Août 19, 2019, 07:14 am

Nouvelles:

Rien.

[AAR] "Tu te souviens de notre vénérable maison..."

Démarré par Cody, Mar 10, 2019, 12:16 am

« précédent - suivant »
En bas

Cody

Je demande le nom de l'accusateur et les charges qui me sont reprochées, j'ai droit à un procès équitable !  stkkuguhn
"Nota, il est quelle heure stp ?
-Bon. Imagine que tu fais cuire 200 grammes de spaghetti puis que tu les mets au congélateur. Pour autant elles sont toujours cuites, ja ?"

Kait

Mar 12, 2019, 09:41 pm #16 Dernière édition: Mar 12, 2019, 11:26 pm par Kait
Le topic n'est par contre définitivement pas dans la bonne catégorie.  jvnoel
Mais de toute façon c'est de la merde les catégories même que c'est Alex qui l'a dit.

Roguelike.fr

J'ai déplacé ce sujet et j'ai ajouté la possibilité pour n'importe qui de déplacer ses propres sujets au cas où Cody se trompe à nouveau. jvhap

Kait


HungarianCerveza

CiterJe trouve un vieillard qui traîne dans un coin du château et le nomme tuteur en chef de la cour, indiquant aux parents que c'est désormais lui qui élèvera leurs enfants.
Et quand MOI je fais ça avec ma petite sœur, on dit que je suis irresponsable  kkermit

Citeril est révélé peu après qu'il tente de m'assassiner
Ah, je comprends un peu mieux maintenant  jvhap

Citerl'ost du seigneur local
Raaah, évidemment, impossible de trouve cet OST-là sur Youtube  kkermit

CiterElle est grosse et atteinte d'un pied-bot, le pauvre garçon aurait pu trouver mieux
J'aimerais bien savoir de combien de daddy issues au mètre carré souffre Alpaïde  jvhap
"Je vais accrocher une carte du monde chez moi. Ensuite, je mettrai des punaises aux endroits où je suis déjà allé. Mais d'abord, je vais devoir voyager dans les deux coins en haut de la carte, pour qu'elle ne tombe pas par terre."
- Mitch Hedberg

Zeropol

CiterJe trouve un vieillard qui traîne dans un coin du château et le nomme tuteur en chef de la cour, indiquant aux parents que c'est désormais lui qui élèvera leurs enfants.
CiterEt quand MOI je fais ça avec ma petite sœur, on dit que je suis irresponsable  kkermit
C'est injuste je trouve aussi jvrire

Notaproblem

Mar 14, 2019, 06:46 pm #21 Dernière édition: Mar 15, 2019, 08:04 am par Notaproblem
Attendez, je viens de calculer. On peut changer le nom de nos titres de topics ? Merde, je ferais bien un changement rapide moi.

Pour l'histoire :

CiterCharlemagne

Fais gaffe, c'est par là que ça commence et un jour la Sardaigne te déclare la guerre avec ses alliés la Francie, la Saxe, la Norvège et l'empire Abassid, tous Karlings.

CiterCependant, je reste vigilant, car selon les lois de Tregor et depuis la fuite de mab Daniel, il s'avère qu'elle est devenue ma nouvelle héritière.

"Ok alors elle est éduqué en quoi...?"

CiterMa femme tombe encore enceinte en 784, mais cette grossesse s'accompagne d'une grave dépression. Je fais ce qu'il est en mon pouvoir pour la réconforter

On sait tous qu'on clique machinalement sans trop lire quand-bien même notre femme nous détesterait a -100%. Par contre, quand on le fait pas... stknota

CiterLe roi de Pictland (Écosse) me fait une offre inattendue en proposant de fiancer ma fille Alpaïde à son fils cadet. Avec son pied-bot, c'est une chance pour Alpaïde que je ne laisse pas passer. Avoir un allié dans les îles anglo-saxonnes me sera utile.

Alors en vrai, puisqu'on parle de l'Écosse, elle se fond bien dans le paysage jvhap

CiterEn 802, je subis l'attaque d'une bande de pilleurs venus du nord. Ils se font appeler "Vikings", et sillonnent l'Europe sur leur bateaux depuis quelques années déjà. Heureusement, je les repousse sans mal.

On en reparle quand dans 700 ans ils traînent toujours, et quand une guerre déclarée ils redoublent d'efforts.

CiterPar la suite, le Pape m'envoie une missive en prétendant que je lui dois de l'argent pour les services des membres du clergé dans mon hôpital. Je refuse cette requête assez sèchement

MAU-VAIS CHOIX MONSIEUR CODY, en effet la réponse attendue pour gagner les 800 BOULES était de l'accepter + envoyer le chancelier pépom cet enfoiré pour lui réclamer thune sur thune !

CiterIl devient également mon maître-espion, pour remplacer l'incapable qui me sert actuellement.

"Dis euh... Y'a 5 complots sur nos gueules, tu fous quoi ?" "Moi ? Sire ? Ah bah euh... Rien, j'ai rien fait !" "Justement, t'es viré."

CiterMa fille Ermentrude atteint enfin sa majorité, c'est une espionne de talent aussi belle que rusée. Elle épouse le roi Albric. Peu après, il est retrouvé mort, l'écume à la bouche.

La légende voudrait qu'un trône en granit lâché d'une montagne lui ait causé cette commotion cérébrale.

CiterGertrude me diagnostique un cancer.

"Ma vie est entre vos mains !  stkscuhr "

+Aveugle +Castré +Défiguré +Lunatique + Incapable +Ivrogne +Possédé +Zuniste -Cancer

Last but not least :

stkunexpected
Quelque-chose ne va pas ? jvhap

Cody

CiterJ'aimerais bien savoir de combien de daddy issues au mètre carré souffre Alpaïde  jvhap

Probablement pas mal, je me suis pas occupé d'elle, c'est tout juste si j'ai oublié de dire à ma femme comment l'éduquer. Par contre ma deuxième fille est plus prometteuse, elle sera sans doute utile à Cody II. jvhap

Et Nota va me lire, j'aurais un autre passionné de CK2 avec qui discuter de la partie !  jvcute
"Nota, il est quelle heure stp ?
-Bon. Imagine que tu fais cuire 200 grammes de spaghetti puis que tu les mets au congélateur. Pour autant elles sont toujours cuites, ja ?"

Notaproblem

Mar 15, 2019, 07:11 am #23 Dernière édition: Mar 15, 2019, 08:04 am par Notaproblem
'tain gros, si t'étais à portée des diplomates t'aurais pu envoyer ta fille la moche en Chine et récupérer ta propre table en émeraude ou demander le démantèlement de Charlemagne...

...COMMENT ON CHANGE LE TITRE D'UN TOPIC ?
Quelque-chose ne va pas ? jvhap

HungarianCerveza

Citation de: Notaproblem le Mar 15, 2019, 07:11 am'tain gros, si t'étais à portée des diplomates t'aurais pu envoyer ta fille la moche en Chine et récupérer ta propre table en émeraude ou demander le démantèlement de Charlemagne...

...COMMENT ON CHANGE LE TITRE D'UN TOPIC ?

En bas à droite -> "Plus..." -> Modifier
Tu fais ça sur le premier post de ton topic, je crois que ça marche jvhap

EDIT : Oui, ça marche jvoui
"Je vais accrocher une carte du monde chez moi. Ensuite, je mettrai des punaises aux endroits où je suis déjà allé. Mais d'abord, je vais devoir voyager dans les deux coins en haut de la carte, pour qu'elle ne tombe pas par terre."
- Mitch Hedberg

Notaproblem

Ah 'tain ouais ça marche. Merci bien, je vais pouvoir corriger une grande mésentente, désormais jvhap
Quelque-chose ne va pas ? jvhap

Cody

Juil 09, 2019, 11:31 pm #26 Dernière édition: Juil 09, 2019, 11:36 pm par Cody
Cody II Martelangres, dit "le Magnanime"

Je suis Cody II, fils de Cody Ier Martelangres, fondateur de ma dynastie qu'il a créé en s'emparant de la Bretagne.
Je suis né le 28 novembre 774 et j'accède au pouvoir à 29 ans, le 25 mars 804, après la mort de mon père.
Je suis le maître incontesté de la Bretagne, régnant sur les comtés de Penthièvre, Tregor, Cornouaille, Léon, Poher et Vannes. Mes vassaux ne sont que des bourgeois des villes ou quelques évêques, mais aucun n'est noble.
J'ai épousé Terèsa de Luzech, fille d'un petit baron occitan.

Spoiler: MontrerCacher




Elle a 28 ans et m'a donné trois filles : Alpaïde, 7 ans ; Ermensindis, 2 ans ; et Rosamund, 1 an. Malgré cela, je n'ai encore aucun héritier mâle, mais ma femme et moi y travaillons constamment.

Ma priorité en montant au pouvoir est de former mon Conseil, ainsi que de me faire couronner. Je nomme quelques bourgmestres et ecclésiastiques de Bretagne comme maréchal, chancelier et autres intendants, mais je place Terèsa comme maître-espion, car je sais qu'elle m'aime et me sera fidèle.

J'envoie une missive au Pape pour lui demander de me couronner. Gregorius V accepte contre une grosse somme d'argent, comme un précédent pape le fit pour mon père.
Quitte à dépenser, j'organise également une cérémonie la plus chère possible pour impressionner mes vassaux.  Mes coffres sont vides, mais j'espère rayonner par mon prestige.

Spoiler: MontrerCacher




Une fois couronné, je peux renforcer la centralisation de mon pouvoir en Bretagne. J'en profite également pour investir dans des travaux dans les bourgs de mon domaine. Cette entreprise coûte cher, mais les taxes n'en seront que plus juteuses. Enfin, Terèsa me donne un fils, Arthur, le 20 octobre 805. Il est rapidement baptisé par le Pape en personne.

Spoiler: MontrerCacher






Hélas, les cérémonies successives m'endettent gravement et la révolte gronde. Mon fils tombe même gravement malade, mais heureusement mon physicien personnel parvient à le guérir.

Chez les Francs, Carlo le Grand est mort, et son empire est allé au fils d'une de ses sœurs. Personnellement, je parviens à arranger des fiançailles entre Arthur et la jeune duchesse Frotlildis Capet, de Basse-Lorraine, une vassale de Francie médiane.

Spoiler: MontrerCacher




A cause de mes dettes, une révolte de paysans éclate en Léon. Je n'ai d'autre choix que de partir pour la première fois en guerre, et je mène moi-même mes troupes. Je suis même capturé par le commandant ennemi dans la bataille, mais lui-même est capturé à son tour par mes soldats, ce qui me permet de le forcer à se rendre. Il est pendu haut et court peu après, mais j'épargne ses hommes. Cette rébellion a bien failli me coûter ma couronne !

Spoiler: MontrerCacher








Peu après, mes dettes sont épongées, avant de replonger aussitôt : je commence à planifier l'invasion d'une partie de l'Irlande pour continuer le rêve de mon père de conquérir le monde celte.
Un jour, on vient m'apprendre que ma fille est tombée malade et que mon physicien a tellement bâclé son traitement que la maladie, au départ inoffensive, a carrément empiré. Je fais décapiter mon physicien, et j'adopte un chaton pour réconforter ma fille.

Spoiler: MontrerCacher


En prévision de l'invasion du sud de l'Irlande, je fais bâtir un chantier naval sur mon domaine : j'aurais besoin de navires pour traverser la mer.
Les bateaux sont prêts en 810, et il est temps de partir en guerre contre le chef de Deasmhumhain. Cependant, des avaries sur la flotte m'obligent à garder mes troupes en Bretagne. Je découvre par la suite que c'est une bonne chose, car le duc de Haute-Bretagne, mon voisin direct et vassal de Francie, me déclare la guerre pour s'emparer de mes terres. Je retourne donc mes troupes contre l'envahisseur franc, et arrange un mariage entre ma fille Alpaïde et un chef irlandais. Au nom de l'alliance ainsi formée, je demande à ce chef d'attaquer Deasmhumhain pour moi.

Spoiler: MontrerCacher




Je pars assiéger les terres du duc à Rennes, puis j'apprend que lui-même se trouve à Vannes pour ravager mon domaine. Mon armée rebrousse donc chemin pour attaquer le gros des forces ennemies. Malgré ma supériorité numérique de près de 400 hommes, je suis vaincu. Je n'ai d'autre choix que de me replier. Heureusement, grâce aux montagnes d'or que j'ai dans mes coffres, je peux engager des mercenaires irlandais pour combler mes pertes et repartir au combat.
En Irlande justement, mon allié assiège déjà Deasmhumhain et la victoire semble proche.
Une nouvelle fois je vais affronter les Francs à Vannes, mais cette fois j'en sors victorieux. Je bats même le commandant ennemi lors d'un duel dans la mêlée, mais je l'épargne par égard pour son rang d'évêque.

Spoiler: MontrerCacher


Une fois l'armée du duc de Haute-Bretagne balayée, je pars assiéger son domaine personnel de Nantes. Les troupes irlandaises que j'ai engagé désertent car j'ai cessé de les payer, mais cela n'a pas d'importance. La guerre en Irlande est gagnée et j'annexe Deasmhumhain grâce à mes alliés.

Spoiler: MontrerCacher


Pendant le siège de Nantes, je crois que mon heure est venue quand j'attrape la variole qui se répand dans toute la Francie, mais mon physicien parvient miraculeusement à me soigner. Cependant, une fois que la ville tombe, j'apprend que le duc de Haute-Bretagne a reformé ses troupes. Pour le battre une fois de plus, je fais cette fois appel à la duchesse de Basse-Lorraine, la fiancée de mon fils. Ses troupes viennent donc soutenir les miennes, et une série d'escarmouches s'ensuivent à Vannes, pendant lesquelles je pourchasse les lambeaux de troupes ennemies.
Les gens commencent à me surnommer "le Magnanime", sans doute à cause du fait que j'ai épargné le commandant ennemi sur le champs de bataille. 
Lors de l'ultime bataille de Vannes, où j'espère remporter une victoire décisive sur un ennemi en sous-nombre, je suis attaqué par un soldat franc et je dois choisir entre l'épée de mon père ou la main qui la tient. Or, je ne peux décevoir le nom des Martelangres !

Spoiler: MontrerCacher


La paix avec la Haute-Bretagne est signée, bien que ce dernier affrontement fut éprouvant. Je me retire dans mon domaine de Tregor, pour panser mes blessures et retrouver ma famille. Fatigué par la guerre, je me consacre plutôt à l'étude de la théologie. Je commence d'ailleurs la rédaction d'un livre sur ce sujet et, pour trouver matière à écrire, je rejoins l'Ordre des Bénédictins.

Spoiler: MontrerCacher




Rapidement, ma fille Rosamund est atteinte de la variole. Ne pouvant prendre le risque de la voir contaminer tout le château, j'ordonne qu'on la jette dehors. Hélas, je m'aperçois rapidement que la maladie est de toute façon déjà dans l'enceinte des murs, et les roturiers à l'extérieur se plaignent que je les abandonne à la maladie. Pour envoyer un symbole fort, je décide d'ouvrir les portes du château et de mener mes hommes en Cornouaille pour repousser une invasion viking, pendant que l'épidémie ravage la Bretagne. La victoire est remportée malgré notre large infériorité numérique, mais ce nouveau combat me rappelle la dernière bataille de Vannes. Le traumatisme m'éloigne de plus en plus de ma famille.

Spoiler: MontrerCacher






La variole quitte enfin la Bretagne en 816. J'en profite pour fiancer ma fille Ermensindis à un des fils du roi de Pictland, reformant l'ancienne alliance formée par mon père. De plus, et pour mieux installer ma famille en Bretagne, j'adopte la culture bretonne et renie mon identité franque. Je brise également les fiançailles entre mon fils Arthur et la duchesse de Basse-Lorraine. Elle m'a bien aidé pendant la guerre contre la Haute-Bretagne, mais mon enfant a besoin d'une épouse bretonne. Il la trouvera en la personne de Rum de Cornouaille, la sœur d'un petit roi celte de Galloway.

Spoiler: MontrerCacher


L'Ordre des Bénédictins m'enjoins de faire pénitence, je pars alors en réclusion quelques temps. Mais je ne parviens pas à jeûner, et succombe à ma gourmandise. Mon échec me vaut des réprimandes de la part du Conversus. Pour me racheter, je fais un énorme don à l'ordre.
Pendant que je combats une fois de plus des pillards vikings sur mes terres, mon chat est blessé par une flèche adverse et je pars en première ligne défier le chef adverse pour le venger. Emporté par la colère, j'ignore le fait que je n'ai pas combattu depuis quelques temps et que ma main en moins m'handicape gravement. Cet oubli me coûte cette fois une jambe ! Au moins mon chat est-il sauf...

Spoiler: MontrerCacher




Une fois de plus choqué par l'horreur de la guerre et la nature des hommes, je choisis de partir en pèlerinage à Rome tandis que ma femme assure la régence. Lors du voyage, je me fais détrousser par des bandits et manque de mourir noyé en franchissant une vallée inondée sur un radeau de ma fabrication, mais j'atteins finalement le tombeau de Saint Pierre. Je rentre radicalement changé de cette expédition, conforté dans ma foi.
Une missive arrive de mon allié irlandais, le roi de Leinster qui m'a aidé à prendre Deasmhumhain. Il m'accuse de financer les pirates qui pillent ses côtes, ce dont je suis pourtant innocent. Ne voulant rien entendre, il rompt notre alliance. En retour, je romps les fiançailles que je lui ai promis avec ma fille et la promets plutôt à un petit roi du Pays de Galles.
On me voit passer de plus en plus de temps en compagnie des Bénédictins, faisant la charité ou étudiant la botanique avec une des mes sœurs de l'Ordre qui n'est autre que la reine de Francie. Par mon travail, je monte en grade dans l'Ordre et devient Oblatus, ce qui signifie qu'on attendra plus de moi que de simples dons importants et réguliers en or. C'est vers cette époque que ma femme meurt d'anxiété morbide. Même si je ne la touchais plus depuis que j'ai fait vœux de célibat, sa mort m'affecte et je décide de ne pas me remarier. Pour parfaire mon malheur, mon chat meurt en 820.

Spoiler: MontrerCacher


Mon fils, Arthur, devient majeur en 821.

Spoiler: MontrerCacher


Il est doué en diplomatie, en économie, et c'est un bon stratège qui sait en plus se débrouiller en combat, mais les livres et les conspirations ne l'intéressent guère. Je sais qu'il sera un digne représentant de la famille Martelangres. Je le nomme comme Maréchal de Bretagne et le marie à une petite Bretonne de Cornouailles. On dit qu'elle aime partager sa chambre avec des jeunes femmes, et pas uniquement pour dormir, mais qu'importe ! Du moment qu'elle peut donner un héritier mâle à mon fils, elle peut bien batifoler avec les femmes de chambre si ça l'amuse.

Spoiler: MontrerCacher


Cette période de calme est assombrie quand j'apprends que ma propre fille Rosamund conspire pour faire tuer Arthur. Je n'ai d'autre choix que de protéger le futur de la famille. Rosamund est arrêtée, mais je la fait placer en résidence surveillée par égard pour mon sang. Hélas, elle mourra de la rage dans sa prison.

Spoiler: MontrerCacher


L'âge me rend de plus en plus pieux, et je m'enfonce dans l'abstinence et le jeun. Cette dévotion me permet d'encore monter en grade et de devenir Comisus chez les Bénédictins. Pour me féliciter, le Conversus m'offre même la relique d'un saint.
Je m'initie même à la poésie, et en peu de temps mes compositions sont récitées dans toutes les tavernes et foires de Bretagne sans même que j'ai œuvré pour cela. Cette inspiration me permet d'enfin achever mon livre. A la base de simple essai sur ma relation à la religion, l'ouvrage a évolué vers un récit plus autobiographique.

Spoiler: MontrerCacher




J'apprends que le nouveau duc de Haute-Bretagne lorgne à nouveau sur mes terres. Il est le petit-fils de l'homme que j'ai combattu autrefois. Son grand-père m'a peut-être fait perdre une main, et il me manque peut-être une jambe, mais je pourrais toujours lui botter les fesses s'il pose un pied dans mon royaume.
Souhaitant moi aussi léguer un objet à mes descendants, je demande à un forgeron de me fabriquer l'armure la plus robuste possible.

Spoiler: MontrerCacher


Mon fils Arthur donne naissance à son premier enfant mâle, qu'il prénomme Cody. L'enfant, par sa naissance, est vassale du roi de Cornouailles et obtient le comté de Devon, pile au nord de mon domaine.

Spoiler: MontrerCacher


Hélas, un aventurier saxon parvient à renverser son roi et s'empare de la Cornouailles, chassant les nobles en place. Mon fils et sa famille doivent donc s'exiler et reviennent en Bretagne. Au moins, je verrais grandir mon petit-fils, et peut-être que les Martelangres pourront plus tard l'aider à récupérer les terres qui lui ont été volées.
En Francie, Abraham, le fils aîné survivant de Carlo le Grand, autrefois Roi de Francie occidentale, est parvenu à prendre les possessions de feu son père et de ses frères, devenant Empereur du Saint Empire. Je décide de lui prêter allégeance, la Bretagne ayant de plus en plus besoin de protection contre les hordes vikings.

Spoiler: MontrerCacher




C'est cependant une erreur d'avoir accepté de devenir son commandant, car il m'envoie réprimer une révolte de paysans. Or, au cours de la bataille, un mauvais coup m'arrache le visage.

Spoiler: MontrerCacher




Probablement pour me récompenser, et pour calmer le conflit qui m'oppose au duc de Haute-Bretagne, l'Empereur me donne le duc comme vassal, faisant de moi le maître de TOUTE la Bretagne. Je ne peux imaginer pire insulte pour l'homme qui souhaitait me renverser !

Spoiler: MontrerCacher


Je nomme le duc comme mon chancelier, par égard pour son rang, mais je charge également mon maître-espion de trouver un moyen de me... débarrasser... de lui sans éveiller les soupçons. Hélas, la première tentative est un échec, et le duc découvre mes projets par dessus le marché !
Sur une note plus catholique, je deviens enfin Conversus chez les Bénédictins, accédant au rang le plus élevé.
Finalement, le duc de Haute-Bretagne succombe à une embuscade de bandits dont personne ne saura jamais que j'étais le commanditaire. Il est remplacé par son fils, qui en plus de faire un meilleur chancelier, semble bien plus docile. J'espère à tort que sa famille ne me posera plus jamais problème.

Ma réputation de poète, de pèlerin, ma place chez les Bénédictins, ma bravoure et mes compétences militaires ont contribué à créer une légende autour de moi. Nombreux sont ceux qui me voient comme un parangon de chevalier chrétien.

Spoiler: MontrerCacher


(Même si la notion de chevalerie est assez anachronique avec les années 800, admettez que mon personnage est classe. jvhap)


Je décide alors d'engager un nouveau forgeron pour me fabriquer des joyaux dignes du Roi de Bretagne. J'espère qu'en les portant, mes successeurs se souviendront de ce que signifie être un bon souverain.

Spoiler: MontrerCacher








En 838, l'Empereur du Saint Empire meurt et est remplacé par un neveu de Carlo le Grand, fils de Karloman. La famille régnante reste donc la même, mais l'Empereur ne descend plus de Carlo, ce qui nourrit la colère de certains vassaux.

Plus tard, je découvre que le nouveau duc de Haute-Bretagne conspire une fois de plus pour me renverser. J'échoue à l'arrêter chez lui, aussi lève-t-il ses troupes pour entrer en rébellion ouverte. Je mobilise mes propres soldats, pour partir écraser une quatrième génération des Chiemgaudson. La guerre est très rapidement gagnée, l'ennemi ne pouvant me forcer à lever le siège de son domaine après que j'ai balayé ses troupes lors d'une victoire décisive. Le duc est emprisonné, et je confisque ses titres en punition. Pendant la guerre, en visite dans un monastère, je parviens même à dérober un linge portant la marque du visage de Jésus. On pourrait penser que j'ai agi par avidité, mais je souhaite simplement protéger cette relique dans mon coffre plutôt que de la laisser chez des moines qui ne sauraient la défendre.

Spoiler: MontrerCacher




La révolte m'a donc rapporté le duché de Haute-Bretagne et le comté de Nantes. Cependant, des Chiemgaudson restent au pouvoir à Rennes et à Retz, en tant que mes vassaux. Il me faudra les surveiller de près.

En 845, je suis invité au couronnement de l'Empereur Frothari, qui souhaite renforcer sa légitimité. J'accepte de m'y rendre, malgré la fatigue qui m'accable de plus en plus. Je rentre épuisé du voyage.

Spoiler: MontrerCacher


[---]

Cody II "le Magnanime" meurt le 4 juin 845, très certainement de vieillesse. Son seul fils, Arthur, lui succède à la tête du Royaume de Bretagne, incarnant ainsi la troisième génération des Martelangres après la fondation de la dynastie par Cody Ier.

Cody II à sa mort, et son héritier :

Spoiler: MontrerCacher


"Nota, il est quelle heure stp ?
-Bon. Imagine que tu fais cuire 200 grammes de spaghetti puis que tu les mets au congélateur. Pour autant elles sont toujours cuites, ja ?"

Cody

Juil 09, 2019, 11:33 pm #27 Dernière édition: Juil 09, 2019, 11:34 pm par Cody
Ce perso était classe. Remarquez comme un homme cynique, colérique et fourbe a fini par se faire connaître comme modèle de chevalier chrétien tout en perdant des morceaux de lui sur tous les champs de bataille de Francie. jvhap

Je cherche un meilleur moyen de présenter le récit. Peut-être que je vais commencer à organiser la vie de chaque personnage en chapitres, avec d'abord le résumé d'une période de sa vie, puis les screens qui vont avec à la fin du chapitre, pour rendre le tout plus fluide et clair.
D'ailleurs pour les screens je sais pas si c'est top de tout mettre dans des spoilers. Le problème c'est que sinon ça fait une image énorme en plein milieu de l'écran, je trouve pas ça terrible.  jv:(
"Nota, il est quelle heure stp ?
-Bon. Imagine que tu fais cuire 200 grammes de spaghetti puis que tu les mets au congélateur. Pour autant elles sont toujours cuites, ja ?"

Zeropol

Wow j'ai adoré ! Toute sa vie en un post, c'est très dense donc on s'ennuie pas. Une vie bien remplie d'ailleurs, et c'est marrant comme les echecs qu'elle contient la rende plus interessante ( la fille dissidente, le jeun raté etc ).

Pour les images les spoilers sont une bonne solution je trouve quand l'image est haute. Pour une image decoupée en bandeau ca ne (me) derange pas hors spoiler. Dailleurs dommage j'ai pas pu voir les images a cause du debit internet, mais le texte suffit pour suivre donc je suppose que je n'ai pas raté d'information cruciale ( a part le chat? ).

Bien sur j'ai eu des remarques en lisant, mais elles me semblent superflues maintenant. ( mais wtf avec le chat ? c'est inventé ou cest dans le jeu ? )

RIP Cody II jvsnif

Cody

 stkosjoie

Non en théorie tu n'as rien raté, je m'arrange pour que le récit soit compréhensible même sans les screens. Comme ça ceux qui ne maîtrisent pas le jeu et ne savent pas où regarder peuvent suivre quand même.

Et pour le chat, tout dépend de ce que tu veux dire par "inventé" ou "dans le jeu".  jvhap
J'ai eu un event qui m'a proposé d'adopter un chaton, quand je l'ai adopté ça m'a donné des bonus que j'ai gardé tant qu'il était en vie, de temps en temps j'avais des events liés à mon chat, et un jour il est mort, j'ai perdu les bonus et je l'ai enterré.
"Nota, il est quelle heure stp ?
-Bon. Imagine que tu fais cuire 200 grammes de spaghetti puis que tu les mets au congélateur. Pour autant elles sont toujours cuites, ja ?"

En haut