Déc 14, 2018, 02:28 am

Nouvelles:

La résurrection d'un forum pour la migration d'une communauté ! New settlers have arrived !

[Bloodline] "Likottarem", DestinEncré

Démarré par Cody, Juin 05, 2018, 02:43 pm

« précédent - suivant »
En bas

Cody

Juin 05, 2018, 02:43 pm Dernière édition: Juin 08, 2018, 11:39 pm par Cody
"LIKOTTAREM", DESTINENCRÉ
Première année : Le Temps de l'Espoir

Début Printemps :


Après avoir traversé les plaines sauvages des Collines Bandées pendant plusieurs semaines, nous arrivons enfin au pied du Mont Crucifixion le premier jour de l'an 101 après la fondation de la capitale. Si ça c'est pas un signe.
Ici, conformément à la volonté du roi du Lambeau Intense, nous les nains du Métal du Destin allons fonder un tout nouvel avant-poste : «Likottarem», DestinEncré. C'est un ami à moi, un pêcheur de la montagne-mère spécialisé dans la pêche au saumon qui m'a donné l'idée.







Nous sommes exactement sept nains dans cette expédition :


Olin, la charpentière de 77 ans toujours motivée et énergique.


Ustuth, le maçon de 70 ans. C'est la force tranquille du groupe, grand, puissant, calme et gentil.


Ingish, la fermière de 53 ans. Elle est pas bien maligne, mais elle aime travailler en extérieur. Ce métier lui convient parfaitement.


Atis, 81 ans, notre commandant de la milice qui manie le marteau. Il n'est ni particulièrement fort ou doué pour mener des soldats, mais bon...


Nish, 82 ans, lui aussi martelier mais faiblard et maladroit. Vraiment, je ne comprends pas pourquoi on nous a affecté ces deux-là pour une expédition en plein territoire sauvage à proximité de la tour de Kivish le Déchu.


Deduk, notre premier mineur de 59 ans. Pour un nain, il est plutôt maigrichon et vraiment pas costaud, mais il connaît son métier.

Et enfin...


Moi, Cody, deuxième mineur et 54 ans. Je suis presque le plus jeune du groupe, mais c'est moi le meneur de l'expédition. Sans vouloir me vanter, je pense être à la fois assez fort physiquement, mais en plus doué pour prendre les décisions qu'il faut, quand il le faut. Certains disent aussi que je suis un connard, mais bon.

Nous n'avons pas eu un gros budget pour financer le voyage, c'est pourquoi nos deux combattants n'ont ni armure ni bouclier. Juste deux marteaux de bronze qui ont coûté une fortune. Heureusement, on devrait pouvoir rapidement forger notre propre équipement grâce au volcan.
Ce volcan, parlons-en d'ailleurs. Il se trouve à l'est et domine tout le terrain. Sur son versant ouest, là où nous avons arrêté le chariot, il y a un grand plateau d'une cinquantaine de mètres de large qui sera parfait pour nous installer. Puis la pente reprend et rejoint les plaines de la savanne en contrebas à l'ouest.
A l'aube, l'ombre du Mont Crucifixion recouvre toute la plaine, et en milieu de matiné le soleil semble sortir du sommet du volcan. Pour le moment, je vois juste un faucon qui décrit de grands cercles dans le ciel, mais je sais qu'il y a des bêtes bien plus dangereuses ici.

Je donne mes premiers ordres : avec Deduk l'autre mineur, nous allons creuser un abri directement à flanc de montagne pour y abriter nos réserves de nourriture et pour pouvoir dormir au frais.
Olin, quant à elle, va couper les arbres autour du chariot pour nous faire un stock de bois.
La fermière commence à examiner les plantes locales pour en trouver quelques unes comestibles.
Les autres, eux, détachent notre âne et notre vache du chariot pour les laisser brouter un peu.

Nos premiers coups de pioche sont fructueux : on trouve déjà du cuivre brut.
En revanche, les roches de la façade du volcan ne sont absolument pas aptes à  recevoir des cultures, on ne va pas pouvoir y planter de bonnes vieilles plantes naines. Qu'à celà ne tienne, Ingish va essayer de cultiver certaines des baies qu'elle a trouvé.
Après quelques jours, nous avons terminé de creuser une grande cavité pour y entreposer la nourriture. Nous allons aussi faire une pièce pour y mettre une salle à manger, et une autre pour y installer quelques lits.

A la fin du mois, les galeries sont creusées.
Le maçon installe son atelier tout au fond du tunnel et commence à nous faire un peu de mobilier. Ingish, qui a abattu pas mal d'arbres, peut aussi nous faire quelques lits.
Notre fermière, elle, a trouvé un grand espace cultivable devant notre grotte où elle plante déjà des graines des baies sauvages.
Avec Deduk, je quitte notre base quelques jours pour aller camper en bas du volcan. A un moment où un autre, nous aurons besoin d'eau potable. Or, en procédant logiquement, l'infiltration devrait ramener toute l'eau en bas du Mont Crucifixion, où nous devrions trouver une nappe phréatique.
Pendant que nous descendons vers les plaines, je vois sur les flancs du volcan de grandes veines de minerais, dont de l'hématite. Tout commence bien.

Mi-Printemps :

Quelques mètres sous terre, j'ai bel et bien trouvé une immense réserve d'eau au pied du volcan. Avec un système de pompe et beaucoup de travail, nous devrions pouvoir amener l'eau courante jusqu'à la forteresse, là-haut sur le plateau.
Quand nous revenons au camp de base, Ingish a terminé ses champs et a même récolté les premières baies.

Alors que le mois touche à sa fin, notre salle à manger et nos dortoirs sont meublés, nous avons une source d'eau potable, et les premières cuvées d'alcool avec les plantes sauvages commencent à sortir. Pas à dire, je suis un superviseur efficace.



Fin Printemps :

Quelques portes ont été posées dans les pièces de base. C'est surtout pour limiter la propagation du bruit entre le dortoir et la salle à manger en fait, ça résonne beaucoup dans les galeries, et quand un type ronfle dans la chambre on s'entend plus parler dans le hall. Insupportable.
Tandis que le maçon et la charpentière travaillent ensemble pour nous faire des pièges capables de défendre l'entrée de la grotte, avec l'autre mineur je commence à creuser plus profond dans le volcan pour voir quels genres de pierres on peut trouver, et surtout faire une carrière pour extraire de quoi construire la forteresse en surface. Parce que c'est sûr qu'on est pas assez nombreux pour débuter les travaux, mais au moins on peut obtenir les ressources pour se lancer dès que possible.

Après un peu de prospection, il semblerait que les pierres auxquelles nous avons le plus accès sont la rhyolite et le gabbro. De plus, nous avons trouvé de la tétrahédrite, et surtout du marbre qui sera essentiel si nous voulons faire de l'acier !

Ainsi, vers la fin du printemps, je commence l'excavation d'une petite carrière pour nous fournir en pierre.
Tous les composants des pièges que j'ai demandé sont prêts.

Début Été :

Par curiosité, j'ai fait mesurer la hauteur entre le sommet du volcan et la plaine. On a trouvé plus d'une centaine de mètres. Enfin, à quelques vaches près parce que les calculs ne sont pas très précis. Mais le Mont Crucifixion est en fait moins imposant que je ne pensais. C'est surtout sa grande façade ouest qui est très lisse et impressionnante. On pourrait presque construire la forteresse sur la hauteur, appuyée contre le volcan.
Nos deux soldats se sont installés une petite caserne à l'entrée de la grotte, pour nous défendre en cas de problème. On a aussi posé les pièges juste devant.



Mi-Été :

Quatre migrants sont arrivés :
-Un sculpteur reconverti en maçon qui sait aussi manier la mace
-Une bouchère très douée en travail du cuir
-Une paysanne inutile mais qui sait manier l'arbalète.
La charpentière va donc lui faire une arbalète et des carreaux, pour qu'elle puisse devenir notre première chasseuse.
Le quatrième migrant est un enfant de 11 ans, fils du sculpteur et de la future chasseuse. De plus, une génisse accompagnait leur groupe.





A la fin du mois, notre chasseuse a reçu son carquois, son arbalète et ses carreaux. Elle part seule dans la nature traquer un échidné géant qu'on a aperçu près du sommet il y a quelques jours. Je dois avouer que sa viande serait la bienvenue pour varier un peu notre menu, parce que bon à force de manger que des baies j'ai l'impression d'être un putain d'elfe.
Dans la carrière de marbre, les maçons ont fait des ateliers pour commencer à faire des blocs de construction. La production va très vite, je pense qu'on ne manquera pas de ressources à ce niveau-là.

Fin Été :

On continue à agrandir la carrière avec Deduk pour ne pas manquer de matériaux quand les travaux commenceront.

Je remarque aussi qu'il y a très peu de bois sur ce terrain, nous ferions mieux de fabriquer des pots en pierre plutôt que des tonneaux pour stocker la nourriture et l'alcool, afin d'économiser nos précieuses bûches.
Normalement, des migrants devraient arriver cet automne, ce qui nous fera gagner un peu de main d'œuvre et nous permettra de diversifier l'industrie.
Aussi, à moins de gaspiller un peu de bois nous n'aurons pas de quoi recevoir une caravane cette année, mais avec le volcan et le sable que nous avons, DestinEncré est destinée à devenir une grande industrie de verre.

Après des jours à traquer l'échidné géant, celui-ci a échappé à notre chasseuse avant qu'elle ne puisse l'achever, mais au moins elle s'est pas mal entraînée à l'arbalète. A mon avis, elle nous sera très utile dans la milice plus tard. Avec un peu de chance, la première arme fabriquée à DestinEncré deviendra légendaire pour avoir abattu des tas des gobelins et autres monstres.



Début Automne :

Je prévois de recruter un comptable pour notre forteresse, alors j'ai déjà installé un petit bureau dans les galeries pour qu'il puisse travailler tranquillement.
De plus, je me suis fait une petite chambre individuelle. J'estime que je la mérite, après tout je suis le chef de l'expédition.
Enfin, j'ai fait construire quelques cercueils pendant qu'avec Deduk nous creusions un cimetière plus profondément sous le volcan. Un accident est si vite arrivé.



Mi-Automne :

La chienne venue avec notre expédition a donné naissance à un petit chiot. Notre bouchère a suggéré de le tuer pour nous faire un peu de viande, mais j'ai préféré le garder pour pouvoir lancer un élevage.
Aussi, le petit cimetière est terminé.



J'ai ordonné la construction de quelques statues pour décorer la forteresse, parce que honnêtement à l'heure actuelle, elle n'est pas très agréable à vivre.

Comme prévu, des migrants sont arrivés, portant notre population à 19 nains.
Parmi eux, une naine inutile devient maçonne.
Il y en a aussi trois qui savent manier la masse, ce sont un artisan, une poissonnière et une paysanne. Ces deux dernières sont affectées à la milice et il faudra leur faire des masses ou en acheter dès que possible.
Une des migrantes sait manier le marteau, mais c'est aussi une orfèvre donc je préfère ne pas risquer de la perdre au combat.
L'un d'eux sait manier l'épée, et c'est d'ailleurs tout ce qu'il sait faire d'utile donc je le désigne pour devenir comptable de la forteresse. Ça m'aidera beaucoup de savoir précisément ce dont on dispose dans nos réserves.
Deux savent tirer à l'arbalète, un chasseur et un fermier. Ce dernier devient aussi maçon, tandis que le chasseur n'a pas d'équipement donc je lui fais faire une arme et quelques carreaux puis le met aux chômage en attendant de pouvoir lui acheter un carquois.

C'est aussi pourquoi j'ordonne la construction d'un dépôt pour recevoir une caravane : j'essayerais de lui acheter deux masses et un carquois.

Fin Automne :

Nos artisans se mettent à bricoler des petites babioles en bois pour les refiler aux marchands.
De mon côté, je passe les journées à étendre la carrière. Nous avons vraiment beaucoup de marbre, ce sera sans doute la pierre principale de la ville.

Alors que l'automne touche à sa fin et que je m'inquiétais de ne pas avoir encore vu de marchand, une caravane arrive enfin, avec un agent de liaison royal. Quelques objets en bois sont ammenés, et notre négociant-comptable convoqué.

Début Hiver :

Les négociations ont été difficiles, j'ai juste pu acheter une masse en bronze contre plein d'objets en bois et beaucoup de vin. J'ai voulu acheter une deuxième masse contre des dizaines de tonneaux d'alcool, mais les marchands s'obstinaient à refuser et sont même partis parce que j'insistais trop.

Aussi, j'ai rencontré l'agent de liaison royal dans mes quartiers. Je n'ai pas jugé utile de lui commander quoi que ce soit, mais lui a laissé une liste de produits qui vaudront cher l'année à venir.



Il m'avertit aussi que d'ici le printemps prochain, le roi enverra de nombreux ouvriers qualifiés pour nous aider dans les travaux, ainsi qu'un nouveau superviseur chargé de me relever. C'est un coup dur d'apprendre que je ne dirigerais plus très longtemps l'avant-poste que j'ai fondé, mais ça m'ouvre de nouvelles perspectives. J'hésite sur ce que je pourrais faire après ça. Je vais sans doute rester ici, et peut-être me lancer en politique pour devenir maire, ou bien postuler pour devenir Capitaine de la Garde de DestinEncré.
Nous finissons de discuter, quand on me prévient que des kéas géants ont fait une descente sur le camp et ont volé la masse qu'on a payé si cher. Forcément, personne a osé se mettre sur le chemin d'un machin qui fait la taille d'un lion et qui vole, sauf notre chasseuse qui a tué sa première proie.



Sa viande aura le goût de la vengance. Mais vraiment, notre menu n'est pas assez diversifié. J'espère que mon successeur pensera à lancer un élevage de bestioles qui se reproduisent vite. Mon ami de la capitale qui m'a suggéré le nom de l'avant-poste m'a aussi parlé d'une race de tigres nains des montagnes qui sont de bons reproducteurs et ont une viande très savoureuse, en plus d'être d'excellents chasseurs de dragons. L'animal parfait, selon lui.

Mi-Hiver :

Rien de particulier, vraiment. Avec Deduk j'ai commencé à creuser plus profond sous le volcan pour trouver de nouvelles pierres.

Fin Hiver :

Nous avons justement trouvé de l'or pur, ainsi que de la microcline qui pourra donner une jolie couleur bleue aux ornements de la ville.
Alors que je sors de la mine pour l'annoncer aux autres, un cri retenti devant l'entrée.





Un voleur kobold a été trouvé en train d'essayer de s'infiltrer. La milice, qui s'entraînait juste à côté, sort de la caserne en courant pour remplir sa première mission. Ils dépassent notre ligne de pièges au moment où un deuxième kobold sort des fourrées et s'enfuit avec son congénère.

Nos soldats les poursuivent en escaladant le Mont Crucifixion plus vite que nous ne l'avons jamais fait, mais les kobolds sont plus rapides et s'échappent. Au moins n'ont-ils rien volé.
Pour parer à une autre infiltration par un quelconque voleur ou kidnappeur d'enfant, je fais enchaîner notre chien de garde devant la caserne.

Je m'attendais à voir de nouveaux migrants nous rejoindre cette saison, mais il faut croire que ce ne sera pas le cas. J'abandonne donc mes fonctions en attendant que l'envoyé du roi vienne les investir.

[---]

Nous avons :


-Une source de nourriture et d'alcool stable
-Les commodités basiques pour nos nains, incluant dortoirs, salle à manger et cimetière
-Un comptable avec un bureau
-Une ligne de défense très basique
-Un aquifère sur lequel on peut zoomer avec Shift et F8

Il faudrait :

-Varier et sécuriser nos sources de nourriture
-Commencer à travailler le métal, rien de plus simple avec un volcan, du bois et du marbre
-Construire plus de pièges
-Recruter plus de soldats
-Développer notre industrie

La save :

https://www.dropbox.com/s/ezf3ob5yo5dtjvi/Bloodline.7z?dl=0
Pas de pack graphique ou quoi que ce soit installé dessus, pas besoin de faire une quelconque manipulation.

Le contenu du mod Legends de ce monde pour ceux qui veulent:

https://www.dropbox.com/s/cgjvjgvf55w5m3z/Bloodline%20Legend.7z?dl=0
Compatible avec les dernières version de Legend Viewer.

Le lien du LNP 34.11 si besoin :

http://dffd.bay12games.com/file.php?id=2801

Les règles :

-Chacun joue un an in-game avant de poster son compte-rendu et de partager la save
-Le compte-rendu peut être soit raconté par un nain de la forteresse de manière RP, soit par une forme de dieu/ superviseur omniscient mais c'est à éviter si possible
-Chacun nomme un nain de son choix quand il prend son tour
-Interdiction de tuer les personnages des autres sans leur accord
-Interdiction de prendre des décisions qui mènent de manière évidente à la destruction de la forteresse
-Si la forteresse est perdue, on la reclaim et termine son année
-Chacun dispose de trois semaines IRL pour jouer son tour et poster. Au delà, et à moins que ce soit vraiment justifié, son tour est annulé et une personne suivante peut le prendre
-Si possible, empêcher Usul de faire dès la deuxième année un système de réacteur à magma propulseur de wagons en plomb qui cible tout ce qui approche la forteresse dans un rayon de 2 kilomètres
-Ajoutez à cela toutes les règles de bienséance et de fonctionnement classiques des bloodlines, et c'est bon

Voilà, bon jeu à tous. jvhap

Ordres des années :

1) Cody
2) Niralay

3) Zeropol
4) Usul
5) Kait
6) Disponible
Un jour Chuck Norris et Notaproblem ont fait un bras de fer. Le perdant devait faire l'objet de blagues nulles pour l'éternité.

Ange_Pleureur

Les orages ont pété ma connexion internet, je prends pas la save illico presto du coup  jvhap

Cody

Pas de problème, Nira a pris son tour, et ptet qu'après Zeropol se chargera de la 3ème année ! jvoui
Un jour Chuck Norris et Notaproblem ont fait un bras de fer. Le perdant devait faire l'objet de blagues nulles pour l'éternité.

HungarianCerveza

Saperlipopette y'a des pierres précieuses partout, là où vous avez embarqué  jvouch2
Les marchands vont vous apprécier  jvhap
"Je vais accrocher une carte du monde chez moi. Ensuite, je mettrai des punaises aux endroits où je suis déjà allé. Mais d'abord, je vais devoir voyager dans les deux coins en haut de la carte, pour qu'elle ne tombe pas par terre."
- Mitch Hedberg

Zeropol




CiterEnfin, j'ai fait construire quelques cercueils pendant qu'avec Deduk nous creusions un cimetière plus profondément sous le volcan. Un accident est si vite arrivé. 

J'aimerai modérer ton optimisme  jvhap


sinon, "jusqu'ici, tout va bien"  jvhap

Nira

Juin 06, 2018, 11:15 am #5 Dernière édition: Juin 06, 2018, 04:18 pm par Nira
Mi- Printemps

Bon, me voila à la tête de ce bled paumé. Je m'appelle Nira, et je suis armurière. Avec tout cette lave je pourrai au moins bosser ! Nous sommes 30 à avoir rejoint cette colonie, et à part moi et quelques autres, ils sont tous inutile, comment voulez-vous faire une ville digne de ce nom avec autant d'incapables ? On s'entasse les uns sur les autres ! Mais l'architecture n'est pas mon fort, je vais devoir réfléchir.
A peine arrivé que je dois gérer un conflit entre une vache et un buffle d'eau !  La vache semble particulièrement agressive envers cette pauvre bête vu ce qu'elle lui a collé avant que j'ordonne qu'on les sépare !
 

J'ordonne également la construction d'un tunnel afin d'atteindre des sols plus propices aux cultures sous terraines, et je déplace le centre de production d'alcool là-bas, afin d'optimiser tout ça.

 
Ces travaux terminés, je lance la construction de l'escalier menant au sommet du Mont Crucifixion, histoire de prévoir le coup. Par la même occasion, je ne permets qu'à nos meilleurs maçons de travailler aux ateliers, et tous ces incapables venus avec moi iront poser des pierres !

Fin Printemps

Alors que m'occupais d'agrandir le dortoir et le meeting room, voila que les bouffeurs de salade se pointent ! Allons bon...
Bon, en voulant vendre certaines cochonneries qu'on avait, j'ai provoqué le dédain de ces ahuris. Ah oui, ces bracelets étaient en bois. Bon tant pis, ils ne veulent plus commercer maintenant. Tant pis, ils n'avaient que des bouts de tissus de toute façon.

 
Les chasseurs sont efficaces, mais la plupart des proies sont des insectes géants... Il faudra s'en contenter.

Début Été

Notre première naissance !

 
Faut qu'on pense à installer la nurserie au sommet du volcan...
Sinon, j'ai fait les débuts de la forge du Mont Crucifixion, ainsi que les réserves pour la forge. Il faudra juste que je fortifie un peu tout ça...
Et voilà, j'ai à peine le temps de dire ça que le premier nain devient taré !

 
Il a pris un caillou et le craftdwarf workshop et s'est enfermé. On verra bien ce qu'il fabrique plus tard.
Eh bien, ça n'aura pas tardé !


 
Quelle belle figurine de pierre !  Franchement, nos ennemies vont trembler de terreur devant ça !
Bon, j'estime faire du très bon travail, alors....


 
Musique les enfants !

Mi- Été

Et encore une vague de migrant !  Cela n'en finit plus !
Bon voyons si certains sont utile...
Pourquoi je demande... PAS UN SEUL, ILS SONT TOUS INUTILE, TOUS !
Pour relativiser, j'ai commencé à fabriquer nos premiers marteaux de guerre en fer. Ensuite, j'irai m'entrainer un peu avec du cuivre.

Fin Été

Une caravane humaine vient nous rendre visite. Ce coup-ci, pas de risque de les agacer en leur vendant du bois, les humains ne sont pas stupides comme ces bouffeurs de salade.


 
J'en connais un qui a mal choisi son moment...
... Ou pas, les gardes humains l'ignorent superbement pour aller taper un pou géant qui passait par là. Du coup il s'est tout de même enfui sans prendre quoi que ce soit.


 
... Déjà qu'ils ne servent à rien, mais si en plus ils démolissent le reste de la production... Définitivement, la nurserie sera sur le volcan.

Début Automne

Pendant ce temps je me suis attelé à la construction d'un pont levis. Cette précaution me fera dormir plus paisiblement...


 
Et voilà... Encore des migrants, tous inutiles... Ce qui porte notre population à 88 !
 
Et voila qu'un enfant entend une puissance supérieure. Il s'enferme dans un atelier de craft, et récupère des blocs de pierre, du bois, des gemmes brutes, et du cuir... On verra bien, j'ai dû abattre un âne pour ça. Et une vache.... J'espère que ça vaudra le coût ! Oui oui j'ai dit coût.


 
INCROYABLE !
Quelqu'un a une corde ?


 
MAIS BO**EL DE M**DE !
Je veux cette corde !
Et ces sales bestioles me volent des casques à la forge. Aucun chasseur ne peut servir à quelque chose ? Au moins la caravane naine vient d'arriver, ça permettra de relativiser les choses.


 
MAIS J'AI LA POISSE !
Que tout le monde se réfugie dans la forteresse ! On doit fermer le pont !


 
Oh, notre ancien roi ! Comment allez-vous ? Comprenez que notre forteresse n'a pas le niveau pour un roi encore, donc attendez dehors qu'on prépare votre suite...
On a dû fermer le pont avant que tout le monde ai eu le temps de rentrer... C'est un combat qui se déroule dehors, entre les soldats de la caravane, quelques ahuris qui ne couraient pas assez vite, et une armée de mort. On les a comptés, ils sont 53 morts vivants et 3 Nécromanciens ! Les soldats de la caravane entrent tous en transe martiale.


 
Et ça porte ses fruits semble-t-il ! Avec un peu de chance, ils s'occuperont du problème pour nous.
La bataille avance, et de nombreux morts le resteront. Mais les Nécromants ont disparu... Heureusement, le diplomate à pu rentrer dans la forteresse avant qu'on relève le pont. Mais les soldats finissent par succomber, ou sont portés disparu. On va rester enfermé et espérer que la situation s'arrange.


 
Déjà trois morts parmi nos citoyens...

Fin Automne

Les cadavres des insectes géants tués par les soldats de la caravane humaine précédente  commencent à prendre vie. Et toujours aucune trace des nécromanciens.

Début Hiver

C'est un cauchemar, l'intégralité des cadavres, ainsi que les bouts de corps reprennent vie, ils sont 113 dehors !


 
L'ensemble des animaux dehors se font pourchasser par des centaines de morts.


 
Ah bon ? Étonnant ! Ce n'est pas comme si une armée de mort attendaient dehors après avoir décimé l'ensemble de son escorte. On peut néanmoins relativiser puisque les plantations en intérieur que j'ai ordonné en sous-sol comment à être rentable, et pourront nous permettre de survivre malgré le fait que nous soyons enfermés. Sinon que dire... C'est l'apocalypse dehors, mais plein de bébés naissent malgré tout. Ah bah quand c'est la catastrophe, il faut bien se remonter le moral hein !
La preuve, voici mon fils !


 
Sinon, pendant ce temps, nous pouvons voir les morts pourchasser un pauvre yak sauvage. C'est seulement le 5eme.



Le problème est que la forge est à l'air libre. Il n'est pas possible de l'atteindre de l'extérieur, en tout cas pour des zombies, mais ils font peur à nos forgerons. Mais il est impossible de fermer la forge sans offrir un accès temporaire aux morts. Un de nos chasseurs a décidé de prendre les choses en main et criblent de flèches les morts autours de la forge. Cela ne sert à rien, et épuise nos munitions, mais cela l'entraine au moins.

Bon, tout ce bazar m'a épuisé, et je dois m'occuper de mon fils. Du coup, je laisse ma place à un autre. bon courage avec les morts !




Bon, ce qu'il faut savoir, j'ai mis F2 pour la forge, c'est le bazar dehors (grosse surprise) et on tourne aux plump helmet, mais la bouffe c'est limite limite. Sinon faut sécuriser la forge, et après faudra aller nettoyer dehors. Et non ne cramer pas à la lave tous ces cadavres !

Voila la save !  have fun !
https://www.dropbox.com/s/2qp1qplypznz1wd/Bloodline.zip?dl=0


Bière qui roule perd toute sa mousse

Cody

J'admire ta rapidité.
Alors, voyons-voir ça. jvhap

CiterJe m'appelle Nira, et je suis armurière.

Ok donc le troll est assumé jusqu'au bout. jvhap

CiterAh oui, ces bracelets étaient en bois.

Ok super parfait ça commence bien. Juste au cas-où, je rappelle qu'ils nous ont pété la gueule il n'y a pas longtemps. jvhap
Cette bloodline va devenir un cross-over entre Sunlabor et Emennil, vous allez voir qu'on va se faire strike par Kait Inc. jvnoel

CiterNotre première naissance !

Est-ce que c'est bien la chasseuse qui est arrivée en été de mon année ?! Je la suis de prêt celle-là ! jvcute

CiterArtefact

Sibrek, c'est notre roi actuel, le petit-fils du premier roi du pays devenu nécromancien. C'est pas mal. jvnoel

CiterMusique les enfants !

Ce hasard putain ! J'avais oublié que ça existait encore en 34.11 !  jvrire

CiterPour relativiser, j'ai commencé à fabriquer nos premiers marteaux de guerre en fer. Ensuite, j'irai m'entrainer un peu avec du cuivre.

Nice, j'espère qu'une recrue de la milice l'a prise pour s'entraîner.

CiterDéfinitivement, la nurserie sera sur le volcan.

Je demande à ce qu'un futur superviseur mette ça en place. jvhap

CiterDeuxième artefact

... Je crois que tu t'es trompé, tu as mis l'image du premier artefact. jvhap

CiterCaravane naine
+
Arrivée des morts

 stkpopcorn  stkpopcorn  stkpopcorn

CiterL'ancien roi nécromancien arrive

Owi ! jvcute
Putain je l'avais prévu ! C'est trop bien !  jvbave

CiterDéjà trois morts parmi nos citoyens...

Je vous l'avais dit que le cimetière était une bonne idée. jvhap
Vérifie qu'aucun fondateur ne soit mort par contre. jvnoel

CiterNécromancien furtif

... AH !
Ok l'avenir de cette forteresse me semble un brin compromis.

CiterNira donne naissance à un fils

Ok dans 12 ans tu reprends un tour et tu le joues lui. jvcute

CiterBon, tout ce bazar m'a épuisé, et je dois m'occuper de mon fils. Du coup, je laisse ma place à un autre. bon courage avec les morts !

Ah bon bah heu d'accord c'est brutal. jvhap

Le mieux serait d'attendre un peu pour que les nécromanciens partent, puis vu qu'on a quand même quelques arbalétriers compétents on creuse des meurtrières dans un endroit safe, on fait des carreaux avec du bois des cavernes ou même tout le cuivre qu'on a, puis on passe un bon mois à tous les abattre. Ça me semble être la meilleure solution, si quelqu'un veut s'en charger.


Un jour Chuck Norris et Notaproblem ont fait un bras de fer. Le perdant devait faire l'objet de blagues nulles pour l'éternité.

Notaproblem

Hein ? Quoi ? Prendre mon tour pendant une attaque de nécro' ?

...non jvhap
Quelque-chose ne va pas ? jvhap

HungarianCerveza

CiterEt encore une vague de migrant !  Cela n'en finit plus !
"Je vais accrocher une carte du monde chez moi. Ensuite, je mettrai des punaises aux endroits où je suis déjà allé. Mais d'abord, je vais devoir voyager dans les deux coins en haut de la carte, pour qu'elle ne tombe pas par terre."
- Mitch Hedberg

Kait

Citation de: Nira le Juin 06, 2018, 11:15 am
 
INCROYABLE !
Quelqu'un a une corde ?






Ce bolossage dans les règles ! jvrire

CiterZi Armi of De Deds

stkpopcorn

Ça commence bien. jvnoel

Par contre ça va beaucoup trop vite, vous serez au tour 20 d'ici que j'ai le temps de jouer.  jvpeur

Suoʇʇʎ Ԁlɐʇʎdn$


Zeropol


Citer-Chacun dispose de trois semaines IRL pour jouer son tour et poster. Au delà, et à moins que ce soit vraiment justifié, son tour est annulé et une personne suivante peut le prendre

Je veux bien la prendre mais au moins une semaine je pense, donc si vous êtes pressés n'hésitez pas à la prendre.

Nira

Ca dépend de ta motivation pour redresser toute cette cagasse  jvfete
Bière qui roule perd toute sa mousse

Cody

Ho tu as le temps, 3 tours en même pas 2 semaines ce serait déjà exceptionnel pour une bloodline, et bon signe pour la suite. jvhap
Mais tu penses que tu arriveras à gérer les zombies ? Ou tu veux que je reprenne une année pour m'en charger ?
Un jour Chuck Norris et Notaproblem ont fait un bras de fer. Le perdant devait faire l'objet de blagues nulles pour l'éternité.

Zeropol


En haut