Déc 14, 2018, 02:31 am

Nouvelles:

La résurrection d'un forum pour la migration d'une communauté ! New settlers have arrived !

SH3 - Patrol One

Démarré par Zeropol, Mai 14, 2018, 06:10 am

« précédent - suivant »
En bas

Zeropol

Mai 14, 2018, 06:10 am Dernière édition: Mai 14, 2018, 06:47 am par Zeropol
(Je dois diviser le post car il dépasse la limite des 30000 caractères. Je vais le diviser en 3)
partie 1 : debut
partie 2 : mini guide d'une facon de tirer
partie 3 : fin de l'histoire




C'est fou comme un rien peut changer une journée, une nuit voir une matinée enfin tout ca pour dire qu'
Aujourdh'ui je suis fier de vous présenter ce qui n'est pourtant qu'
Une aventure sans prétention de
- Frederik Aimorti -




4 Janvier 1940 3:50
Port de Wihelmshaven


"Mais regardez moi la taille de ces polygones Lieutenant ! Ça donne pas envie de quitter le pays"
S'exclame Frederik entre deux sifflements.


"En effet Lieutenant chef, il est un peu mal rasé, mais on dirait que sa braguette va exploser !"


Frederik décolle lentement son oeil de sa lunette.

"Walter, dois je vous rappeler que nous sommes le 4 Janvier 1940, au service de l'Allemagne nazie ?
Veuillez garder ce genre de remarques pour vous à l'avenir... retournez au poste de garde"

"Monsieur oui Monsieur" Réponds confusément le vigile en remettant sa casquette.



"Machines en avant, vitesse standard, dites au revoir à Wihelmshaven !" Beugle Fred par l'ouverture de la tour.

Ainsi le U-47, fier U-boat de type IX-B, part pour sa première patrouille.










Patrol One
ralenti la chute des cheveux



4 Janvier 1940
toujours au port de Wihelmshaven

Un cri angoissé sort du sous marin, Fred reconnaît la voix de Reinhard, au poste de 1er officier.

"Chef ! nous fonçons droit sur un navire allié ! "

Bordel, faut tout leur dire, pense Frederik en se jetant a l'intérieur.


Une fois cet incroyable péril portuaire surmonté, le lieutenant chef regarde ses ordres de mission. Le sous marin doit patrouiller la zone BE31, à plus de 2000km de la base, à l'Ouest de l'Angleterre.



"Hummm, passer par le Nord ou par le Sud ? Nous sommes enfin en guerre avec les Français, passons par le canal de la manche et nous en croiserons peut être"




Selon les renseignements fournis, des champs de mines sont présents quelque part à l'entrée du canal, vers Calais. Le lieutenant chef trace un itinéraire minimisant la traversée de la zone, et passant par Calais.





5 Janvier 1940 18:21
Nord-Ouest de la Hollande

Walter signale un navire. Il est petit et n'a pas l'air armé, le sous marin s'approche en surface rapidement, sous couvert de la nuit tombante.




Frederik s'agite en tout sens, remuant ses manuels du parfait petit commandant et faisant quelque relevés de position du navire. Il finit par pouvoir estimer son cap et ordonne une trajectoire correcte pour un tir de torpille, au cas ou le temps se gâte trop pour les armes de pont.





Alors que les embarcations se rapprochent, le vigile signale :

"Chef, le navire est armé ! On dirait que sa braguette va exploser, je répète, le navire est armé !"
"Merde!"

Vérifiant a son tour, Fred constate qu'on ne peut toujours pas distinguer la nationalité du navire. Il demande une plongée périscopique et se place en position de tir, les calculs ayants été réalisés durant l'approche. Il faudra attendre le dernier moment de savoir si le bâtiment appartient à l'ennemi ou non, avant de tirer.



Le contact est à moins d'un km, on voit enfin le drapeau.
"Bleu-blanc-rouge, Yes! Je veux dire Ya !" Jappi Fred
"Chef, les bandes sont horizontales, il s'agit sûrement du drapeau Néerlandais"

Ainsi après une demi heure de filature, le sous marin se détourne discrètement et reprend sa route. Il refera surface quelques kilomètres plus loin.



Le voyage se poursuit de nuit sans encombre et le lendemain a l'aube l'équipage arrive à Calais. Des usines longent la cote sur des kilomètre, mais impossible de repérer l'entrée d'un port. Profitant des dernières minutes d'obscurité, U-47 s'approche audacieusement et longe la ville, avant de mettre cap à l'Ouest pour reprendre sa route. L'entrée du port n'a pas été trouvée et de jour c'est trop risqué.




6 Janvier 1940 08:32
Ouest de Calais

Soudain une colonne de fumée est repérée à l'horizon.
Après un plongée immédiate, sur un coup de tête, le lieutenant chef décide d'utiliser une nouvelle méthode pour avoir la course du navire.
L'avantage est qu'elle peut se faire juste à l'hydrophone, l'inconvénient est qu'il faut rester immobile le plus longtemps possible. Les sous marins n'aiment pas rester immobile.



"Je viens de trouver cet étrange disque accompagné d'une note dans ma cabine, voyons voir comment ça marche" dit Fred, ravi.
"Alors... gnn gnn... 3 bearings...longue durée...Bon ! Facile prenons une durée de deux fois 12 minutes ça devrait être précis"

Ainsi 3 relevés de bearing sont effectués a l'hydrophone par le lieutenant chef lui même, à 12 minutes d'intervalle. Puis le disque est tourné jusqu'à faire correspondre les valeurs.

"Et paf, ça fait des chocapics, il était orienté de 141,5° lors de la première mesure !
Les gars on va l'intercepter, machines avant toutes !"









"Bon... il est ou ce navire... Des heures qu'on le cherche... en plus on voit encore Calais c'est pas safe ici... rien à l'horizon... tiens bizarre cet oiseau, on dirait que sa b.."

"Walter allez vous faire un sandwich, je prend le relais"

Et une trajectoire en dent de scie vers l'Ouest commence. Rapidement, le navire pisté est repéré, mais il va dans une direction n'ayant rien a voir avec ce que le disque avait prédit... Fichtre mais que fait la science ! Il fait beau : plongée périscopique et début de l'approche.





Au court de l'approche le sous marin est repéré ( nous : droite, lui : gauche, mouvement : vers gauche ).
La cible a repéré le périscope à plus de 6km de distance (quand il tourne) ! Ça change les plans. Vu que l'adversaire s'enfuit, Fred conclu qu'il n'est pas armé, il ordonne une remontée en surface et puissance maximale.




"Merde encore un foutu Hollandais ! Selon le catalogue de drapeau fourni par le BdU nous ne serons en guerre avec eux que l'année prochaine, on abandonne encore la poursuite"



Une heure plus tard un radio-message arrive. Il enjoint de couler n'importe quel navire neutre, a part Américain, naviguant dans la zone costale Anglaise Est-A. Il est par contre impératif de rester non détecté pour faire croire un un impact de mine.

"Qu'importe, nous allons vers l'Ouest."




7 Janvier 1940 00:06
Canal de la Manche

L'officier en charge de la radio réveille Frederik :

"Lieutenant, un message urgent du BdU : un large convoi est signalé dans notre zone"

"Très bien mettez le jeu en pause et faites du café, il va falloir envisager la possibilité de l'attaque"






Fred se réfère a la pauvre carte non zoomable que lui a filé le BdU. Il doit s'agir d'un convoi à destination du Canada. (L'équipage le note "CC" (Convoi Cible) pour gagner du temps.) Tout ceci est parfait pour une attaque :
- Le convoi vient de partir, il lui reste toute la route pour lui tendre une embuscade.
- La route de CC passe par la zone BE31. En fait la route de deux autres convois passe à proximité aussi. ( mais qui sait ou ils sont actuellement )
- BE31 est hors de portée de l'aviation anglaise, et il y a du fond pour échapper aux destroyers
- U-47 est intact, munitions pleines, et non détecté
- U-47 est en avance et se déplace plus vite que CC

"Voila ! il suffit d'estimer la route et le temps que mettra a arriver le convoi en BE31 et on le cherchera activement a ce moment là avec l'avantage de la surprise et la fraîcheur de la jeunesse !" explique Fred en boxant dans le vide




"Je vois des gens qui sont morts...d'ennui ..."
intervient soudain Reinhard, le navigateur, alors en poste de 1er officier

"Déjà, me faites plus le regard de la marmotte, ça fait flipper, et puis, expliquez vous"

"Depuis le pont, par mer calme et beau temps, nous pouvons repérer un bâtiment à peut être 10 à 15km. Immergé et à l'arrêt, nous pouvons entendre un navire en mouvement à 20km dans le meilleur des cas.
Hors, nous aurons à patrouiller une zone immense, à laquelle nous arriverons dans 4 jours à cette vitesse. CC y arrivera peut être dans 8 jours ou plus.
Nous chercherons en vain pendant des jours avant de manquer de saucisson et perdrons jusqu'au désir de vivre." Se lamente Reinhard

"Ne vous en faites pas... nous mesurerons précisément et chercherons astucieusement, de plus je vous promet que nous n'errerons pas trop longtemps"

Débarrassé des craintes de son premier officier, U-47 peut se remettre en route vers BE31.

Il y aura 4 jours de route... bien plus qu'il n'en faut pour estimer la date de "recherche active" du convoi dans la zone choisie.





En traçant une estimation du trajet du convoi jusqu'à un peu avant BE31, Fred mesure 1800km.
Selon le bouquin Le Sous Marin pour les Nuls, la vitesse de 4 nœuds indiquée par radio correspond à 7.41km/h (ligne4 col1)

Le convoi mettra donc environ 10 jours et 3 heures pour arriver a la zone voulue, à partir du message radio.

Ce qui mène au 17 Janvier 3h. En regardant Reinhard avec insistance, Frederik demande à ce que par sécurité on entame la recherche à partir du 16 Janvier 7h.



Deux heures plus tard Walter prévient qu'un navire est à l'horizon. Les deux premières mesures lui donnent une direction opposée à celle du sous marin, et une vitesse de 6 nœuds. Le lieutenant chef engage une manœuvre d'interception grossière (plein Sud), pour voir.
U-47 s'immerge rapidement, l'affinage des mesures se fera au périscope.

Zeropol

Mai 14, 2018, 06:23 am #1 Dernière édition: Mai 14, 2018, 07:44 am par Zeropol
Je profite de cette interception pour faire un petit guide de la méthode que j'utilise.
Je dis pas qu'elle est mieux que les autres.
j'en connais pas d'autres pour l'instant
je l'ai pas inventée.

J'ai trouvé la méthode dans un fichier texte du mod MaGUI, puis en ai aussi entendu parlé sur le web. Le joueur qui l'a répandue l'a nommée la méthode des perfect shots. Et en effet elle marche tellement bien que j'ai pas encore pris la peine d'en apprendre une autre ! ( bon je joue depuis deux semaines )


L'avantage c'est qu'elle est pas chiante et très souple, si je change de trajectoire au dernier moment, une seule molette à changer ( celle du gyroangle ), pas besoin d'être a un endroit précis à un moment donné, pas besoin de régler ni la molette de distance ni la molette de vitesse ni la molette d'AoB.


Ça va avoir l'air compliqué parce que c'est long à expliquer, mais à faire ça passe mieux.


Penser à mettre le système en tir manuel, que la lumière au milieu des molettes passe de vert à rouge. Attention repasser en auto et bouger un périscope nique le réglage. ( ou penser a le ré-init ) Par contre, une fois rouge, on peut et va utiliser les périscopes sans problème.


Objectifs :


Ce qu'on veut, c'est un angle de tir que nous appellerons A. Des que la cible est a cet angle par rapport a nous, qu'on soit à 500m ou 3km, on tir. ( cest beau non ? Ça permet par exemple d accellerer quand on a loupé une fenêtre de tir, pour avoir une deuxième chance)
On veut aussi le gyroangle G qui est l'angle auquel la torpille sera expulsée par rapport au sous marin. C'est mieux de le garder petit pour la précision.


Pour avoir A on aura besoin du gyroangle G et de l'inconnue x


Pour avoir x on a besoin de la vitesse de la cible et de celle des torpilles.


Pour avoir G on a besoin de Lb.


Lb se mesure sur la carte quand on a la course de la cible, je l'expliquerai un peu plus loin. Lb peut se choisir, selon les circonstances


Résumé d'une attaque:


  • 1 trouver la vitesse et la course de la cible
  • 2 Dans un coin, noter x, il ne changera pas tant que la cible ne change pas de vitesse.
  • 3 Choisir son angle d'approche et mesurer Lb
  • 4 En déduire G puis A
  • 5 régler les torpilles et OUVRIR LES TUBES concernés ( "q" ouvre le tube sélectionné )
  • 6 Surveiller la cible du coin de l'œil et faire feu lorsqu'elle arrive à l'angle A




Détail d'une attaque :


1 vitesse et course
Pour trouver la vitesse et la course il nous faut juste deux positions. ( enfin bien sur on en fait toujours plus ! )



Image ci dessus : Imaginons que vous êtes au points 0.0, et que votre cap est 179°.
Le vigile annonce "ship bearing 231° range 7700m"
231+179=410.
410 modulo 360 = 50


En utilisant la règle, un seul tracé suffit : prenez comme point de départ le sous marin, et tirez la longueur 7.7km en prenant soin a ce que le trait coupe le rapporteur ( il suit tout seul la souris quand on sort la règle ) a la marque 50. Voila la position de la cible est au bout.


Alternativement, faites le en deux coup avec le cercle pour la distance, et l'outil protractor ou je sais plus comment ( celui qui mesure les angles ) mais en mesurant le bearing annoncé par rapport a l'orientation du sous marin. Je trouve ça moins précis et plus long a vous de voir.



Pour le périscope, il y a l'outil bloc note qui calcul la distance faisant mesurer le mat. Le bearing est la ou la ligne verticale coupe les chiffres verts.
Ici, nous approchons le navire repéré, on dirait " ship bearing 68° range 8588m" et ca fait une position a aller reporter sur la carte.


Un de mes mods désactive la fonction vitesse du calepin, si vous l'avez utilisez la sinon :
Pour la vitesse, faire deux relevés dans un intervalle de temps connu et un calcul ( v=d/t de rien de rien) la donne en km/h, mais les instruments du jeu utilisent les nœuds donc ensuite faut convertir j'ai oublié le taux.
Mais il y a un truc simple que j'utilise tout le temps : mesurer la distance parcourue en 3 minutes et 15 secondes puis multiplier par 10 donne une bonne estimation en nœuds.


Par exemple, si je mesure 500 mètres en 3min15, ( la règle affiche 0.5 ) ça donne 5knots.


Avec ces deux points, on a la vitesse et la course de la cible, on pourra affiner tout au long de la suite si souhaité.


2 Trouver x


Là c'est vraiment une formalité. On va utiliser l'outil dont je ne sais pas le nom. Si vous ne l'avez pas, je peux vous faire une table cest vite fait.




Voici l'outil : en vue périscope, on voit le bas du cercle en haut de l'écran. Cliquer dessus le fait descendre. Par discrétion il vaut mieux rentrer le périscope pour la lecture, là j'ai eu la flemme on dirait ! L'outil est au périscope mais on vise nul part, IRL les gars avaient pas besoin de changer de poste je suppose.


x dépend de la vitesse de la cible et de la vitesse de la torpille.
La cible va a 6 nœuds a t on estimé.
La torpille que je vais utiliser a trois vitesse, 30, 40 et 44. Je tirerai en 40.
( astuce pour choisir : courte portée = rapide, moyenne = moyenne, longue portée = lente )


Le cercle extérieur représente la vitesse de la ciblex10 (en nœuds). ( ici 6x10=60)
L'extérieur du cercle intérieur (ouf?) est la vitesse de la torpille. ( ici 40 )
Faire coulisser le cercle intérieur jusqua ce que les deux valeurs correspondent. ( près de la souris en haut a gauche )


voila x est indiqué par une flèche rouge, 8.5.
Au cas ou, je le note aussi pour les autres vitesses de torpille si je change d'avis ou si je décide d'en lancer deux.


3 Choisir son angle d'approche et mesurer Lb


La aussi c'est rapide.
On sait ou la cible va, on va chercher un presque'angle droit, et que ca forme un angle aigu entre la trajectoire de l'ennemi, la votre et l'intercection. Dans les autres cas de figure ca marche aussi mais il y a quelques différences et je les connaît pas de tête :




On veut un petit angle bleu (G) par rapport a la perpendiculaire en noir( genre max 20° mais ça peut marcher jusqu'à 50-60° parait il )
La cible est en rouge et nous en bleu.
Avec l'outil protractor machin, mesurer Lb l'angle vert


Selon d'où arrive la cible et d'où vous arriver, Lb n'est pas au même endroit mais voici comment le trouver dans tous les cas.


Par rapport à l'intersection :
  • Lb traverse la course de l'ennemi et
  • Lb ne traverse pas la notre


Donc voila soit on vise vite fait un petit angle, soit on peut bien choisir comme on veut si on a le temps et l'envie.





Dans notre histoire donc, je fais une interception vite fait, puis mesure Lb après car je trouve ça plus simple.
Ici la cible va de gauche a droite et moi de haut en bas.
Lb = 88°




4 En déduire G puis A


G était bien visible sur le dessin plus haut, mais ingame je l'ai jamais mesuré.
C'est plus rapide et plus précis de faire :
Si Lb > 90 G = Lb - 90
Si Lb < 90 G = 90 - Lb


Puis A = G + x


G = 90 - 88 = 2°
A = 8.5 + 2 = 10.5°


Une dernière chose : si l'ennemi vient de la gauche du sub, A = 360-A , sinon garder tel quel.
( exemple la si la cible venait de ma gauche j'aurai dit A = 349.5° car 360-10.5=349.5 )


Nous avons le Graal, G et A !


5 régler les torpilles


Après tout on s'est fait chier juste pour ça non ? :)
Ce qui est pratique c'est qu'on utilise un seul des réglages autrement gérés par "auto"
Si c'est pas déjà fait, reinit le système en le mettant automatique, pointant le périscope pile sur zéro et en remettant en manuel.
Vérifier que le gyro angle affiche bien zéro lui aussi, sinon bouger la molette AoB ( celle avec les couleurs ) pour que la séparation rouge/vert soit bien verticale.




Voila, périscope caché on règle la torpille.




Rappel des molettes etc :
A torpille(s) sélectionnée(s) ( ici tube 1)


B dispersion en cas de Robotech ( ici on tire une seule torpille on s'en fout )


C profondeur souhaitée de la torpille ( ici 3m flemme d'expliquer mon choix )


D gyroangle. Affichage seulement


E réglage gyroangle. ( c'est LUI qu'on bouge jusqu'à G, ou 360-G selon la direction de la cible pareil. Ici 2 )


F Angle of Bearing (AoB), l'orientation de la cible par rapport a soi. ( ici on touche pas, le déplacement de la molette E le modifie légèrement normalement )


G la vitesse de la cible ( ici on utilise pas laisser comme c'est )


H la distance de la cible ( ici on utilise pas laisser comme c'est )


1 Vitesse torpille Slow Medium Fast ( ici Medium )


2 Déclenchement par Impact ou Magnétique ( ici impact )


3 choix Tir unique/Salve ( ici tir unique )




6 Surveiller la cible et feu à l'angle A





J'ai un peu foiré avec le périscope et le screen tant pis voila l'idée : je lock la cible et j attend que le curseur arrive a la valeur de A. Cest tout.
Ici c'était 10.5.


Bien sur vous pouvez garder le périscope pointé sur zéro et attendre que le centre du bateau passe A cest pareil.


Alternativement cest possible de faire le tir a l'hydrophone puisqu'on a juste besoin de l'angle à cette phase de l'attaque.


Vous vous rappelez de A = G + x ?
et bien si le sous marin ne bouge plus, l'impact aura lieu quand le curseur arrivera à l'angle G ! ( ou 360-G selon le sens, je sais cest chiant les angles )


fin du détail, j'espère que ça vous a été utile !

Zeropol

Mai 14, 2018, 06:44 am #2 Dernière édition: Mai 14, 2018, 07:48 am par Zeropol
( retour à la normale pour le récit, suite et fin )





U-47 s'approche de la cible pendant 50 minutes, peaufinant son attaque, puis :



Baoum, explosion à 2°, pile comme prévu. Des cris de joie raisonnent dans le sous marin pour cette première victoire, sur un affreux pécheur désarmé de nuit.


Heureusement Frederik surveille son équipage :
"MAIS VOS GUEULES on est dans un sous marin ici, notre credo c'est la discrétion! Le prochain qui fait tomber une cuillère il épluche les patates avec les ongles jusqu'au retour au port."


Reinhard rompt le silence qui s'était vite installé :




"Je vois des gens qui sont morts ... Étranglés..."
Comme tout le monde l'observe, il continue :
"Qui a réussit a voir le drapeau ? On va se faire étrangler en rentrant si nous avons coulé le navire d'un pays neutre ou pire, un allemand ! Autant aller se perdre en mer en espérant qu'ils ne nous retrouvent jamais, je vous le dit ..."




Merde pour une fois il a raison, transpire Fred en courant vers le pont.


"Bordel on y voit rien d'ici, accélérez pour vous rapprocher, mais continuer de lui tirer dessus aux munitions explosives, ça vous détendra."










le lieutenant chef constate avec soulagement qu'il s'agit d'un navire français, puis un tir atteint la réserve de rhum du capitaine et une grosse explosion retentit.




Fred descend au poste radio pour avertir le BdU de ce succès. Envoyer un message radio fait courir un grand risque de localisation, autant le faire le plus proche possible de l'épave. L'opérateur radio ne semble déçu de la nouvelle, ou peut être est il juste un peut simplet.




Fred vérifie par dessus l'épaule du navigateur que la route prévue lui correspond, puis retourne dans sa cabine, il est tard.




8 Janvier 1940 13:27
Au beau milieu de la Manche




"Chef"
Cest Walter.
"Chef un bleu pense avoir vu un avion à l'horizon, je lui ai bien dis que ça devait être des mouettes mais il d.."
Déjà Frederik est sur le pont, entraînant avec lui 3 hommes et les flanquant au poste anti-aérien.





"Walter derrière vous merde ! Les gars mais attaquez le ! Attention il largue des b.."




Elles explosent vraiment à proximité, mais ce n'est pas tout. L'avion ennemi est équipé d'un poste avec mitrailleuse à l'arrière, et parvient dans le même passage à zigouiller d'une rafale les trois hommes affectés à la mitrailleuse. D'autres hommes les remplacent rapidement, mais se retrouvent incapable d'érafler l'adversaire.


Ce dernier, après un ou deux passage de mitraillage, s'en va tranquillement en faisant des bras d'honneur.




Bilan : les bombes ont endommagé le compartiment électricité mais rien de grave, le canon sol-sol est aussi légèrement abîmé, et 3 hommes sont morts....
Aussi, les vitres de la plupart des instruments de bord ont volé en éclat.


Les vigiles passent l'après midi sur le qui-vivent pendant que les réparations sont effectuées. Malheureusement la coque du compartiment électrique ne semble pas réparable.


Et c'est en fin d'après midi que, de nouveau, un navire est détecté, au Nord-Ouest de Cherbourg.
C'est l'œil brillant de vengeance et les mains grasses de sauciflaille, car c'était casse croûte, que l'équipage se prépare à une nouvelle filature.





Cette fois ce n'est pas un chaloupier, mais un cargo de 140 mètres de long et 5000 tonnes. La solution de tir est prête depuis longtemps, le lieutenant chef n'attend que la confirmation de la nationalité pour ouvrir le tube. Mais vu la taille du navire, il prépare aussi le tube 2, cette fois avec une torpille en vitesse rapide.
( il y a juste a changer x pour obtenir le nouvel angle de tir, G ne change pas )
Les deux torpilles seront donc lancées à des vitesses différentes, à environ 1° d'écart, elles sont censées arriver pile au même moment.


Frederik est satisfait :ça tient plus de l'exercice qu'autre chose mais ça ne peux que faire du bien à l'équipage.





A moins de 20° du moment propice, Fred peut enfin certifier qu'il s'agit d'une cible : cest un drapeau français.


( Alors j'ai foiré au moment du boom avec les screenshots on dirait, impossible a trouver dans le dossier, fuck )


Il n'y a eu qu'une seule explosion. Le périscope étant sous une vague à ce moment là, impossible de dire si l'une des torpilles avait manqué son but ou si elles étaient arrivées au même moment.


Le sous marin refait surface à toute allure et attaque le cargo avec le canon. Le navire sombre en 15 minutes.






Les survivants se jettent à l'eau avec ou sans canot, et c'est avec fierté que le lieutenant chef passe au milieu d'eux.
Ça et aussi pour leur taxer des clopes, mais elles étaient trempées. Las, il embarque galamment une jeune femme pour lui éviter de prendre froid.
La route reprend donc, la nuit devrait couvrir leur fuite mais elle semble particulièrement claire, il faudra être vigilant.




A 4h du matin, une autre cible est suivie, elle a les projecteurs allumés.


"Ne voyez vous pas qu'ils nous cherchent ?" Se plaint Reinhard


"Assurément non, " contredit Walter, " ils éclairent leur propre drapeau, ils ont peur."


"En tout cas, nous ne pouvons pas l'attaquer, c'est encore un hollandais... Reinhard, reprenez la route, et au ralenti pour l'instant, quil ne signale pas notre position"


Quand 3 minutes plus tard on entend le détendement de gaz caractéristique d'un lancé de torpille, le lieutenant chef est furieux.






Il se retourne vers le tirailleur, qui est en train de piétiner sa casquette en s'arrachant les cheveux.


"..C'est la pression chef... j'étais prêt et... en plus ...tout le temps vous qui tirez... chui tirailleur... merde..."


"Vous êtes surtout de corvée de ménage, aussi j'ai bien remarqué que vous planquiez du porno dans le périscope d'observation, cela sera rapporté au commandement car je suis un sale nazi."


"Chef je.."


"Prenez un balai Et passez me voir dans ma cabine ce soir, que nous puissiez parler de cela... plus calmement."


"Dans votre cabine chef ? Mais ce n'est pas déjà là que vous avez installé la jeune dame qui ressemble à Lara Croft ?" s'interroge le pauvre tirailleur




"Quelle jeune femme ? Il n'y en a jamais eu, de plus ne savez vous pas que ça porte malheur en mer ? Non, retrouvez moi la bas, et si je n'y suis pas attendez moi, mais surtout n'ouvrez pas le placard. Rompez !"


Puis, se tournant vers le navigateur, Reinhard ;"On est ou ? "




"On est là"
"Très bien"


La route se poursuit sans encombre pendant plusieurs jours. Quelques fois, des navires neutres sont de nouveau repérés, et quelques fois le sous marin doit s'immerger pour se cacher de destroyers.




12 Janvier 1940 23:09
Zone de mission BE31



U-47 a atteint BE31, la zone de patrouille. On y voit juste assez pour voir que la visibilité est nulle. Qu'importe, Frederik à l'intention de chasser le convoi dès qu'il se sera occupé de l'ennuyeuse mission de patrouille qu'on lui a assigné.




Il prévoit une route d'un jour à faible vitesse. Aucun bateau, un mauvais temps pendant 24h, et U-47 peut envoyer un message radio pour signaler la fin de sa patrouille. Maintenant, la chasse peut commencer.




En s'aidant le la carte du BdU, est décidé un chemin en dent de scie sur le chemin le plus probable. Le sous marin ira vers la droite jusqu'à rencontrer le convoi si possible, verticalement ça représente environ 150km. Dans un premier temps le sous marin va lentement, jusqu'à la date prévue, puis accélère. La visibilité est toujours nulle, et il est nécessaire de faire des pauses hydrophone plusieurs fois par jour.


Malgré ça, pendant plusieurs jours, rien, aucun contact.




19 Janvier 1940 00:19
Sud-Est de l'Irlande


Radioman transmet un message qui vient d'arriver : un convoi est à proximité dans l'axe de recherche. Par contre, la vitesse indiquée par radio ( de 9 nœuds ) ne correspond pas.
Le sous marin le prend en chasse, l'autre convoi est sûrement raté ou trop en retard. Peut être s'agit il du même qu'importe.




"Walter vous voyez quelque chose là haut ?"


"Euh à vrai dire on y voit pas à 20 mètres !"


La cible est à 300km, la rencontre se fait avec de la chance et de frequentes ecoutes sous l'eau à  cause du temps. L'approche révèle la présence de nombreux navires. Lorsqu il est suffisamment proche, il devient possible de discerner les bruits des moteurs militaires de ceux des civils.


Il semblerait qu'il y ait un seul navire militaire, et qu'il ouvre la marche à une distance inconnue ( mais plusieurs dizaines de degrés plus loin à l'hydrophone ).


A force de se rapprocher, il vient un moment ou l'hydrophone renvoie des contacts sur presque 180° devant le U-boat.


"Surfaaaaace vitesse maximaaale ! Ils sont en train de passer juste devant nous !"




De la fumée à l'horizon ! Le navire n'a pas l'air éloigné vu la hauteur du panache, mais impossible pour l'instant de le distinguer. Il passe juste devant, à une vitesse supérieure à celle du U-boat, la poursuite ne se passe pas comme prévu.


Le lieutenant chef se saisi des UZO sur le pont et commence à crier des ordres :


"Ouvres tous les tubes ! Salve tube 1, tube 3, gyroangle à gauche au pif, impact, profondeur 1m vitesse rapide dispersion 0 SALVE FEU"
Sans attendre il continue :
"Tube 2, gyro 0, impact, vitesse rapide profondeur 0 FEU"
"Tube 4 ( torpille électrique donc vitesse lente ) , gyro à droite au pif, profondeur 6m FEU" Postillonne t il de plus belle.


Toutes les torpilles etants parties, Frederik se met à la poursuite du bateau pour voir si l'une d'entre elle fait mouche. Quand à ce foutu drapeau... avec ce temps de toute façon même sur leur propre pont ils ne doivent pas le voir.




J'ai pas mesuré le temps mais ça semblait interminable, puis :
BOOM ! Le lieutenant chef affiche un sourire triomphant.





"Étrange que leurs hélices ne soit pas détruites, il y a vraiment de gros dégâts à l'arrière" Se plaint Fred "Si ils suivent le convoi, il deviendra difficile de les observer, maintenant que le destroyer est alerté"






Ses jérémiades sont interrompues par l'impact d'une autre torpille, vers l'avant cette fois. Mais mince a quoi ça sert de faire des calculs ?


"Plongée périscopique, restez en puissance maximale !"


Il devient dangereux de rester à proximité mais maintenant que l'adversaire a de bonnes chances de couler, il faut entre être sur pour pouvoir revendiquer son tonnage devant le BdU.


Le bateau est tout le même ralentit, et cest tout le convoi qui ralentit avec lui. Profitant de cet avantage, U-47 peut zigzaguer à loisir sans se faire distancer. Il cherche a se mettre en position pour tirer avec l'arrière.




12 minutes plus tard le navire n'est toujours pas coulé. Frederik aperçoit au loin plusieurs lumières . Il fait venir ses officiers au périscope d'observation pour avoir leur avis.


"Ce sont des incendies sur des navires" dit l'un
"Ça y est, leur braguette à vraiment explosée", dit Walter
"Ce sont peut être des mines" dit l'autre
"Les torpilles qui ont manqué leur coup ont touché d'autres navires" tente un bleu
"C'est une armée de cuirassés venu faire pleuvoir sur nous des teratonnes de TNT ! Nous sommes déjà encerclés ! Rendons nous maintenant c'est notre seule chance !" panique Reinhard.
"C'est un bug" dit une voix off


Déjà Reinhard enlève sa chemise pour se faire un drapeau blanc.


"Reinhard votre chemise est bleue ils vont rien comprendre, et non ne pensez pas à votre caleçon car vu comme vous vous chiez dessus depuis le départ il doit pas être tout blanc non plus. "


Ensuite les deux torpilles arrière sont tirées, au pif aussi vu que ça avait bien marché. Malheureusement aucune d'entre elle ne fait mouche.




Enfin, 43 minutes après le premier impact, le navire adverse ( qui s'était révélé être anglais, houra ! ) sombre enfin. Fou de joie, Fred sort sur le pont alors que le sous marin est encore a 11 mètres de profondeur. Il boit la tasse comme un fou, et se demandera toute sa vie comment il a fait pour ouvrir la trappe, car toutes ses tentatives suivantes échoueront.


Durant tout ce temps, U-47 n'a pas vu l'ombre du destroyer, qui devait inutilement le chercher 300 mètres plus loin ( on y voit vraiment rien ). Et avec ces vagues, difficile de localiser au son un sous marin qui va a 6 nœuds ( le convoi a ralenti )




Toujours prêt à aider, Fred se rapproche des survivants pour voir si une pauvre demoiselle ne serait pas en détresse.
A son grand dam, il y a déjà un hippie qui fait un numéro de lévitation avec un tonneau, et contre ça, même un commandant de sous marin ça peut pas test.





Maintenant il faut enquêter sur ces lumières. Plongée périscopique
En s'approchant, il devient visible que ce sont bien des bateaux en flamme, des civils. Par contre il y avait plusieurs destroyers depuis tout à l'heure, pas qu'un seul. Ils ont repéré le sous marin finalement et foncent vers lui.


Commence alors un jeu du chat et de la souris. Initialement, U-47 compte sur le mauvais temps et reste à faible profondeur vers 40 mètres. N'entendant plus de bruit, il remonte, mais en pleine remontée on commence à entendre des explosions aquatiques.




Avec un bruit de métal le périscope raye la coque du navire le pilonnant ! 2 torpilles sont chargées mais pas le temps de les régler.
Attendre que le bateau atteigne au moins 300 mètres ou ça n'explose pas.
La première part, et le bateau entame un virage.
La deuxième est lancée en magnétique avec un léger angle, au hasard.


La première manquera sa cible, et la deuxième explosera toute seule à mis parcours.





A court temporaire de munitions, U-47 part dans les profondeurs de l'océan. On voit au jambon l'inclinaison du sous marin tant qu'il s'enfonce.




Frederik et ses hommes se terrerons à 140m. La coque est abîmée, cest déjà risqué pour un sous marin pouvant aller au maximum à 200m. Une heure plus tard ils refont surface et reprennent le trajet du retour en chichlottant. Chichlotter c'est siffloter en chuchotant, car ce sont des bons gars maintenant.






22 Janvier 22:20
Au Nord de l'Écosse




"On est là"
"Oui on sait Reinhard...je vais me coucher"


Pendant la nuit, il ne se passe tellement rien que cette phrase est inutile.
Et après la pluie, le beau temps.


Mais le lendemain... Il fait beau, et vers 16 h le sous marin pourchasse un navire, en surface.
Le drapeau n'est pas encore visible, mais si il part en zig zag, cest qu il a quelque chose à se reprocher non ?




Il zigzaguera moins comme ça, et hop !




Aucun survivant ? Peut être parce que la cabine à été pilonnée au canon ... En tout cas le drapeau est anglais, et ça c'est bien. Allez dernière ligne droite.




Juste avant d'entrer dans la baie de Wihelmshaven, Fred vérifie sur sa carte que la route ne croise pas de champ de mine allié.






Retour au bercail ...


"Soldats profitez bien de votre permission, à nous les poulettes !"












"Je vois des gens qui sont morts de vieillesse en lisant tout ça"
- Reinhard ( pauvre con )







Cody

CiterPATROL ONE RALENTIT LA CHUTE DES CHEVEUX

Ok c'est ce genre de récit ! jvrire

Citer"Hummm, passer par le Nord ou par le Sud ? Nous sommes enfin en guerre avec les Français, passons par le canal de la manche et nous en croiserons peut être"

#AlbionLaPerfide #NeverForget #AhNonMerdeCEstDesAllemands

Citersa braguette va exploser

C'est une expression utilisée dans le milieu ou ...? jvhap

Citer"Depuis le pont, par mer calme et beau temps, nous pouvons repérer un bâtiment à peut être 10 à 15km. Immergé et à l'arrêt, nous pouvons entendre un navire en mouvement à 20km dans le meilleur des cas.

Ah je constate que c'est la Codynastie qui a conçu ce sous-marin !  stkboh

CiterMéthode pour tirer

... jvhap *supprime le téléchargement du jeu*

CiterReinhard

Putain mais sérieusement cette tête ! On dirait un screamer quand tu fais dérouler rapidement la page !  jvrire

Citer"Dans votre cabine chef ? Mais ce n'est pas déjà là que vous avez installé la jeune dame qui ressemble à Lara Croft ?"
"Quelle jeune femme ? Il n'y en a jamais eu, de plus ne savez vous pas que ça porte malheur en mer ? Non, retrouvez moi la bas, et si je n'y suis pas attendez moi, mais surtout n'ouvrez pas le placard. Rompez !"

jvrire jvrire jvrire

CiterPuis, se tournant vers le navigateur, Reinhard ;"On est ou ? "
"On est là"
"Très bien"

Ouais, définitivement des gars de la Codynastie. jvhap

Citerhttps://i.imgur.com/PMKEWwQ.png

Hé mais franchement les têtes des personnages dans ce jeu sont terrifiantes ! jvrire

CiterOn voit au jambon l'inclinaison du sous marin tant qu'il s'enfonce.

Une méthode comme une autre et qui a fait ses preuves.  stkkuguhn

CiterAu Nord de l'Écosse
"On est là"
"Oui on sait Reinhard..."

'Tain j'adore ce type !  jvrire

CiterLe drapeau n'est pas encore visible, mais si il part en zig zag, cest qu il a quelque chose à se reprocher non ?

Une méthode comme une autre et qui a fait ses preuves.  stkkuguhn

CiterMessage de fin

SCREAMER !  jvrire

Pas mal du tout, pas mal du tout... Du coup j'hésite maintenant entre tester le jeu ou bien renoncer. Je verrais. jvhap
Un jour Chuck Norris et Notaproblem ont fait un bras de fer. Le perdant devait faire l'objet de blagues nulles pour l'éternité.

Kait

'tain mais ce jeu a l'air vachement  plus cool que je le pensais. Y'a des beaux visuels, les barques des survivants, on peut voir l'intérieur du sous-marin et l'équipage, franchement on est bien loin d'une simulation hardcore à la...

CiterExplication de comment tirer

Ok j'ai rien dit.  jvhap

*va vomir dans un coin*

Non en vrai une fois qu'on a pigé le truc ça va. Y'a même moyen de bricoler un petit programme qui te calcule les inconnus, je suis sûr.  jvpeur

CiterSuite du récit

Franchement c'est cool, c'est rigolo et ça se lit tout seul. J'espère que tu feras une suite.  jvbave

Je pense que je me téléchargerais le jeu à l'occasion. Le 3 est vraiment le plus sympa pour commencer ou ce n'est pas le mieux ?
Question subsidiaire : quels mods sont nécessaires/pratique/franchement sympa pour débuter ?

Usul

Mai 14, 2018, 01:24 pm #5 Dernière édition: Mai 14, 2018, 01:26 pm par Usul
Je rejoins tout le monde, ce jeu à l'air vraiment sympa et ton récit était très bien. Reinhard est une perle. jvhap

CiterNon en vrai une fois qu'on a pigé le truc ça va. Y'a même moyen de bricoler un petit programme qui te calcule les inconnus, je suis sûr.  jvpeur

"On a raté. Pourquoi?
-J'sais pas, un bug sans doute. Foutus développeurs, quitte à pisser du code ils pourraient pisser droit."

Franchement l'idée d'ajouter un logiciel potentiellement défaillant à la simulation à quelque chose de passionnant. jvbave

Edit : Oh et je suis aussi intéressé par la question de Kait. Concrètement c'est quoi les différences entre le 3 et le 4, et pourquoi le 5 est "meh"?

Zeropol

Mai 14, 2018, 05:09 pm #6 Dernière édition: Mai 14, 2018, 05:19 pm par Zeropol
Whou vos retours rechauffent le coeur ! Vous avez meme pris le temps de le lire le jour meme <3
 

CiterC'est une expression utilisée dans le milieu ou ...? jvhap

Vous aimeriez bien le savoir


CiterOuais, définitivement des gars de la Codynastie. jvhap

Oui, il y a du niveau !


CiterPas mal du tout, pas mal du tout... Du coup j'hésite maintenant entre tester le jeu ou bien renoncer. Je verrais. jvhap

NOooon l'effet inverse était voulu ! Serieux si cest le tir qui t'a refroidi, sache que ca se passe pas comme ca en Vanilla. Test, tu modera si tu le désire ensuite.


CiterNon en vrai une fois qu'on a pigé le truc ça va. Y'a même moyen de bricoler un petit programme qui te calcule les inconnus, je suis sûr.  jvpeur

C'est sur ! Par contre pour ce qui est de mesurer sur la carte, il pourra pas a part si cest lui aussi un mod.


CiterFranchement c'est cool, c'est rigolo et ça se lit tout seul. J'espère que tu feras une suite.  jvbave
Je ne pense pas, apres qui sait ...


CiterFranchement l'idée d'ajouter un logiciel potentiellement défaillant à la simulation à quelque chose de passionnant. jvbave

Et bien sur ... ca existe :)  :

à propos des mods pour SH3 :
le jeu existe depuis 2005 il y a eu noir de mods. Le systeme fait qu'ils sont vite incompatibles, donc se sont formées des "super mods" rendant compatibles des larges "mod-soup". VOici les plus connus
- GWX (gold). Axé sur la beauté visuelle, rend le jeu bien plus moderne à voir. Ajoute aussi pléthore de navires et avions.
- LSH . Axé sur l'immersion look&feel, j'en sais guere plus, peu entendu parler.
- NYGM. Utilisé pour cette mission. Axé sur le réalisme, il rajoute aussi du contenu et change le comportement meme du jeu ( patrouilles ennemies, refuel en mer normalement mais pas test (milk cow), systeme de fatigue/moral different etc
- MaGUI. Utilisé pour cette mission. GUI compatible avec les 3 super mods cités. Je pourrai plus m'en passer, c'est lui qui rajoute tous les outils que j'utilise pour viser.
-Commander. Utilitaire permettant de personnaliser des reglages cachés du jeu et son equipage, il a des options sympa et rien que lui ca change le jeu .Il est censé etre compatible avec NYGM+MaGUI, mais malheureusement ca me donnait un gamebreaking bug ( fuel infini )

Note à propos de MaGUI : dans le dossier "documentation de MaGUI" il y a un mini mod qui ajoute un bouton "solution de tir automatique", si vous voulez en profiter sans vous faire chier avec le tir.

Note à propos de Commander : ce mod permet entre autre de simuler malfonctions et/ou sabotages ( au choix ) sur le sous marin ! Fini les moteurs increvables etc. Malheureusement, bug cité plus haut...

Pour résumer le seul que je considererai immanquable cest MaGUI

Citer3 vs 4 vs 5


J'ai testé que le 3 comme Truman m'a forcé à le dire ^_^ je laisse donc la parole aux connaisseurs.

Ah et dailleurs svp partagez les techniques de tir que vous connaissez, ce serait cool d'en avoir plusieurs ici, et en francais.
Car c'est plus pratique quand on peut poser des questions au lieu de déterrer un vieux sujet anglais.

Kait

Mai 14, 2018, 07:37 pm #7 Dernière édition: Mai 14, 2018, 07:44 pm par Kait
CiterVous avez meme pris le temps de le lire le jour meme <3

Profite ça arrive pas souvent ici.  stkmurul

D'ailleurs ça me fait penser que faut que je lise l'AAR de Nota depuis des jours, j'aimerais avoir plus de temps.  jv:-(

CiterJe ne pense pas, apres qui sait ...

Si tu nous racontes jamais la suite des aventures de Fred et Reinhard je te DDB de bannissement de ban. jvhap

En tout cas je testerais SH3 quand je trouverais le temps, ça a l'air bien rigolo. jvoui

EDIT : Par contre je trouve un peu dommage qu'on puisse jouer que les Schleus. jvhap

Usul

Citation de: Zeropol le Mai 14, 2018, 05:09 pmEt bien sur ... ca existe :)  :

Je pensais plus à l'écrire moi-même, il serait trop fonctionnel sinon. jvhap

Citation de: Zeropol le Mai 14, 2018, 05:09 pmJ'ai testé que le 3 comme Truman m'a forcé à le dire ^_^ je laisse donc la parole aux connaisseurs.

Pour avoir regardé rapidement le 3 avec des mods semble être considéré comme le meilleur par la majorité.

Citation de: Kait le Mai 14, 2018, 07:37 pmProfite ça arrive pas souvent ici.  stkmurul

Je n'ai rien à me reprocher. jvhap
Spoiler: MontrerCacher
Plus depuis quelques jours en tous cas. jvhap

Crowbar

Wow, j'avais complètement oublié à quoi ressemblait SH3.

La dernière fois que j'y avais joué j'étais tout petit et je ne comprenais rien au jeu.  jvhap

Et ton récit est vachement bien aussi. ça me donnerait presque envie d'en faire un sur SH4.

Par contre, le système de visée des torpilles sur SH3 semble encore plus hardcore que le 4 apparemment.  jvhap
Mais je m'en fiche car j'utilise la visée automatique de toute façon.  jvhap


Citation de: Usul le Mai 14, 2018, 01:24 pmOh et je suis aussi intéressé par la question de Kait. Concrètement c'est quoi les différences entre le 3 et le 4, et pourquoi le 5 est "meh"?

Le 3 et le 4 sont très bien.
Le 3 on joue des U-boots allemands, tandis que le 4 on joue des sous-marins américains. ( Et il existe un DLC permettant de jouer des U-boots, encore )

Le 5 est beau mais... bof, le jeu a régressé. Tout est devenu plus 'facile" et simpliste. Par exemple, le système de dommages des bateaux ennemis est moins réaliste ( ils ont des barres de vies ). et les incendies ne font plus des dégats en continu comme sur le 3 et le 4.
Et ils ont ajoutés la possibilité qu'on puisse bouger de manière fps à bord du sous-marin. Dit comme sa, ça à l'air stylé mais ça devient lourd au bout d'un moment. Heureusement on peut le désactiver.

Usul

Merci pour les précisions. Je pense que j'essaierai le 3 un jour. jvhap

Zeropol


CiterEt ton récit est vachement bien aussi. ça me donnerait presque envie d'en faire un sur SH4.

Ah ben ce sont tes posts de SH4 sur "anecdotes" qui m'ont donné envie de le faire, la boucle est bouclée ! ( et merci )



Citer( ils ont des barres de vies )

jvnon



CiterEt ils ont ajoutés la possibilité qu'on puisse bouger de manière fps à bord du sous-marin.

( SH3 -> appuyer sur maj+F2, cest pas marqué dans les controles mais ca passe en mode camera libre )

Alex_Truman

Ce récit est tout bonnement génial. Développé et amusant. 20/20. jvoui



Citer"Vous êtes surtout de corvée de ménage, aussi j'ai bien remarqué que vous planquiez du porno dans le périscope d'observation, cela sera rapporté au commandement car je suis un sale nazi."

C'est ma citation préférée. J'ai ri comme un abruti.


CiterDifférences entre le 3 et le 4

Le 3 est un peu mieux question complexité. Mais les mods proposant des sous-marins français ne sont que sur le 4, raison pour laquelle il a mes faveurs. En passant, la communauté qui a finalisé le Surcouf est en train de modéliser le Casabianca, un sous-marin de classe "1500 tonnes" qui a combattu pour les FFL. Ca m'a donné envie de le réinstaller. jvbave

En haut