Déc 09, 2018, 11:26 pm

Nouvelles:

La résurrection d'un forum pour la migration d'une communauté ! New settlers have arrived !

[Récit] Othilvabok, de sous-merdes à héros

Démarré par HungarianCerveza, Mar 04, 2018, 06:23 pm

« précédent - suivant »
En bas

Cody

Je demande officiellement la création d'un topic-jeu de cache-cache enculeur. Ça s'arrose ! jvnoel
Un jour Chuck Norris et Notaproblem ont fait un bras de fer. Le perdant devait faire l'objet de blagues nulles pour l'éternité.

Yovador

On a descendu la moitié des stocks d'alcool, ça s'arrose !

Zeropol

Mar 25, 2018, 09:50 pm #17 Dernière édition: Mar 25, 2018, 09:52 pm par Zeropol
Citerce qui nous permettrait, sur le long terme, d'améliorer ENCORE la qualité de vie dans la colonie.

ce qui fera taire les médisants.
C'était possible.



CiterSanté, mais pas des pieds

bonus de blague


CiterEt c'est ainsi que nous picolâmes.

Bonus de conjugaison +2 caps


Citerà vider des tonneaux entiers de liqueur de shapododu

what the glouglou ?


CiterSigun essaye de faire de la musique en tapotant sa bite contre une chaise
This object menaces with spikes of clear glass



CiterTekkud, d'un naturel timide, se met à nous parler de ses fétichismes
Qui a pris des notes ?


CiterAlors qu'on s'apprête à jouer au "cache-cache enculeur" (un jeu très pratiqué par les nains du marais)
Les nains en général
Now with fur



CiterEt nous re-picolâmes

Re bonus !
( incroyable streak combo à la Bernard Pivot )


Citer-veuillez pardonner la perspective foirée de cette illustration-

Après délibération avec le jury : OK mais floutez les visages avant diffusion.




CiterZan a envoyé une tortue voyageuse porter un message au roi

Deulitresix, porte ce message !




CiterTosid nous tend le médaillon, et, à peine avons-nous posé les yeux dessus que je me rend compte d'une chose horrible...

"Hey ! Je sais pas lire !"

"Ça s'arrose !" crie Sigun du fond de la salle.


Haaaaaa je me fend la poire XD


CiterAprès quelques secondes, son visage devient pâle.

"Les gars...je crois que c'est le médaillon de ma soeur..."

TOU BI CONTINUAIDE



edit : Ca s'arrose !

HungarianCerveza

Avr 03, 2018, 10:32 pm #18 Dernière édition: Avr 04, 2018, 10:20 pm par HungarianCerveza

Episode 4 : Une affaire de pognon

"Euh...bonjour...c'est bien ici Othilvabok ?"

Une voix nasillarde résonne dans les galeries. Quelqu'un est à l'entrée de la mine, et rien qu'à l'oreille, je peux deviner que ça ne doit pas être un nain. Urvad, en tant que chef, part à la rencontre de notre visiteur ; par curiosité, toute notre communauté le suit (sauf Tosid, qui est partie chasser).

C'est la première fois qu'on reçoit de la visite depuis la fondation de notre colonie, et si Sodom n'a pas grogné, c'est que ce n'est pas une présence hostile ; donc ça vaut le coup de jeter un oeil. A l'entrée, on découvre un bonhomme visiblement pété de thunes, planté là, devant notre forteresse, avec un petit sourire de faux-cul en coin. Un humain, apparemment. Ces bestioles-là ne viennent jamais par hasard, il doit avoir un truc à nous demander.

Personnellement, le détail qui me marque en premier chez ce mec, c'est sa corpulence. Je ne sais pas si les humains viennent de découvrir le procédé chimique permettant la synthèse du cheeseburger, mais si c'est le cas, ce mec-là a VISIBLEMENT volé la recette. C'est un putain d'obèse, il a autant de mentons que moi je n'ai de poils aux couilles, et en plus, il arbore une petite moustache ridicule. Sans déconner, on voit qu'il sue du cul rien qu'en faisant l'effort de porter son propre poids. La dernière fois que ce mec a vu sa propre bite, l'URSS existait encore. Je peux pas m'empêcher de rire en le voyant tellement il a l'air con.


L'humain finit par faire abstraction de mon évident foutage de gueule, qui est devenu très difficile à ignorer depuis que Sigun et Zan se sont eux aussi mis à rire.

De ce que j'ai compris, l'humain est un marchand qui a pris connaissance de la fondation d'une colonie naine dans la région récemment, et qui chercherait à faire affaire avec nous. Un peu surprenante comme demande, mais c'est plutôt logique : comme nous les nains sommes des êtres troglodytes, qui basent leur économie sur l'extraction de minerais rares, nous sommes une bénédiction pour les marchands. On paye littéralement tout avec des pierres précieuses. Faut dire qu'une pierre précieuse, à part pour l'ornement d'un plug anal, ça nous sert à rien.

Urvad, dans toute sa diplomatie, avoue à l'humain que notre forteresse n'a pas encore eu le temps de trouver une quantité suffisante de minerais rares pour pouvoir faire affaire. Son tact et sa politesse ne réussissent malheureusement pas à compenser nos moqueries. En même temps j'y peux rien ! Le mec est tellement gras que quand il parle, ses mentons ressemblent à un cul qui twerke. Et puis cette grosse dégueulasse de Zan n'arrête pas de faire des blagues cochonnes sur le physique du mec. Bordel. Je ris tellement fort que je m'en chie dessus.

Vexé et déçu, l'humain s'en va. En guise d'au revoir, Sodom, tout content, saute sur la jambe du mec et commence à lui "faire sa fête" ; me confirmant ainsi que Sodom est un chien mâle en pleine possession de ses moyens de reproduction et adepte de la catégorie "BBW" sur Pornhub.


Alors qu'on repart tranquillement reprendre notre orgie là où on l'avait arrêté, Tekkud, l'intello chiante du groupe, nous interpelle.

"Les nains, vous réalisez ce que ça signifie pour nous ? Toutes les colonies naines sont pleines aux as, et nous on est là à se tourner les pouces ! On ne peut plus continuer à être une pareille disgrâce pour la communauté naine ! Il faut qu'on s'investisse dans l'économie locale !"
"T'es marrante toi !"
répond Zan du tac-au-tac avec sa douce voix de camionneuse dunkerquoise, "Qu'est-ce qu'on a à échanger, à part le médaillon en or hyper-rare de l'autre connasse ?"

A ces mots, l'humain, qui n'est pas allé bien loin car il était encore en train d'essayer de se décoller de Sodom, semble d'un coup très intéressé. Il se retourne vers l'entrée de la mine, et nous demande "Attendez, vous avez dit un médaillon en or ? Avec des inscriptions en langue naine dessus ?".

Mistem, jusqu'ici très discrète (ce qui n'est vraiment PAS dans ses habitudes), lève la tête. Des médaillons et des amulettes, il doit y en avoir à chier partout à Smaskmo Angstur, et pourtant, on dirait que CELUI-CI a une signification particulière. Mistem s'approche de l'humain et lui tend le médaillon en question, qu'elle a gardé depuis le jour où on l'a trouvé. L'humain sort un monocle, prend l'objet dans sa main et le reluque sous tous les angles.

"Oui..c'est bien lui ! Mais où l'avez vous trouvé ? Je l'ai perdu il y a plusieurs jours !"
"Beh...dehors. C'est notre chasseuse qui l'a récupéré par terre. Vous l'avez peut-être croisé en venant ici, elle est brune, et elle est constamment en train de se caresser les tétons en étranglant des écureuils dans l'herbe haute. Enfin bref. Vous semblez savoir beaucoup de choses sur ce médaillon..."
"Hey bien...oui et non. Tout ce que je peux vous dire, c'est que cet objet a l'air très précieux. J'ai récemment croisé un groupe de nains similaire au vôtre, et l'une de leurs membres m'a échangé ce médaillon contre une quinzaine de soutifs."
"C'est elle !"
s'exclame Mistem, "C'est ma soeur tout craché, d'acheter des soutiens-gorge par paquets de quinze ! Elle a des nibards tellement énormes que ses soutifs ne tiennent jamais plus d'une semaine !"

Tout à coup, la recherche de la soeur de Mistem devient beaucoup plus intéressante.

"Attendez...vous l'avez croisé où et quand, ce groupe de nains ?" demande Urvad, suspicieux.
"Pas plus tard que la semaine dernière, dans les colines de Kersh Nomod, à dix kilomètres d'ici. Pourquoi cette question ?"


Urvad ne répond pas. Après avoir ouvert sa bouche sans que le moindre bruit en sorte, il se met à réfléchir, et commence à se concerter avec Mistem et Tekkud, à voix basse.

"Bon...vous avez entendu ce qu'à dit cet humain ? Quelque chose ne va pas. Pourquoi un groupe de nains irait vagabonder dans la région ?"
"Ce groupe est passé près de chez nous, en plus...vous pensez que le roi a envoyé une deuxième expédition pour rejoindre la première ?"
s'étonne Tekkud, "ça ne faisait pas partie du plan mais...bon. Est-ce que, par hasard, ce ne serait pas le livreur chargé d'apporter le matériel d'exploration que tu as demandé, Urvad ?"
"Impossible, le livreur est un nain seul avec un chariot, pas un groupe de nains...quelque chose ne tourne pas rond dans cette histoire."


On lève les yeux tous au même moment, et là, on se rend compte que...l'humain s'est barré. On l'aperçoit, au loin, en train de courir, avec l'amulette naine dans la main. Ah le fumier ! Il nous a volé ! J'aurais dû m'en douter. Déjà que les marchands sont pas honnêtes, mais alors les marchands HUMAINS, c'est une vraie plaie. Je veux partir à sa poursuite, je le veux vraiment...mais je peux pas m'empêcher de rire en voyant les bourrelets du mec qui sautillent comme un papillon qui battrait des ailes. Sodom tente de partir à la poursuite de l'humain, mais il est déjà trop loin quand mon chien réagit.

Et puis, d'un coup, alors qu'on ne s'y attend pas, l'humain s'effondre. Ce n'est pas son coeur qui a lâché (et pourtant ce serait parfaitement crédible comme explication), c'est...une flèche planté dans son genou. Alors que le gros rampe pour se relever, un silhouette familière émerge d'un buisson, et finit l'humain en lui tordant le cou.


"Tosid ! Arrête ! C'est pas un éléphant !"

Tosid se fige, le temps de réaliser qu'elle n'était pas en train de tuer une bête sauvage. Heureusement, l'humain respire encore. Après lui avoir repris de force l'objet volé, on est tous gentiment rentrés au bercail, et on a laissé repartir le gros, qui rampait telle une baleine échouée. Enfin une baleine échouée qui peut ramper, vous m'avez compris.

Le soir, Urvad a organisé une grande réunion pour faire le point. Les meufs de la forteresse le kiffent quand il prononce un discours.

"Bon, les nains, quelque chose de très bizarre est en train de se produire. Manifestement, une deuxième troupe de nains a été envoyée dans le Sud de l'île, c'est probablement encore une décision du roi Dodok IV. On ne sait pas pourquoi cette expédition a été lancée, il faut qu'on la rejoigne pour tirer cette affaire au clair."
"Beh alors, qu'est-ce qu'on attend ?"
demande Zan.
"Le matériel, Zan. On est toujours dans l'attente du matériel d'exploration qu'on a demandé au roi, et nul ne sait quels dangers trainent sur la route qui nous sépare de nos confrères nains..."

Tosid intervient :

"Attendez...c'est que dix kilomètres à pied, je peux le faire en 2 ou 3 heures de marche sans forcer. Et puis moi, les dangers, je m'en branle. Je ne suis pas en danger, je suis le danger."

On s'est tous tourné vers Tosid. Son expression atone a lentement laissé place à un petit sourire malsain. Elle ne disait pas ça pour déconner.

"Bon allez...je vous les ramène ? On dit que je vous les ramène."

TOU BI CONTINUAIDE
"Je vais accrocher une carte du monde chez moi. Ensuite, je mettrai des punaises aux endroits où je suis déjà allé. Mais d'abord, je vais devoir voyager dans les deux coins en haut de la carte, pour qu'elle ne tombe pas par terre."
- Mitch Hedberg

Cody

Je suis atteint du syndrome dit du "chapitre d'Alex_Truman", c'est-à-dire que j'ai envie de citer les passages marrants, mais au final je me retrouve à citer l'intégralité du récit. jvhap

En tout cas, je suis impatient de voir le dessin représentant la rencontre avec la sœur de Mistem !  jvnoel

Par contre, à ce niveau-là c'est plus du tout le récit d'une forteresse en fait, c'est carrément une histoire à part. jvhap
Un jour Chuck Norris et Notaproblem ont fait un bras de fer. Le perdant devait faire l'objet de blagues nulles pour l'éternité.

Kait

Pas à dire, toujours aussi marrant, vivement la suite. jvbave

Et j'espère qu'à cette saison on aura de vrais dessins de postérieures avantageux, ça fait des années qu'on attends une occasion d'utiliser un certain sticker. jvhap

Zeropol


HungarianCerveza



Episode 5 : Migrant(e)s

"Les gars, c'est moi ! C'est bon, je les ai ramené, vos nains !"

Han putain, enfin, Tosid est revenue ! C'est pas que je suis particulièrement attaché à elle, mais en son absence, on a dû redistribuer les tâches ménagères, de sorte à ce que la colonie continue de tourner, même si notre chasseuse ne revenait pas de son expédition. Du coup, je me suis retrouvé à dépecer des marmottes et des écureuils pour en faire des steaks...et oui, c'est effectivement aussi dégueulasse que ça en a l'air. Heureusement, ça n'aura duré qu'une nuit, le temps que notre chasseuse se rende dans les collines de Kersh Nomod, pour partir à la rencontre de l'autre escouade de nains, et revienne à Othilvabok.

Alors que je suis en train de m'entrainer à la castration des taupes à mains nues, j'aperçois au loin la silhouette familière de Tosid, immédiatement suivie par une demi-douzaine d'autres nains qui marchent sagement derrière. La première pensée qui me traverse l'esprit, c'est qu'on va être plus nombreux à Othilvabok, et qu'on va bien rigoler. Mais aussi, qu'il va falloir partager notre alcool avec beaucoup plus de nains, et ça, ça va être dur.

Puis, plus les secondes passent, plus ces nains me paraissent bizarres...leur allure est étrange...ils n'ont pas l'air très musclés...ils ne portent pas la barbe...

...attends mais...

...oh...

...OH...

...OH MON DIEU...

CE GROUPE DE NAINS

CE GROUPE DE SEPT NAINS

N'EST COMPOSÉ

QUE

DE

JOLIES FILLES


Je reste figé sur place, à mater les boules parfaits de nos nouvelles arrivantes, pendant que Tosid improvise une visite guidée de notre colonie. C'est incroyable, elles sont toutes bien roulées. Certaines ont une gueule à coucher dehors, mais un corps à coucher dans mon lit. Notre forteresse était déjà majoritairement féminine, mais alors là, ça va devenir un paradis sur Terre. Typiquement le genre de situation où il faudrait que je me rappelle de l'âge légal du consentement chez les nains.

"Catten !"
"Mistem !"


Une des migrantes semble particulièrement contente en entrant dans les galeries de notre colonie. C'est en remarquant sa morphologie plantureuse que j'ai fini par comprendre : c'est la soeur de Mistem.

"Mistem ! Je croyais que tu étais morte !"
"Moi aussi !"
"Quoi, toi aussi tu croyais que tu étais morte ?"


Je confirme, c'est bien sa soeur. Toutes les deux aussi connes.


Nous nous sommes tous assis autour de la grande table de la salle de réception pour faire plus ample connaissance. Vous vous en doutez, nous avons plein de questions à leur poser. Urvad, en tant que chef, monte sur la table et prend la parole. Zan, quant à elle, se rend compte qu'elle est toujours la plus moche et la plus grosse de la colonie, et part picoler dans un coin de la pièce en faisant mine de nous ignorer.

"Bon...je me présente...Urvad, chef de la colonie d'Othilvabok, mineur de profession, c'est moi qui suis chargé de..."
"Oui oui, on te connait déjà !"
interrompt une des nouvelles.
"Oui, c'est toi le grand, le beau Urvad, qui a bravé tous les dangers pour fonder sa propre colonie ! On savait que tu aurais survécu, on est très contentes de t'avoir retrouvé sain et sauf !" reprend une autre fille.

Très vite, on commence à comprendre le délire avec cette expédition naine. Si cette garnison est entièrement composée de filles, c'est qu'elles voulaient juste marcher sur les traces d'Urvad, qui est leur principale source de fantasmes, dans l'espoir de le retrouver... Urvad fait mouiller des chattes par delà les frontières d'Othilvabok.


Mais revenons à nous moutons.

"Dites-moi, qui vous a envoyé dans le Sud ? C'est le roi ?" demande Urvad.
"Oui, il pensait que vous étiez morts bouffés par une bête sauvage...alors il a re-envoyé une expédition naine pour tenter une colonisation du sud de l'île. Il doit BEAUCOUP tenir à son projet de colonisation naine."

Là on se regarde tous avec incrédulité, parce que évidemment, contrairement à ce que pensaient ces naines, on n'est pas morts. La seule bête sauvage dans le coin, c'est Sodom, et il suffit de lui gratouiller le ventre pour qu'il devienne inoffensif comme le PSG en Ligue des Champions. Donc clairement, il y a une couille dans le pâté.

"C'est quoi ce délire ?" s'exclame Zan, accroupie à coté d'un tonneau de vin rouge au fond de la pièce, "d'où ça sort, cette histoire de bête sauvage ? Qui colporte des mensonges pareils ?"
"Je...je ne sais pas..." bafouille une des filles. "C'est le roi qui a annoncé votre mort, nous on s'est juste engagé pour rendre service..."
"Ça s'arrose !" crie Sigun, encore en retard de deux épisodes.
"Vous pensez que le roi aurait volontairement menti ? Quel intérêt il a à faire ça ?" demande Mistem.
"Peut-être...pour éloigner les nains courageux de lui...je veux dire, ceux qui se lancent dans cette expédition, ils sont courageux, non ? Il faut être courageux pour partir à l'aventure dans une zone où on dit que tout le monde se fait bouffer par une monstre !" dit Tekkud.

D'un coup, la salle devient silencieuse. Ça fait souvent ça avec Tekkud, mais pour une fois, ce n'est pas un bide. C'est même étrangement intelligent.


"Bon...nous enquêterons sur cette histoire plus tard" reprend Urvad. "Les nouvelles, je vais vous présenter vos dortoirs. Les autres, retournez à vos occupations."

Ça va être difficile de se remettre au boulot. J'ai la tête qui tourne. A force d'être entouré par des jolies filles, tout le sang a afflué de mon cerveau vers ma bite.

Durant l'après-midi, on a dû creuser de nouveaux dortoirs pour y installer de nouveaux lits. J'ai demandé à Sigun de rendre les lattes particulièrement bruyantes, pour que tout le monde dans la colonie m'entende bien le jour où je tartinerai une petite nouvelle dans son dortoir personnel. C'est mon coté extraverti. Ce à quoi Sigun m'a répondu que vu mon ventre, le seul truc que je tartine dans ma vie, c'est du Nutella. Ce bâtard.

Et puis, alors que le Soleil commence à se coucher, pendant que je donnais à bouffer aux animaux dehors, un bruit lointain commence à se faire entendre...ça ressemble à des bouts de bois qui s'entrechoquent, ou à un cheval qui marche avec des sabots pas bien cloués. C'est lent, mais ça a l'air gros. Au loin, le contour de ce qui ressemble à une caravane émerge de l'horizon.

On a encore de la visite, à ce que je vois...

TOU BI CONTINUAIDE

Spoiler: MontrerCacher
Pour les kheys curieux : ça vous dit que je change légèrement le format de cette série ? J'avais dans l'idée de remplacer les dessins par des montages photos, et je vous jure, j'ai un vrai talent pour les montages photos pourris jvhap
"Je vais accrocher une carte du monde chez moi. Ensuite, je mettrai des punaises aux endroits où je suis déjà allé. Mais d'abord, je vais devoir voyager dans les deux coins en haut de la carte, pour qu'elle ne tombe pas par terre."
- Mitch Hedberg

Kait

CiterCertaines ont une gueule à coucher dehors, mais un corps à coucher dans mon lit.

OK, celle là je la note. Ce genre de dropline qui ne rare jamais sa cible.  jvnoel

CiterA force d'être entouré par des jolies filles, tout le sang a afflué de mon cerveau vers ma bite.

Je ne sais pas si tu connais Lomepal mais tu vas bientôt connaitre son avocat.  jvhap

CiterPour les kheys curieux : ça vous dit que je change légèrement le format de cette série ?

Déjà d'où tu nous appelle "kheys" tu t'es cru où ?  jvhap
(Ou alors t'as fait de la pub sur JVC fripouille)

Et sinon je suis curieux de voir ce que peuvent donner des montages photos débiles.  jvrire
Cela dit s'il s'agit de postérieures avantageux je préfère les dessins.  jvsiffle

Zeropol

toujours aussi bien :)

Pour le format à toi de voir, je me suis attaché aux nains tels que tu les dessines mais suis aussi curieux de voir ce que ca donne en montage photo.

( rien a voir, mais au pluriel Khey se dit Khouti )

HungarianCerveza

Spoiler: MontrerCacher
Je mets l'idée des montages photo en suspend, c'est trop chiant de trouver les bonnes images jvhap




Episode 6 : Une autre affaire de pognon

La caravane approche lentement et bruyamment. Il fait déjà sombre, mais j'arrive à distinguer la tronche de nos visiteurs. Leur charrette a l'air chargée, à en juger par les traces laissées par les roues dans l'herbe...


"Bien le bonsoir, nains ! Que diriez-vous de venir commercer avec nous ?"

Putain, des elfes. On a déjà passé la journée à faire connaissance avec les migrantes, on a dû creuser quelques chambres supplémentaires à la va-vite, on est épuisés par la journée de dingue qu'on vient de passer, et maintenant on doit se taper la causette et faire affaires avec ces tarlouzes bobo-gauchistes d'elfes. Ils doivent maîtriser la télékinésie ou quelque chose dans le genre, parce qu'ils arrivent à me casser les couilles sans les toucher.

Heureusement, je n'aurai probablement pas à m'occuper d'eux, étant donné que Tekkud est notre entremetteuse officiel. Ouais, depuis la visite de l'humain obèse, on s'est prémunis contre les marchands, les commerçants, les banquiers et autres formes d'escoquerie. Tekkud s'est portée volontaire pour être celle qui négociera l'achat et la vente d'objet aux marchands, car c'est la seule qui sait compter. Comme quoi, une fille n'a pas toujours besoin d'être belle pour être utile.


Bon, je laisse Tekkud s'occuper de ces peigne-cul, moi je vais retourner donner à bouffer aux animaux. Par curiosité, je garde une oreille attentive à ce que les elfes peuvent bien raconter pour vendre leurs trucs. Apparemment, ils veulent nous refiler des vêtements, des graines et des bidules médicaux. Pas d'armes, pas d'alcool ? Comment font ces mecs pour s'amuser ?

"Hey Nish !"

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH
Putain Urvad m'a fait sursauter !

"Qu'est-ce que tu veux Urvad ?" dis-je, avec le coeur qui palpite et les mains qui tremblent.
"Nish, tout à l'heure, j'étais en train de réfléchir à quelque chose. Comme tu le sais, il est probable que le roi ait cherché à nous éloigner de lui en envoyant en mission des garnisons entières de nains. D'ailleurs, il n'a toujours pas envoyé les équipements qu'on lui a demandé pour explorer la caverne..." (1)
"Okay, mais où tu veux en venir ?..."
"Je me demandais si...le roi n'avait pas dans l'idée d'instaurer une espèce de dictature, un truc comme ça. Et qu'il avait besoin d'être entouré de nains lâches pour que son plan marche."
"C'est possible. Mais maintenant qu'on est loin de lui, je vois pas trop en quoi ça nous influence...mais pourquoi tu me parles de ça ?"
"Les filles sont en train de bavarder entre elles, Sigun est trop con, t'es littéralement le seul mec avec qui je peux discuter ce soir. C'était juste pour te dire qu'il faut qu'on réfléchisse à un plan, au cas où...où le roi dépasserait les bornes."


Urvad reste planté là, en silence, pendant quelques secondes, avant de tourner le dos et de s'en aller en lâchant un petit "bonne nuit". C'est dingue, mais à cet instant précis, à cet endroit précis, dans ces conditions précises, j'arrive PRESQUE à ne PAS le détester.

Une fois Urvad parti, j'entends à nouveau les elfes papoter au loin. Cette fois, ils sont plus véhéments, on dirait qu'ils galèrent à vendre leurs trucs. Et puis Tekkud a ce don pour être énervante dés qu'elle ouvre sa gueule. Ou peut-être qu'ils sont heureux, c'est difficile à dire.


"Hey Nish !"

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH
Putain, c'est Tosid maintenant ! Salope !

"Hey Nish, ça te dirait de t'occuper d'elle ?"
"Q...quoi ?"
je bredouille.
"Elle, là." dit Tosid en pointant du doigt une grande binoclarde rousse à coté d'elle. "Elle aime les animaux, elle t'as vu, elle a craqué."
"Aaaah...c'est parce que je m'occupe des animaux c'est ça ?"
"Non, c'est parce que t'as une gueule de bouquetin. Bon allez occupe-toi d'elle, moi j'ai des chatons à massacrer, et puis j'en ai marre, les roux ça sent le chien mouillé."
"Attends mais..."



Tosid s'en va, et me laisse là, tout seul avec la rouquemoute. Objectivement, elle n'est pas moche. Mais c'est vrai qu'elle sent le chien mouillé.

"Bon...alors enchanté, moi c'est Nish, bûcheron et éleveur d'animaux officiel d'Othilvabok. Et toi ?"
"Ushrir. Je fais partie de la nouvelle expédition, tu sais. Les anciens devaient nous faire visiter la colonie, mais la fille qui était avec moi n'avait pas l'air très...enthousiaste."
"Ah ouais, Tosid. Elle est toujours comme ça. J'imagine qu'elle t'a fait visiter son ossuaire personnel, composé de 25 000 cadavres d'animaux qu'elle a chassé elle-même."
"25 127 exactement. Elle en avait l'air très fière. Surtout de sa sculpture géante en forme de bite, uniquement composée de cadavres de ratons laveurs."
"Elle est un peu spéciale, mais tu vas t'y faire, t'inquiète. Dis-moi, tu as visité la réserve de vin ?"
"Non, pourquoi ?"
"On s'est amusé à lisser les murs et à y graver des tags antisémites, tu veux voir ?"
"Ouais d'accord" dit Ushrir, toute gaie. "Mais euh...ça veut dire quoi antisémite ?"
"Aucune idée, on n'a pas encore inventé les Juifs".


Au fil de la discussion, je me rends compte que le courant passe bien. Ushrir a l'air véritablement interessée par ce que je raconte, et ça tombe bien, moi aussi je suis interessé par ce que je raconte. C'est peut-être la première fois que je m'entends aussi bien avec une naine que je viens à peine de rencontrer.

...

Houla houla, je vous vois venir sur vos grands chevals. Vous vous disez peut-être que ça va déboucher sur une histoire d'amour, qu'on va sortir ensemble, puis qu'on va se marièrent et qu'on eurent beaucoup d'enfants ! Je vous arrête tout de suite. J'ai seulement envie de lui éclater le cul.

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH"
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH


PUTAIN QUI EST L'ENCULÉ QUI A CRIÉ

Bon, ça vient de dehors, apparemment.

Moi et Ushrir, on sort précipitamment de la réserve de vin pour voir ce qu'il se passe. Dehors, les elfes se tiennent en cercle autour de l'un d'entre eux, qui est à moitié allongé par terre, les yeux mi-clos, le teint blafard. C'est en voyant les marchandises posées par terre, devant Tekkud (qui en a strictement rien à branler que l'elfe fasse un malaise, soit dit en passant) qu'on a compris ce qu'il s'était passé : on leur avait proposé par accident des tonneaux fait en BOIS.

Ah bah oui. Si vous le saviez pas, les elfes sont tellement des putains de bobo-gaucho-écolo-hippie que dés qu'ils voient du bois, ils nous chient une pendule parce qu'on a tué un arbre. Ou bien ils font un malaise. Ces fragiles.

Bon, pour la faire courte, ils ont remballés leurs affaires rapidement, nous ont insultés, et sont partis. Pour le fun, j'ai lâché mon chien Sodom en lui donnant l'ordre de leur courir après. C'était rigolo de le voir pourchasser des elfes effeminé pendant de longues minutes. Enfin Ushrir a bien rigolé, en tout cas.

Après cette visite des marchands elfes, on est tous partis se coucher. Moi, je suis resté dehors. Les minutes passent, et là, je m'inquiète de plus en plus. Non pas parce pour ce pauvre elfe qui a fait un malaise (on s'en branle des elfes), mais parce que Sodom n'est toujours pas revenu, et ce n'est pas dans ses habitudes...

TOU BI CONTINUAIDE


(1) Voir épisode 3. Oui je sais, c'est très prétentieux les notes de bas de page comme ça.
"Je vais accrocher une carte du monde chez moi. Ensuite, je mettrai des punaises aux endroits où je suis déjà allé. Mais d'abord, je vais devoir voyager dans les deux coins en haut de la carte, pour qu'elle ne tombe pas par terre."
- Mitch Hedberg

Kait

CiterJe me demandais si...le roi n'avait pas dans l'idée d'instaurer une espèce de dictature, un truc comme ça.

Je suis pas expert en politique mais une monarchie, une dictature, c'est pas plus ou moins la même chose ? jvhap

Citer"On s'est amusé à lisser les murs et à y graver des tags antisémites, tu veux voir ?"
"Ouais d'accord" dit Ushrir, toute gaie. "Mais euh...ça veut dire quoi antisémite ?"
"Aucune idée, on n'a pas encore inventé les Juifs".

Mais merde ! jvrire

CiterJe vous arrête tout de suite. J'ai seulement envie de lui éclater le cul.

J'me disais aussi. jvhap

Citermais parce que Sodom n'est toujours pas revenu, et ce n'est pas dans ses habitudes...

Oh mon dieu non, pas Sodom !  jvouch2  jvsnif2
J'adorais ses répliques cinglantes.  jvsnif

Zeropol

Citer"Elle, là." dit Tosid en pointant du doigt une grande binoclarde rousse à coté d'elle. "Elle aime les animaux, elle t'as vu, elle a craqué."
"Aaaah...c'est parce que je m'occupe des animaux c'est ça ?"
"Non, c'est parce que t'as une gueule de bouquetin. Bon allez occupe-toi d'elle, moi j'ai des chatons à massacrer, et puis j'en ai marre, les roux ça sent le chien mouillé."
"Attends mais..."


Adopte-un-nain :)


Citer"On s'est amusé à lisser les murs et à y graver des tags antisémites, tu veux voir ?"
"Ouais d'accord" dit Ushrir, toute gaie. "Mais euh...ça veut dire quoi antisémite ?"
"Aucune idée, on n'a pas encore inventé les Juifs".

...m'dit qqchose cette blague... pas mettre le doigt dessus..

bien sympa, quand est ce qu'ils font des zenfants puis la guerre?


HungarianCerveza

Citation de: Kait le Mai 01, 2018, 11:07 pmJe suis pas expert en politique mais une monarchie, une dictature, c'est pas plus ou moins la même chose ? jvhap
Hein q-quoi

*efface frénétiquement son scénario*
*réécrit*


Charpitre 8 :

nish baise ushrir et il se marierent et urent beaucoup denfant
fin



VOILA APU CONTRADICTION
"Je vais accrocher une carte du monde chez moi. Ensuite, je mettrai des punaises aux endroits où je suis déjà allé. Mais d'abord, je vais devoir voyager dans les deux coins en haut de la carte, pour qu'elle ne tombe pas par terre."
- Mitch Hedberg

Cody

J'approuve Kait, le roi qui complote pour transformer sa monarchie en dictature, c'est qu'il est quand même un peu con. Perso je dirais que c'est limite même une dégradation du pouvoir. Au moins un roi ça pète la classe et c'est légitime. jvhap

Par contre je regrette amèrement le fait que tu abandonnes l'idée des montages photos. Surtout pour le passage où il lui pète le cul. jvnon
Un jour Chuck Norris et Notaproblem ont fait un bras de fer. Le perdant devait faire l'objet de blagues nulles pour l'éternité.

En haut