Déc 14, 2018, 02:31 am

Nouvelles:

La résurrection d'un forum pour la migration d'une communauté ! New settlers have arrived !

Suggerez vos jeux favoris !

Démarré par Alex_Truman, Fév 18, 2018, 06:49 pm

« précédent - suivant »
En bas

Alex_Truman

Fév 18, 2018, 06:49 pm Dernière édition: Fév 18, 2018, 08:59 pm par Totally_Alex_Truman
Bonjour messieurs.

Avec la masse de jeux potentiels à portée de téléchargement que propose the Pirate Ba Steam, je ne parviens ironiquement pas à me décider à quoi je devrais jouer.

C'est pourquoi je crée ce topic dans l'optique que chacun puisse rapidement suggérer les jeux qui les ont le plus marqué dans leur vie de gamer afin de les faire découvrir à d'autres.


Le principe du topic :

Donnez entre un et trois de vos jeux préférés dans chaque catégorie de votre choix (RTS, plateforme, RPG, FPS, etc...), sans ordre de préférence particulier, toutes époques et tous supports confondus.
Accompagnez chaque jeu d'une très courte description et des éléments qui vous ont séduit dedans.
(Réunissez tout dans le même post, ce sera plus pratique.)

Edit : Ajout d'une F.A.Q

Spoiler: MontrerCacher


F.A.Q :

Question :
Au vu du but de ce sous-forum, ce topic n'est-il pas redondant ? jvhap
Réponse : Non Usul, avoir un topic entier pour parler d'un seul jeu et une liste de jeux présentés rapidement n'est pas la même chose.

Question : L'un de mes jeux préférés est un jeu que j'ai codé moi-même et que je ne finirai jamais, je peux quand même le mettre dans la liste ?
Réponse : Aucun problème, Pixel.

Question : J'ai acheté une gerboise de compagnie, mais elle est morte en sortant de sa cage. Vous n'auriez pas des conseils pour que les bestioles dont je m'occupe survivent plus de soixante secondes ?
Réponse : Tu t'es trompé de topic, Cody.

Question : Pourquoi est-ce que je viens de me faire bannir du forum sans raison apparente ?
Réponse : Aucune idée, Crowbar. Vois ça avec Fouin.

Question : Espèce de rat drépanocyteux, il est pourri ton topic !
Réponse : Je ne t'ai rien demandé, Kait. En plus, ce n'est même pas une question.

Question : MA JAMBE !
Réponse : APPELEZ UNE AMBULANCE POUR SNOTTY !
 
Question : Tout ça me rappelle une sacrée anecdote.
Réponse : Plus tard, Nota. 

Question : Je pense qu...
Réponse : Oh, coucou Vyktor. jvhap

Question : Maintenant c'est mon topic.
Réponse : Maintenant c'est ton topic.
 

Alex_Truman

Fév 18, 2018, 06:52 pm #1 Dernière édition: Fév 18, 2018, 06:59 pm par Totally_Alex_Truman
Je me permet d'ouvrir la marche :

(cliquez sur le nom d'un jeu pour une vidéo d'aperçu)


F.P.S :

Opération Flashpoint : Cold War Crisis (alias ARMA : Cold War Assault, 2001)

Spoiler: MontrerCacher


Simulation militaire réaliste (pour l'époque) ayant pour cadre un conflit fictif entre l'URSS et les États-Unis dans un archipel en transition politique pendant la guerre froide. Solo & multi jusqu'à 32 joueurs en co-op, par équipes ou chacun pour soi.

Eléments marquants :

- Excellent éditeur de missions / campagnes
- Couillotonnes de mods rajoutant des milliers de personnages, de maps, d'éléments de gameplay, de bâtiments, de missions, d'armes, de véhicules fictifs ou réels... Armes lasers, robots géants, vampires, zombies, canons de la guerre de sécession, avions transformables, bombes atomiques, et presque tout ce à quoi vous pouvez penser.
- En couplant les deux éléments précédents, les possibilités sont immenses et les bugs parfois hilarants. Comme je l'ai dit sur le Discord du forum, c'est le seul jeu où je me suis retrouvé à tracer dans un hors-bord sur un sentier forestier avec une bande de squelettes lanceurs de boules de feu aux trousses.


Dark Messiah of Might and Magic

Spoiler: MontrerCacher


FPS dans l'univers de Might and Magic où l'on suit la quête de Sareth, le jeune apprenti d'un mage.

Eléments marquants :

- Son système de combat, qui couplé à son moteur physique (Source+Havok) est tout bonnement jouissif. Armes blanches, arcs, magie, coups de pieds dans le derrière, bazardage de mobilier dans la tronche, on se croirait dans un film de cape et d'épée et on en crierait presque "haha!" devant son écran suite à une botte réussie.
- Son ambiance et son level-design, rendant les niveaux très agréables à explorer.

T.P.S :

Jedi Knight 2 : Jedi Outcast et Jedi Knight : Jedi Academy

Spoiler: MontrerCacher


FPS / TPS dans l'univers de Star Wars vous mettant dans la peau de Kyle Katarn, ex-contrebandier et ex-jedi travaillant pour la Nouvelle République (on incarne son apprenti dans Jedi Academy). Campagne Han solo et modes multijoueurs.

Eléments marquants :

-
Son système de combat au sabre laser qui est probablement le meilleur et le plus jouissif de tous les jeux Star Wars jamais sortis, intégrant parfaitement acrobaties et usage de pouvoirs de la Force. Jedi Academy permet même l'utilisation de deux sabres à la fois ou d'un double sabre à la Darth Maul. Foncer à travers les tirs des Stormtroopers et affronter les sith n'a jamais été aussi plaisant.
- Son level-design et sa retranscription de l'univers Star Wars.
- Son mode multi est encore fréquenté de nos jours.

Red Faction : Guerilla

Spoiler: MontrerCacher


GTA-like se passant sur une mars en pleine terraformation et nous faisant incarner Alec Mason, mineur luttant contre la dictature en place.

Eléments marquants :

- Son système de jeu, basé sur la destruction : l'excellent moteur physique rend la moindre structure destructible de façon ultra-précise. Abattre des cloisons d'un coup de marteau de démolition pour contourner ses adversaires, faire s'effondrer des immeubles en sapant leurs fondations pour tuer tous leurs occupants, coller des charges explosives sur un véhicule avant de le conduire à travers le mur d'un bâtiment pour le faire péter dans le hall, faire sauter des ponts gigantesques pour couper des voies de communication... J'utilise souvent le mot "jouissif" dans ce post, mais il n'a jamais été aussi approprié que dans ce cas. DESTRUCTIOOOON !
-Ses armes, allant de l'énorme marteau de démolition à la roquette atomique en passant par le fusil à nanomachines dévoreuses de matière, trous-noirs portatifs, charges télécommandées, etc...
-Son monde ouvert et son système de missions et de quêtes annexes allant tout à fait avec le gameplay.


R.P.G :

Arcanum : of Steamworks and Magicka Obscura

Spoiler: MontrerCacher


RPG Steampunk en 3D isométrique à l'ancienne, dans la lignée des Baldur's Gate et des Fallout (le studio de développement a d'ailleurs été fondé par des anciens d'Interplay, dont Tim Cain). On y incarne le seul survivant d'un étrange accident de dirigeable dans un monde en pleine révolution industrielle.

Eléments marquants :

- Son univers mêlant heroïc fantasy et steampunk. De nombreuses races s'entrecroisent dans un monde où les traditions sont bousculées par le modernisme, où la magie cède lentement la place à la technologie, où des vétérans de guerres passées abhorrent l'apparition des armes à feu...
- Son scénario marqué d'une grande liberté de choix. Il est tout à fait possible de finir le jeu sans tuer qui que ce soit, des dizaines de fins différentes sont disponibles, les dialogues sont nombreux et vont de l'émouvant à l'hilarant...
- Son système d'évolution du personnage ouvrant la voie à de très nombreuses approches de chaque situation en fonction des compétences acquises.



Action :

Severance : Blade of Darkness

Spoiler: MontrerCacher


Action-RPG / Hack and Slash en vue TPS dans un univers d'heroic fantasy. On y incarne un héros parmi quatre personnages amenés à enquêter sur d'inquiétants signes présageant l'arrivée d'un mal mystérieux sur leurs terres.

Eléments marquants :

- Son ambiance et son level-design. Chaque niveau est excellemment conçu et dispose d'une atmosphère géniale, servie par un très bon sound design et un système d'éclairage dynamique excellent pour l'époque. On a de l'exploration, un peu de plate-forme, des énigmes, et surtout...
- ...Son système de combat. Malgré des contrôles à l'ancienne (auxquels on s'habitue cependant assez vite), il est violent, difficile et sanglant à souhait, comprenant des combos et même un excellent système de démembrement. Chaque personnage dispose de son propre type d'arme et s'appréhende différemment, un nain d'un mètre trente ne se maniant pas de la même façon qu'un barbare de deux mètres. Entre ça et l'ambiance, le jeu a de légers airs de proto-Dark Souls.

Nocturne

Spoiler: MontrerCacher


Survival-horror se passant à la fin des années 20. On y incarne l'Étranger, enquêteur pour une organisation gouvernementale chargée des cas surnaturels.

Eléments marquants :

-Son ambiance aux petits oignons, mystérieuse et surnaturelle, servie par un très bon scénario et d'excellents personnages secondaires.
-Son gameplay, mêlant combat et énigmes.

Note : le dernier acte tranche net avec les trois premiers question difficulté, en devenant presque infaisable.

Simulation :

Interstate '76

Spoiler: MontrerCacher


Jeu de combat automobile se passant dans une Amérique uchronique des années 70 où la crise pétrolière aurait empiré. On y incarne Groove Champion, pilote de course découvrant que sa sœur récemment assassinée était une vigilante, justicière motorisée tentant de faire régner l'ordre sur les immenses autoroutes désertiques du sud-ouest du pays.

Eléments marquants :

- Son gameplay comprenant des éléments de simulation automobile. On choisit la configuration de sa voiture -des pneus aux armes- avant chaque chapitre et  les dégâts étant localisés assez précisément, on peut récupérer des éléments sur les véhicules ennemis en abattant leurs conducteurs à l'arme de poing après les avoir bien endommagés.
- Son ambiance funky mêlant Mad Max et disco.
- Son scénario inspirée des séries des années 70 et servi par des cinématique du même tonneau.

Note : évitez la version de GoG, ils ont merdé sévère sur le portage et l'I.A est inopérante.
Si vous devez y jouer, c'est au jeu original sous Windows 98 ou XP  (un .iso et une machine viruelle font tout à fait l'affaire).


X-Wing : Alliance

Spoiler: MontrerCacher


Simulation spatiale dans l'univers de Star Wars. On y suit les pérégrinations de la famille Azameen, commerçants tentant de prospérer alors que la lutte entre l'Empire et l'Alliance fait rage.

Eléments marquants :

- Son gameplay très bien foutu, proposant de nombreuses options (rerouter l'énergie vers différents systèmes, prendre le contrôle des tourelles, se docker à des cargaisons, déployer les ailerons de combat, gérer la recharge des modules, cibler n'importe quel partie importante des gros vaisseaux, d'en désactiver à coups de canons à ions...) et de piloter des tas d'appareils à la jouabilité différente.
- La diversité de ses missions.
- Son scénario fort sympathique, disposant de quelques twists appréciables.
- L'univers, bien sûr.

Bon, j'arrête là, parce que sinon, je vais y passer la soirée.
jvhap

HungarianCerveza

Vous connaissez déjà TOUS ce jeu, mais je me DOIS d'en parler.



Quand j'ai fini ce jeu, l'histoire m'a hanté pendant des semaines. J'étais pas fan d'histoires interactives, je ne suis toujours pas fan d'histoires interactives, mais LiS c'est la putain d'exception. J'hésite à appeler mes futurs enfants "Maxine" et "Chloe" jvhap

Sinon si vous aimez la gestion, y'a OpenTTD pour vous, un jeu de gestion de compagnie de transport qui devient très addictif une fois qu'on est habitué au menu. Et surtout, il est open source jvoui

Et voilà c'est pas grand-chose mais c'est déjà ça jvhap

PS : J'éditerai mon message avec plus de jeux et une meilleure description, mais là je suis pressé jvnoel
"Je vais accrocher une carte du monde chez moi. Ensuite, je mettrai des punaises aux endroits où je suis déjà allé. Mais d'abord, je vais devoir voyager dans les deux coins en haut de la carte, pour qu'elle ne tombe pas par terre."
- Mitch Hedberg

Cody

Ce topic est je pense très intéressant. Et c'est vrai que ça évitera d'avoir trois mille sujets où un mec présente son jeu du moment en deux lignes, où chacun poste un message pour dire "Ah oui c'est bien", "Je testerai", puis qu'on en parle plus jamais.
Alex, ta liste est sympa J'ai particulièrement envie de tester Arcanum : of Steamworks and Magicka Obscura ainsi que Interstate '76.
Par contre j'ai acheté et testé Red Faction la première fois que tu en as parlé. Ça avait l'air sympa mais j'ai demandé un remboursement.

Ma liste est prête, je partagerais sans doute les jeux qui m'ont marqué demain. Seulement les jeux qui sortent de l'ordinaire, bien entendu, je me doute qu'on va pas tous balancer Spore et AoE2.
Un jour Chuck Norris et Notaproblem ont fait un bras de fer. Le perdant devait faire l'objet de blagues nulles pour l'éternité.

Alex_Truman

Citation de: HungarianCerveza le Fév 18, 2018, 07:17 pmLife is strange

Je le met sur ma liste, donc. jvoui

CiterOpenTTD

Encore plus sur ma liste ! jvbave

Citation de: Cody le Fév 18, 2018, 11:08 pmAlex, ta liste est sympa J'ai particulièrement envie de tester Arcanum : of Steamworks and Magicka Obscura ainsi que Interstate '76.

Pour le premier, je te conseille la version anglaise avec le patch non officiel de Drog Blacktooth qui en plus de permettre de jouer en HD corrige d'innombrables bugs et répare des quêtes désactivées par les devs faute de temps.
Pour le second, tu risque d'avoir du mal à le tester sans machine virtuelle ou vieux PC sous Windows 98 / XP. Et je le répète, NE PRENDS PAS LA VERSION DE GOOD OLD GAMES, L'IA ne fonctionne pas et ça ruine la campagne. jvoui

CiterPar contre j'ai acheté et testé Red Faction la première fois que tu en as parlé. Ça avait l'air sympa mais j'ai demandé un remboursement.
DESTRUC... hein ? Oh, je peux le comprendre, ce jeu a ses défauts et tout le monde n'est pas aussi passionné d'explosions que moi.


Citerje me doute qu'on va pas tous balancer Spore et AoE2.
Peu importe le jeu du moment que tu trouves qu'il en vaut la peine. jvoui

Usul

Fév 18, 2018, 11:38 pm #5 Dernière édition: Fév 18, 2018, 11:40 pm par Usul
Red Faction n'a vraiment que sa physique pour lui, pour le reste c'est un jeu passable. L'histoire est terne, d'ailleurs je me souviens avoir perdu mon intérêt pour le jeu alors que j'en étais à la toute fin (c'est-à-dire au moment où en général tu es le plus investi), et c'est jusqu'à présent le seul jeu pour lequel ça m'est arrivé.

Après détruire des bâtiments avec des véhicules piégés est fun, il faut l'avouer. jvhap

Cody

Faut avouer que bordel l'histoire de Red Faction, j'imagine pas à quoi ça doit ressembler à la fin. Rien qu'au début en une seule cinématique tu apprends qui tu es, ce qu'il se passe sur Mars, le job de ton frère, puis ses activités illégales, puis il meurt, puis tu tues des flics, puis tu rejoins la Résistance. Amené avec la légèreté d'un porte-avion américain. Mais bon, c'est les mêmes mecs que ceux qui ont fait Saints Row. jvhap
Un jour Chuck Norris et Notaproblem ont fait un bras de fer. Le perdant devait faire l'objet de blagues nulles pour l'éternité.

HungarianCerveza

Citation de: Cody le Fév 18, 2018, 11:45 pmMais bon, c'est les mêmes mecs que ceux qui ont fait Saints Row. jvhap

Red Faction devrait me plaire alors, j'ai adoré Saints Row 2 jvbave
"Je vais accrocher une carte du monde chez moi. Ensuite, je mettrai des punaises aux endroits où je suis déjà allé. Mais d'abord, je vais devoir voyager dans les deux coins en haut de la carte, pour qu'elle ne tombe pas par terre."
- Mitch Hedberg

Usul

Je crois que ça dépend vraiment de ce que tu aimes. Si tu attends d'un jeu autre chose que la possibilité de détruire des bâtiments d'une manière assez réaliste tu seras déçu.

Ange_Pleureur

Fév 19, 2018, 02:56 pm #9 Dernière édition: Fév 19, 2018, 03:00 pm par Ange_Pleureur
Alors...

RPG: la saga The Witcher

Un monde complet, des scénarios élaborés, des personnages aux identités et aux motivations complexes, de l'action et, si l'on veut, du cu la romance.

RPG: la saga Mass Effect

Un monde complet, des scénarios élaborés, des personnages aux identités et aux motivations complexes, de l'action et, si l'on veut, du cu la romance.

FPS: Overwatch

Pas de romance ou de monde ultra complet (pour le moment, on a seulement quelques fragments épars de l'histoire) mais on s'y amuse bien avec des tas de héros aux capacités folles, chaque partie est différente jvhap .

Kasaris

Citation de: Totally_Alex_Truman le Fév 18, 2018, 06:52 pmAction :

Severance : Blade of Darkness


Spoiler: MontrerCacher



Action-RPG / Hack and Slash en vue TPS dans un univers d'heroic fantasy. On y incarne un héros parmi quatre personnages amenés à enquêter sur d'inquiétants signes présageant l'arrivée d'un mal mystérieux sur leurs terres.

Eléments marquants :

- Son ambiance et son level-design. Chaque niveau est excellemment conçu et dispose d'une atmosphère géniale, servie par un très bon sound design et un système d'éclairage dynamique excellent pour l'époque. On a de l'exploration, un peu de plate-forme, des énigmes, et surtout...
- ...Son système de combat. Malgré des contrôles à l'ancienne (auxquels on s'habitue cependant assez vite), il est violent, difficile et sanglant à souhait, comprenant des combos et même un excellent système de démembrement. Chaque personnage dispose de son propre type d'arme et s'appréhende différemment, un nain d'un mètre trente ne se maniant pas de la même façon qu'un barbare de deux mètres. Entre ça et l'ambiance, le jeu a de légers airs de proto-Dark Souls.

 jvoui je me dois d'aimer ce choix ! J'ai eu ce jeu dans un magazine à l'époque et j'avais adoré, même en y ayant réellement joué des années après sa sortie.

"Mourir en héros, c'est mourir quand même"
"You are so smart and rediculously good looking, you should change your name to Kasaris." - Urban Dictionary, 2006

Alex_Truman

Citation de: HungarianCerveza le Fév 18, 2018, 11:58 pmRed Faction devrait me plaire alors, j'ai adoré Saints Row 2 jvbave
Red Faction :Guerilla n'a pas grand-chose d'un Saints Row et est loin de leur ton décalé. Comme le dit Usul, la destruction totale est son argument principal et si ça n'est pas quelque chose qui te fait baver, passe ton chemin. jvoui

 
Citation de: Kasaris le Fév 19, 2018, 03:38 pmjvoui je me dois d'aimer ce choix ! J'ai eu ce jeu dans un magazine à l'époque et j'avais adoré, même en y ayant réellement joué des années après sa sortie.
stkosjoie
Je l'ai aussi découvert de nombreuses années après sa sortie. Je l'ai terminé plusieurs fois depuis. jvcute 
D'ailleurs, la première fois que je l'ai fini, je n'étais pas au courant qu'il y avait plusieurs fins possibles. jvhap

 
Citation de: Ange_Pleureur le Fév 19, 2018, 02:56 pmFPS: Overwatch

Pas de romance ou de monde ultra complet (pour le moment, on a seulement quelques fragments épars de l'histoire) mais on s'y amuse bien avec des tas de héros aux capacités folles, chaque partie est différente jvhap .
Pas de cu romance ? Bon, ben heureusement qu'il y a la règle 34 pour ça. stkboh

Cody

Fév 19, 2018, 10:38 pm #12 Dernière édition: Fév 19, 2018, 10:51 pm par Cody
Je déteste Alex et ses mises en page soignées, après on se sent obligé de faire pareil pour pas avoir l'air d'un con. jvhap
Voici donc ma liste. J'ai viré les jeux évidents style Battlefront 2 ou Terraria.

FPS :

Star Wars : Republic Commando

Spoiler: MontrerCacher


Vous incarnez le commando clone Delta 38, surnommé Boss, à travers trois campagnes de la Guerre des Clones depuis Géonosis jusqu'à Kashyyk. Vous dirigez l'escouade d'élite Delta, qui comporte trois autres de vos frères avec chacun un domaine de compétence qui lui est propre. Il faut utiliser habilement le matériel fourni, l'environnement et les membres de son escouade pour mener à bien des missions en territoire ennemi et inconnu.

Éléments marquants :

-Pour les fans des soldats clones, la possibilité d'incarner un trooper d'élite, avec une armure et un ATH vachement stylés qui plongent dans l'ambiance Star Wars.
-Un gameplay franchement sympathique, avec des adversaires variés bien que le côté "escouade" soit parfois mal exploité et que les niveaux soient trop linéaires.
-Un environnement riche en détails, que ce soit sur le front de Géonosis ou dans les couloirs d'un croiseur de la République. La bande son est surprenante, mais réussie. Les animations soignées et les petits scripts rappelleront Half-Life.



Sir, you are being hunted

Spoiler: MontrerCacher


Le joueur est lâché dans un archipel généré aléatoirement. Son objectif est de collecter des pierres spéciales et de les ramener au monolithe où il s'est réveillé, au centre des îles. Toutefois, il réalise rapidement que l'endroit est envahi de robots en tous genre déguisés en gentlemen anglais, qui vont le traquer telle une bête de jour comme de nuit. Il faut alors récupérer le peu d'équipement éparpillé dans les structures en ruine et s'arranger pour survivre jusqu'à ce qu'on ait ramassé toutes les pierres.

Éléments marquants :

-Une ambiance franchement oppressante, il n'y a rien de pire que de voir des groupes de chasseurs qui se promènent aléatoirement sur la lande et de réaliser soudain qu'ils vont inévitablement finir par nous encercler.
-Un gameplay unique qui nous met dans la peau d'une proie intelligente, qui va devoir se débrouiller avec les bricoles qu'elle ramasse pour échapper à ses poursuivants mécaniques.
-Je me répète, mais l'ambiance est très oppressante. Dans le noir avec un casque, des sessions de plus de 45 minutes sont rapidement éprouvantes.



Verdun

Spoiler: MontrerCacher


Le jeu, uniquement multi, place le joueur dans la peau d'un soldat anonyme (et donc remplaçable) de la Grande Guerre. Il rejoint un groupe de 4 joueurs dans un des corps d'une des nombreuses armées disponibles. On peut par exemple incarner un simple Poilu, un Chasseur Alpin, un membre des Sturmtruppen, ou encore un Canadien venu mourir de l'autre côté de l'Atlantique. Chaque corps a ses équipements et soutiens matériels propres, et le travail d'équipe est vraiment primordial pour survivre dans les tranchées, ou au moins servir un peu avant de crever.

Éléments marquants :

-Je suppose que c'est le jeu qui rapporte le mieux l'expérience de la Première Guerre Mondiale. On ne sait jamais quand un mortier va nous tomber dessus, ou quand il faudra se livrer à un combat à la baïonnette au milieu d'un nuage de gaz moutarde. Il y a plein d'armes assez fidèles dans toutes les armées, on peut combattre avec un Chauchat ou un Flammenwerfer.
-Un travail d'équipe important mais facilité par une communauté très agréable, avec des chefs d'escouade investis et qui ne pensent pas qu'à eux. Un conseil, faites ce qu'ils disent et restez près d'eux. Ça sert à rien de se la jouer solo, c'est comme ça qu'on perd.
-Un mode de jeu principal super cool et pourtant simpliste, où un camp monte à l'assaut pendant que l'autre essaye de défendre sa tranchée. En cas d'échec, les rôles se changent. Le but est de s'enfoncer le plus possible dans les lignes ennemies. Les maps sont grandes et variées, c'est cool.
-Si vous en avez marre des FPS multi où chacun est un super soldat qui fonce partout au mépris des règles élémentaires de déplacement, ici vous êtes chez vous. Dans le no man's land, avancer de quelques mètres est une épreuve et il faut veiller à rester constamment à couvert, car un morceau qui dépasse et c'est la mort assurée. Une balle suffit à vous mettre hors service. Sur Verdun, on ne joue pas vraiment le kill, on cherche l'objectif, et on tente de survivre.



Stratégie :

X-COM : Mod PirateZ

Spoiler: MontrerCacher


Dans ce mod d'UFO : Ennemy Unknown, les X-COM ont échoué et les aliens ont assimilé la Terre à leur Empire sidéral. L'action se déroule des siècles plus tard, sur notre planète qui n'est plus qu'une province isolée voire oubliée de la nation extraterrestre et où diverses factions cohabitent plus ou moins paisiblement. Six femmes génétiquement modifiées s'échappent d'un laboratoire et se tournent vers la piraterie pour tenter de survivre dans ce vaste monde où le chaos règne. Vous, vous les contrôlez au combat, les équipez et gérez leurs petites affaires.

Éléments marquants :

-C'est une conversion immense du jeu original qui change radicalement la manière de jouer. Ici les soldats sous vos ordres sont moins nombreux mais plus performants. De plus, il n'y a pas de menace à éliminer et de ville à défendre à tout prix pour impressionner les pays membres. Vous vous fixez vos propres objectifs et vous adaptez aux situations que vous rencontrez. Tant que vous rapportez assez de fric, tout ira bien. Si la navette civile que vous vouliez attaquer pose trop de problèmes, contentez vous d'assommer des types et d'en faire des otages. Si la forteresse que vous prenez d'assaut est trop défendue, volez le matos que vous pouvez et tirez-vous. Pas d'obligation de résultat.
-Un lore intéressant qui se découvre au fur et à mesure qu'on se balade dans le monde et qu'on fait des recherches. L'ambiance est un mélange entre Fallout et Rimworld.
-Des mécaniques ajoutées par rapport au vanilla. Par exemple le combat au corps à corps est plus intéressant. De même, il y a un relatif système de furtivité.
-J'avais déjà présenté le mod vers la fin de ce poste, avec notamment un lien pour le télécharger et l'installer : http://www.jeuxvideo.com/thecody/forums/message/891282609
Comme tous les fichiers nécessaires sont gratuits, je suppose que je peux le partager librement.
-Y a du pr0n



Gestion :

Factorio

Spoiler: MontrerCacher
https://www.youtube.com/watch?v=DR01YdFtWFI
Ce n'est pas une image, mais c'est le trailer qui m'a fait instantanément acheter le jeu.


Vous vous retrouvez échoué sur une planète vivable mais inhabitée, avec rien de plus que quelques outils basiques sur vous. Votre objectif est de construire une fusée pour vous échapper de là. Le problème, c'est qu'une fusée ça consomme beaucoup de ressources, et puis faut avouer que vous savez pas comment ça marche. A partir de là vous allez devoir exploiter l'environnement, mettre en place des chaînes de production, des usines, construire beaucoup et de plus en plus, faire de la recherche... Mais attention, toutes ces activités polluent, et la faune locale risque de ne pas apprécier que vous relâchiez toutes vos saloperies dans son bel air pur.

Éléments marquants :

-Un jeu addictif. Clairement. C'est le genre où on a toujours quelque chose à faire, et même quand on a terminé on veut encore pouvoir l'améliorer, optimiser. Il faut toujours produire plus et plus vite.
-Une expérience vraiment unique, je pense qu'il n'y a aucun titre similaire qui propose de faire des chaînes de production et de bâtir des usines en se défendant seul contre des hordes d'aliens.
-L'expérience multi est géniale. Tout simplement.
-L'optimisation est juste incroyable. Vous pouvez avoir une map gigantesque avec des milliers de composants différents éparpillés un peu partout, des trains qui circulent et des tapis roulants qui s'étendent sur des kilomètres, vos FPS ne baisseront pas d'un poil.
-On peut avoir un tank qui tire des missiles nucléaires. Rien que ça c'est suffisant.



Pixel Piracy

Spoiler: MontrerCacher


Je ne sais pas si ce jeu a sa place en catégorie gestion, mais bon... Dans ce monde de pirates, vous incarnez un matelot qui vient de se lancer sur le grand bouillon dans rien de plus qu'une barque et avec le simple équipement que vos choix de départ vous laisseront. A cheval entre FTL et Mount & Blade, Pixel Piracy vous permet de recruter votre équipage de pirates, de le faire monter en compétence, lui fournir de meilleures armes, bâtir votre navire. Pour cela, vous devrez parcourir l'océan et vous arrêtez dans des ports libres, affronter d'autres pirates, explorer des îles parfois pas si désertes. L'objectif est de vous enrichir et de trouver les capitaines pirates légendaires pour les battre à la loyale et devenir le plus grand flibustier du monde.

Éléments marquants :

-Un gameplay simple et répétitif, mais étrangement agréable et addictif. C'est le genre de jeu qu'on lance pour faire passer le temps, et au final on ne voit pas passer la journée.
-L'ambiance visuelle et sonore, bien que minimaliste, est assez mignonne, reposante et drôle.
-Gros bon point pour la gestion de l'équipage qui nous permet de spécialiser nos hommes en fonction du rôle qu'on veut leur donner, et ce de manière très libre comme les soldats de X-COM. Pas de "classe" particulière mais juste des compétences variées.
-C'est de là que vient Horke de Numsil.



STR :

Populous : The Beginning

Spoiler: MontrerCacher


Populous est l'un des tous premiers god game de l'histoire. Contrairement aux deux précédents opus de la série, ici vous n'incarnez pas directement un dieu, mais la chamane d'une tribu paumée, et qui décide de se faire vénérer sur toutes les planètes peuplées pour devenir la divinité de l'Univers. Malheureusement, les autres peuples ont déjà leurs propres dieux, et il va falloir confronter votre foi à la leur. Pour cela, il faut fonder des villages, entraîner des armées, et utiliser de vos pouvoirs semi-divins pour les convertir de gré ou de force. Campagne solo et multi très originaux.

Éléments marquants :

-Des mécaniques de gestion que certains jugeront pauvres mais que d'autres estimeront suffisantes.
-En tant que chamane aspirant déesse, vous avez des pouvoirs qui vous permettent d'interagir largement avec l'environnement. Ça va de la simple boule de feu à l'invocation de la foudre, en passant par la création de volcans ou l'affaissement du terrain.
-Globalement c'est assez amusant de pouvoir envoyer ses ennemis dans la flotte à l'aide d'une tornade, de disperser une armée attaquante avec un nuage d'abeille, ou de raser une ville en invoquant un volcan en plein milieu. Mais ça mène aussi à des situations cocasses, où un de vos soldat se trouve sur le chemin de la boule de feu et se retrouve projeté en bas d'une falaise. Il y a un côté physique sandbox qui fait partie intégrante des stratégies du jeu.
-Un des premiers jeux PC auxquels j'ai joué, donc forcément il y a le facteur nostalgie, mais je trouve vraiment que Populous a un côté frais qui exploite réellement l'aspect "god game" comme il le faut. On contrôle réellement un dieu en devenir, qui se nourrit de la foi de ses fidèles et peut déchaîner les éléments.



Stronghold Crusader

Spoiler: MontrerCacher


Sans grande surprise, vous dirigez une faction musulmane ou chrétienne pendant les Croisades. Vous partez d'un petit donjon pour bâtir une place forte capable de résister aux attaques des ennemis assez longtemps pour que vous puissiez détruire leur château à eux. Il faut veiller à ce que ses habitants soient heureux et protégés pour pouvoir croître, et diriger son économie, que ce soit la production de pain, d'armes, ou de matériaux de construction. Mais en plein désert, les zones cultivables sont rares et précieuses. La notion de siège prend donc tout son sens quand vos champs sont loins des murailles et que l'ennemi à vos portes vous empêche d'y accéder, jubilant en voyant vos réserves de blé se réduire à vue d'œil.

Éléments marquants :

-Comme je l'ai dit, contrairement à Stronghold (de base), le fait que la nourriture soit difficile à obtenir contribue grandement à l'ambiance du jeu et rajoute une dimension intéressante.
-Il y a beaucoup de liberté pour la construction des fortifications mais aussi la manière de les prendre d'assaut. Huile bouillante, échelles et armes de siège diverses sont au rendez-vous.
-Le jeu est bien équilibré et présente de nombreux modes de jeu : campagne solo, défis, batailles contre l'IA, construction libre...



Action:

Starmade

Spoiler: MontrerCacher



Ici, le joueur contrôle un ingénieur spatial anonyme dans un monde futuriste fait de cubes. Il peut explorer un vaste univers, miner des astéroïdes, coloniser des planètes, combattre des pirates, fonder sa faction et faire la guerre à d'autres joueurs en multi. Le jeu est riche et pourtant facile à prendre en main. Globalement, il est à Space Engineer ce que Rimworld est à Dwarf Fortress. La communauté française est active sur le site Starmade.fr, c'est d'ailleurs le premier forum dans lequel je me suis investi bien avant celui-là.

Éléments marquants :

-Même si ce ne sont que des cubes, les éléments de vaisseau sont variés et donnent beaucoup de possibilités, assez simples à gérer (pas besoin de s'emmerder avec toutes les options des simulateurs habituels du genre).
-L'univers est vaste, on peut trouver des planètes avec plein de biomes différents. Je ne sais pas comment l'expliquer mais les mondes sont... mignons, tout petits et plats, en forme de coupole. C'est marrant de se balader dessus.
-Très très cool en multi, bonne ambiance dans la commu pour ce que je m'en souviens. Maintenant le jeu est payant et je ne l'ai pas sur Steam, mais si quelques uns ici l'achètent on pourrait fonder notre faction.



Stranded Deep

Spoiler: MontrerCacher


Après l'accident d'avion dont vous vous sortez de justesse, vous vous réveillez au milieu d'un archipel paradisiaque, sur un petit canot de sauvetage à la dérive. Avec pour seule compagnie les crabes, les requins et les noix de coco, vous devrez survivre le plus longtemps possible en vous baladant d'île en île pour y exploiter les maigres ressources qui se trouvent sur chacune d'elles. Vous pouvez aussi espérer trouver de l'équipement très utile dans les épaves, mais ça comporte bien sûr des risques...

Éléments marquants :

-Pour le coup, c'est franchement un gameplay unique. Vous n'êtes pas dans un Rust ou un truc du genre où la seule limite est le temps que vous passez à farmer les ressources. Chaque île ne dispose que d'une quantité très limitée de nourriture et de matériaux, et il vous faudra déménager fréquemment pour ne pas mourir de faim.
-L'ambiance est géniale, devoir tirer son canot sur le sable, chasser le crabe, grimper au cocotier, naviguer dans l'archipel, se paumer à cause d'une tempête qui se lève sans prévenir, manquer de se faire bouffer par un squale qui renverse votre embarcation... Les sons et la solitude sont à la fois reposants et oppressants. Vraiment, il faut essayer ce jeu.
-Il n'y a pas de but, pas de fin, même pas la possibilité d'obtenir un équipement de fifou qui facilite la vie à fond. On ne peut pas progresser, mais au final simplement se promener entre les îles et se fabriquer des huttes en palmier ça a un charme inexplicable. Pourtant c'est bel et bien un jeu de survie qui ne pardonne pas. Mais voilà, on se trouve une petite routine, le matin on construit et on explore les épaves, puis le soir on mange son crabe au coin du feu... Sauf qu'un beau jour il n'y a plus rien à bouffer et il faut changer de coin.




Visual Novel :

Katawa Shoujo

Spoiler: MontrerCacher


Un jour, un jeune lycéen du nom d'Hisao se découvre une grave maladie cardiaque. Il n'est plus adapté à la vie normale, et pour éviter un accident qui peut lui être mortel, il doit être transféré dans un établissement pour adolescents handicapés, qui leur permet de suivre des cours tout en ayant tout ce qu'il faut pour les accompagner médicalement. Au départ, il vit très mal ce transfert, ayant du mal à se faire à sa nouvelle situation d'"handicapé". Mais, au fil des rencontres dans son nouvel établissement, ses préjugés et sa rancœur vont peu à peu se dissiper pour laisser la place à d'autres sentiments.

Éléments marquants :

-Un des rares jeux à m'avoir fait pleurer, et c'était pas trois larmes seulement. J'ai mis une bonne semaine à m'en remettre, pourtant je n'ai fait qu'une seule des multiples histoires proposées.
-Écriture excellente et, pour avoir fait une comparaison, la traduction française conserve les nuances et les subtilités qui sont si importantes dans ce jeu.
-Bande son tout simplement magnifique. Marquante, qui plus est, j'ai les larmes qui me montent aux yeux quand j'écoute certains morceaux.
-Le seul moment où le jeu ne se prend pas au sérieux, c'est pendant les scènes de sexe qui sont un peu comiques et parodient en quelque sorte le ridicule des scénarios des jeux du genre. J'ajoute que le contenu pour adulte est désactivable au moment de lancer la partie, qu'il est rare et totalement dispensable pour l'intérêt de l'histoire, et qu'il n'est de toute façon pas très explicite. Honnêtement à la base j'ai lancé le jeu pour le hentai, je suis resté pour l'histoire et j'en ai même zappé les quelques scènes un peu chaudes pour passer à la suite.

C'était donc ma liste. J'ajouterai ptet d'autres jeux plus tard si certaines me viennent à l'esprit. Je ne garantis pas que vous apprécierez les titres que j'ai cité. jvhap
Un jour Chuck Norris et Notaproblem ont fait un bras de fer. Le perdant devait faire l'objet de blagues nulles pour l'éternité.

Ursul

ENVIRO-BEAR 2000

Spoiler: MontrerCacher


GRAOU GRAH AGRRR GROUMPF RRGH

AGRRR GRAAH :
- GRAOU
- GROUMPF
- AGRRR
Spoiler: MontrerCacher
 
GRAHUUUU

Cody

Je ne sais pas ce qui est le pire :

-Qu'Alex créé un topic crédible et poste un putain de pavé dessus pour préparer une blague le lendemain;
-Qu'Alex fasse toujours la même blague;
-Que ça me fasse toujours rire.
Un jour Chuck Norris et Notaproblem ont fait un bras de fer. Le perdant devait faire l'objet de blagues nulles pour l'éternité.

En haut