Oct 16, 2019, 09:47 am

Nouvelles:

Rien.

[JDR] Atelier scénario

Démarré par Arkuden, Avr 23, 2019, 08:00 pm

« précédent - suivant »
En bas

Cody

"She was a fighter, that girl. I don't remember her name.  Something starting with an A, I think ?  Something pretty.  I wish I could remember her name."

Arkuden

Ton avis m'intéresserait d'ailleurs, Kait  jvhap
Si tu veux participer avec plaisir !

Kait

Je veux bien faire une campagne de Shogun 2 avec toi, si tu veux te familiariser avec l'époque, à la limite.  jvhap

Cody

Les fameuses campagnes de Shogun 2 que Kait doit faire avec toi. On s'en souvient
Spoiler: MontrerCacher
pas  stkblobnain
"She was a fighter, that girl. I don't remember her name.  Something starting with an A, I think ?  Something pretty.  I wish I could remember her name."

Kait

Tu m'as jamais vraiment proposé non plus, hein.  kkermit

Cody

Toi non plus, et arrête de faire du HS sur ce topic.
"She was a fighter, that girl. I don't remember her name.  Something starting with an A, I think ?  Something pretty.  I wish I could remember her name."

Arkuden

Donc, globalement la majorité est d'accord pour une époque dans laquelle technologiquement la poudre à canon est présente, bien que ça ne soit pas forcément répandu ou bien accepté par les plus traditionnels.
Je rappelle que cette étape servait principalement de repère, nous allons donc partir dans une écriture totalement libre où seule la carte et pourquoi pas quelques personnages (nous verrons) de l'histoire seront présents.

Ce qui amène à la prochaine étape, beaucoup plus dense, beaucoup plus  stkfun , mais hélas également la plus bordélique.
Il faut dès à présent "façonner" l'histoire de notre monde, je propose de construire tous les éléments d'un monde vaste, dans lequel nous situerons par la suite notre histoire.


CHRONOLOGIE

En admettant que dans notre univers, nous avons notre "Japon féodal" propre, qui dure environ 600 ans (que nous nommerons pour simplifier des années 1 à 600), il faudrait :

AN 1: Un événement qui "lance" le nouvel ère de notre Japon fictif (ex: un clan accède au pouvoir, un clan unifie le Japon, la découverte de la poudre à canon,...)  => A TROUVER

AN 2 -> 100 : Début de l'ère, beaucoup de changements, transition difficile (ex: beaucoup de conflits, de luttes de pouvoirs) => A "REMPLIR"

AN 100 -> 500 : Pérennisation de l'ère (ex: guerres, politique,...) et liberté totale des événements possibles => A "REMPLIR"

AN 500 -> 600 : Fin de l'ère, à nouveau les choses changent, et tout s'achève avec un événement (ex: fin d'une guerre, contact avec une autre civilisation, nouveau pouvoir politique, unification du Japon,...) => A TROUVER

C'est donc en toute liberté que je vous propose d'imaginer des événements, des guerres, des conflits, des intrigues, des trahisons, BREF, ce que vous voulez qui pourrait s'inscrire dans la chronologie de notre monde. FAITES-VOUS PLAISIR.

Exemple :
An 23-32 : Certains clans n'acceptent toujours pas l'autorité du Shogun, ce dernier décide donc une bonne fois pour toute de leur donner un ultimatum : soit ils se prosternent devant leur supérieur légitime, soit c'est la guerre. Aucun des intéressés n'accepta, et la dispute dégénéra en guerre civile qui durera presque 10 ans, opposant le Shogun et ses adhérents, face à quelques clans rebelles (liste des opposants à voir plus tard).


CLANS

Pour ce faire, une autre chose TRÈS importante :
Afin de faciliter au mieux l'exercice, et pour une histoire plus claire et plus agréable, je pense qu'il est important également de créer les clans qui seront les principaux acteurs de cet univers.

Je vous invite donc à user d'imagination, les clans devront comporter :
> Un nom (original, je sais)
> Un "mon" de clan (symbole affilié au clan)
> Une brève description (histoire, personnalités importantes, actes commis, objectifs, attitude, clans vassaux,relations,...)

Exemple :
> Le Clan Honda
> Cerisier blanc sur fond pourpre
> Aujourd'hui, le clan Honda est un nom prestigieux, cela, il le doit au Général Tadaketsu, qui prit part à toutes les batailles victorieuses de son Damyo (= Seigneur) lors de la Guerre  . Lorsque celui-ci fut sur le point de trahir le Shogun, il refusa de changer de camp et fit tuer son Damyo ainsi que toute sa famille. En récompense, il se vit octroyé, pour sa loyauté et son génie stratégique, les terres de son traître de maître. Cependant, l'histoire n'a retenu que les prouesses guerrières, comme si sa famille avait toujours régné sur ses terres. Depuis cet incident, il s'agit du clan le plus militarisé, historiquement fidèle et proche du Shogun.


L'objectif n'est pas de créer des arbres généalogiques, mais d'avoir des acteurs à placer dans nos événements, comme si on avait un scénario pour un film et qu'on devait y placer des comédiens dans chaque scène jvoui

Pour résumer, il faudrait :
Des événements plus ou moins longs, impliquant peu ou beaucoup de clans.
Des clans majeurs, un certain nombre tout de même, que vous serez par la suite libres d'inclure dans des événements majeurs ou mineurs.

L'objectif étant de créer une chronologie, et une évolution dans les principales intrigues qui régissent le monde. Ainsi, un clan peut avoir une grosse ascension, ou à l'inverse être décimé, tout comme d'autres peuvent être d'éternels rivaux ou des clans au sommet qui à eux seuls participeront grandement à l'histoire du continent au fil de plusieurs siècles.
Je rappelle au passage, que l'ambiance de notre univers doit être SOMBRE et VIOLENT, à garder à l'esprit donc jvok .

A l'issue de cet exercice, plutôt long et plus compliqué que les précédents, j'établirai un récapitulatif des principaux clans de l'histoire de notre Japon féodal, et je ferais un résumé de toute la chronologie des événements qui se déroule au long de ces 600 ans. A partir de là, des jdr ou des histoires diverses pourront prendre place n'importe où parmi cette période, il y aura plus ou moins toujours un contexte déjà bien défini.


Je sais que certains ne sont pas très connaisseurs de la culture japonaise, mais ça n'empêche en rien une bonne intrigue ! Toutes les idées sont bonnes à prendre, je sais que ça peut paraître compliqué ou long de prime abord, mais une ou plusieurs idées peuvent suffire à faire quelque chose d'intéressant jvoui.
J'attends vos idées/propositions ! Les plus complètes comme les plus simples, n'ayez pas peur jvnoel.

HungarianCerveza

ALLEZ ON FAIT ÇA

An 1 : Un tremblement de terre ravage la capitale Kyoto, tuant des milliers de citoyens, y compris la quasi-totalité des Anzai, la famille dominante à l'époque. Les Anzai avaient marqué la culture du pays de leur empreinte, en lui offrant un âge d'or qui dura des décennies, et qui pris fin avec le grand séisme de Kyoto.
Miraculeusement, deux membres de la famille survivront : Suki, la petite dernière, et sa cousine Hina. Hina étant un peu plus vieille, elle gardera un souvenir vague de l'évènement, et sera toujours consciente qu'elle est la descendante d'une prestigieuse famille ; elle gardera ce secret pendant de nombreuses années. Recueillies par un couple de fermiers ignorant qu'il s'agit des filles Anzai, elles seront élevées comme des fillettes "normales".
En parallèle, un gouvernement provisoire, mené par l'ancien chef des armées Yuma Osako, se met en place. Osako prend vite goût au pouvoir et, faute de mieux, décide de rester en poste. Mais c'est un homme têtu, qui se lance dans de nombreuses réformes sans queue ni tête, dans le but de façonner le pays à sa façon, afin que son nom reste dans les mémoires collectives le plus longtemps possible. Il ne doit sa pérennité qu'au fait que ses plus proches collaborateurs sont grassement rémunérés pour assurer sa protection.

An 10 : Des groupements opposés à Osako s'organisent ; sa politique hasardeuse commence à montrer ses limites, à peine dix ans après sa prise de pouvoir. L'invention récente de la poudre à canon permet à des personnes sans habiletés physiques particulières de se fabriquer des armes menaçantes, mais aux effets difficilement prévisibles. C'est le début de la période des Révoltes Bruyantes ; plusieurs petites factions se forment dans le but de mettre fin au règne d'Osako. En réponse, le gouvernement créé les Soldats du Silence, un groupe chargé de disloquer les factions anti-gouvernementales.

An 18 : Première famine due à la gestion catastrophique des ressources. Yuma Osako est assassiné par son propre fils, Ryota Osako, qui, si il a des plans réalistes pour redresser le pays, est aussi un homme dépravé, constamment alcoolisé, obsédé par les jeux d'argent, et fréquentant régulièrement des filles de joie. Mais certaines de ses idées sont suffisamment bonnes pour qu'il reste en place. Les Révoltes Bruyantes ne cessent pas, mais leur action est plus nuancée.

An 25 : Les filles Anzai sont maintenant adultes, et Hina a fini par révéler la vérité à Suki sur leur filiation. L'information que des Anzai soient encore vivants fait le tour de la région en quelques mois. Finalement, les factions anti-Osako décident que les filles Anzai sont seules prétendantes légitimes à la tête du pays, tandis que le shogun Osako commence à négliger la politique et à sombrer dans la décadence. Il devient plus que urgent, pour les insurgés, de réunir le peuple autour d'eux, via des actions qui augmentent leur cote de sympathie et le soutien de la population.

An 27 : Seconde famine, due aux intempéries et aux ingérences de Ryota Osako. Les Révoltes Bruyantes connaissent un nouvel essor et une vraie tentative organisée de reprendre le pouvoir est lancée. Une longue lutte meurtrière entre les Soldats du Silence et les opposants au pouvoir a lieu ; chacun rappliquant à l'autre à grands coups d'attentats. Mais Ryota Osako meurt, son train de vie ayant eu raison de sa santé, ce qui met fin au règne très bref de la famille Osako.
Suki et Hina reprennent le pouvoir et remettent en place la dynastie Anzai, avec l'appui des insurgés. Les deux filles ont cependant des plans différents pour l'avenir du pays, et les différences vont vite céder place à la querelle.

An 30 -> 60 : Alors que Suki Anzai, qui mise sur la modernité et la science, part s'installer dans le nord du pays, Hina Anzai, attachée aux traditions, aux arts et à la philosophie, s'octroie à elle seule le pouvoir. Les rivalités familiales donnent lieu à des tensions ; trois groupes se distinguent : les Progressistes, fidèles de Suki, les Traditionnalistes, fidèles à Hina, et les Orthodoxes, qui veulent qu'un homme reprennent le pouvoir. Cette période va profondément marquer la culture du pays, et prendra fin au décès de Hina.

An 60 -> 200 : Dans les dernières années de sa vie, Suki Anzai revendiquera le trône, mais ce sont les descendants de Hina qui reçoivent le plus de soutien et qui auront le dernier mot. L'unique fils de Suki jurera de rendre justice à sa mère, à qui la vie n'a pas fait de cadeau. Alors qu'une moitié de la dynastie Anzai se spécialise en politique, l'autre moitié, descendants de Suki, se spécialise en économie, en commerce, et devient une famille richissime.
Le pays connait une très longue période stable et faste, mais souffre encore de tensions politiques entre Progressistes et Traditionnalistes (le mouvement Orthodoxe s'est dissous quand un des fils d'Hina a repris le pouvoir).

An 211 : Deux séismes importants frappe le pays. Un mouvement religieux alternatif, les Âmes de la Lune, mené par Akinobu Miura, affirme que ces drames sont des signes divins que les Anzai doivent quitter le pouvoir. En réalité, Miura est un descendant d'un des hommes de main de Yuma Osako, et bien plus tard, de son fils Ryota. Sa famille a tout perdu quand les Anzai ont repris le pouvoir, et depuis des générations, ils se sont jurés de retrouver leur grandeur passée. La secte de Miura prend des proportions démesurées, et commence même à avoir une influence sur le plan politique.
Craignant de perdre le pouvoir, les Anzai négocient en secret avec Miura pour ne pas envenimer une situation déjà délicate. C'est le début de la Grande Conspiration, une période où les puissants, craignant de perdre leur influence, corrompent des personnalités populaires comme Miura pour avoir la paix. Le crime organisé prend forme...

An 210 -> 300 : la Chine et le Japon commence à se disputer pour des questions économiques ; très vite, la péninsule de Corée vient se mêler à la dispute, accusant le pays du Soleil Levant de détourner énormément d'argent pour entretenir sa Grande Conspiration. Le pouvoir en place est affaibli, le complot est devenu un secret de polichinelle. Les Âmes de la Lune et le clan Anzai se retrouvent haïs de la population ; ce désamour va encourager le peuple à se payer des soldats personnels pour assurer leur propre protection. Les réseaux criminels du pays s'en retrouvent enrichis, et quand un conflit éclate entre le Japon et ses voisins, ce sont bien les attentats commis par les criminels qui dissuaderont les ennemis du Japon d'aller plus loin.
Bien que décadents et profitant allègrement de leurs moyens pour s'autoriser plusieurs pratiques immorales, les délinquants finissent par jouir d'une certaine popularité.

An 300 - 350 : Prise de pouvoir de Kenichi Yamaguchi, chef d'un groupe criminel de grande ampleur, qui se mariera avec une fille de la famille Anzai. Craint et respecté, lui et ses enfants dirigeront le pays d'une main de fer, faisant taire de force les opposants au régime. Ce gouvernement va indirectement encourager la violence à l'échelle locale, estimant que l'argent est le seul maitre dans la société.

An 350 : Grand incendie d'une fabrique d'armes à Niigata. Cet évènement est le début d'une perte de pouvoir de la part des Anzai, qui sont maintenant affublés d'une réputation de lâches corrompus. Une épidémie va déstabiliser encore plus le pays.

An 354 : Vague de violences sans précédent dans le pays. Les tensions entre les criminels, et la population qui supporte de moins en moins leurs incartades, est à son paroxysme. Finalement, la dynastie Anzai est destituée, et une nouvelle famille prend le pouvoir de force, profitant du chaos ambiant : les Abe. Plus stricts et plus attachés aux traditions, les Abe cherchent à redonner au pays sa grandeur passée, en reconstruisant tout ce que la corruption et le crime ont détruit par le passé.

An 360 - 450 : Période faste. Les décisions prises par les Abe aident le pays à se remettre sur pieds. Mais l'épidémie de l'an 350 revient par vagues, et va occasionner des petites périodes de chaos qui vont mettre le pouvoir à rude épreuve. Durant cette période, les dirigeants de la famille Abe vont ériger Hina Anzai comme modèle à suivre, et forcer les écoles à apprendre aux enfants qu'elle était une héroïne qui a sauvé la culture du pays, avant que ses descendants ne se fassent corrompre.

An 450 - 500 : La menace mongole devient réelle, et face à elle, la pays se prépare à un conflit de grande ampleur. C'est le début de la période du Grande Renforcement ; les Abe investissent des tonnes d'efforts et de moyen pour faire du Japon une forteresse impénétrable. Bien qu'économiquement faste, cette période va être qualifiée de "paranoïaque", tant la peur des Mongols était forte.
Dans cette peur généralisée, les réseaux criminels trouveront leur compte, en proposant une protection rapprochée, moyennant une certaine somme d'argent.

An 500 - 600 : La dynastie Abe perd en puissance au fil des générations ; elle accuse la grande criminalité d'agir contre elle, et décide de lancer une période de Vastes Purges. Mais l'opération, longue et couteuse, va se montrer infructueuse.
Dans sa dernière décennie, la famille Abe va être frappée par plusieurs maux : un grand incendie, une famine, et enfin une épidémie, vont mettre fin à leur règne.

Je rajouterai les autres trucs après jvhap
"Je vais accrocher une carte du monde chez moi. Ensuite, je mettrai des punaises aux endroits où je suis déjà allé. Mais d'abord, je vais devoir voyager dans les deux coins en haut de la carte, pour qu'elle ne tombe pas par terre."
- Mitch Hedberg

En haut