Oct 16, 2019, 09:48 am

Nouvelles:

Rien.

[CK2] Partie en ligne

Démarré par Cody, Juin 12, 2019, 10:34 am

« précédent - suivant »
En bas

Cody

Juin 12, 2019, 10:34 am Dernière édition: Juin 12, 2019, 10:37 am par Cody


Bonsoir à tous et à toutes !  jvhap

Nous sommes ici plusieurs à posséder la version légale de CK2 sur Steam. J'ai déjà évoqué le sujet sur Discord mais je poste ici pour que tout le monde puisse le voir et qu'on garde une trace de ce qu'il va se dire. Est-ce que ça en tenterait certains de lancer ensemble une partie commune ?
Je propose ceci : j'héberge la partie car je possède tous les DLC donc tout le monde en profiterait aussi. On commence à la date de départ "Charlemagne", soit la plus ancienne, en 769 juste avant que Charlemagne n'hérite du royaume de son frère et réunisse ainsi la Francie pour former son empire. Ainsi, la partie serait la plus longue possible et on bénéficierait d'un peu toutes les périodes (Vikings, croisades, grandes pestes, invasions mongoles, etc...). Les joueurs joueraient tous ensemble, ce serait pas du PvP parce que ça peut rapidement devenir rageant, et de toute façon c'est moins drôle que de collaborer en se faisant éventuellement quelques coups de pute par-ci par-là.  jvhap

J'ai pensé à quelques départs possibles mais n'hésitez pas à en suggérer d'autres :

Idée 1 : Rule Britannia !
Spoiler: MontrerCacher



La partie commencerait dans les îles britanniques, chaque joueur ayant pour but de conquérir et préserver une région précise.

1) Le seigneur du Wessex : son objectif prioritaire serait de s'emparer du sud et de l'est des terres anglaises. Une fois qu'elles seraient tenues, il devrait les conserver contre d'éventuelles attaques des peuples Francs.

2) Le seigneur de Gwynedd : son objectif serait de battre le boss final de Dark Souls pacifier le Pays de Galles, avec l'aide des autres joueurs. Une fois que la région serait unifiée, il pourrait aider les joueurs en Angleterre à s'attaquer au centre du royaume.

3) Le duc de Moray : on ne le voit pas sur la carte, mais le duc de Moray est le vassal du roi d'Ecosse qui tient la partie nord du royaume. Son but serait de devenir assez puissant pour s'emparer de l'Ecosse, évincer la famille régnante, et apporter son royaume à l'empire. Par la suite, il devrait résister aux assauts vikings venant de l'est et du nord.

4) Le duc de Mumu : étant l'un des plus puissants seigneurs d'une Irlande encore divisée, il pourrait en quelques générations s'emparer du royaume entier. Après ça, le meilleur choix serait de former une république marchande, et ce joueur deviendrait alors le distributeur d'or de l'empire.  stknota

5) Un vassal du roi de Northumbrie : le seigneur de Northumbrie en lui-même est un peu trop puissant pour que lancer la partie avec lui soit intéressant. Le joueur qui s'installerait dans ce coin devrait donc renverser le seigneur local en commençant en tant qu'un de ses vassaux, puis conquérir le centre de l'Angleterre et enfin aider les 3 joueurs voisins à mener leur mission à bien. De par sa position centrale, il serait logique qu'il devienne ensuite Empereur de Grande-Bretagne et soit donc le suzerain des autres joueurs. Il devrait donc représenter l'Empire auprès de nos voisins et se charger des relations internationales en comptant sur les autres joueurs pour l'aider à tenir les îles britanniques.

6) Un seigneur de Bretagne : le joueur commencerait en étant un seigneur breton indépendant des royaumes francs. Après avoir unifié la péninsule bretonne, il pourrait rejoindre les autres peuples celtiques au sein de la Grande-Bretagne et servir à l'Empire comme tête de pont sur le continent.

Mon avis sur ce choix de départ :

> Un départ avec des seigneurs catholiques classiques dans un pays qui nous est familier
> Un objectif clair : former ensemble l'Empire de Grande-Bretagne
> Des possibilités de RP sympa entre joueurs, chacun ayant une mission au sein de l'Empire
> Des niveaux de difficultés variables selon le seigneur choisi, pour convenir aux débutants comme aux joueurs chevronnés
> L'Empire compterait une république marchande

> Des possibilités de conquête limitées une fois l'Empire unifié
> L'Empire se trouverait un peu loin pour participer aux Croisades
> Un départ peut-être trop classique et trop simple
> Un harcèlement incessant de pillards vikings pendant une période du jeu


Je précise que pour tous les départs que je propose, on n'a pas besoin que tous les postes soient occupés/ on peut en rajouter d'autres. Ce sont juste des seigneurs que je trouve intéressants/ importants à jouer.


Idée 2 : Travail, Famille, Patrie
Spoiler: MontrerCacher


La partie commencerait dans un endroit que nous connaissons bien. A nous de voir si nous mènerons notre patrie vers la gloire ! stkostriste

1) Le duc des Flandres : il devrait s'emparer de la partie nord du royaume franc, et encaisser les assauts des païens germaniques venus du nord.

2) Le duc de Gascogne : son but serait de tenir le sud-ouest de l'empire. A partir de là, sa situation serait la plus précaire puisqu'il devrait tout faire pour résister aux invasions musulmanes, voire carrément tenter d'aider les derniers seigneurs catholiques d'Espagne à survivre.

3) Le seigneur de Provence : il n'y a pas de duc de Provence à cet endroit, mais le joueur pourrait tenter de le devenir, puis s'accaparer le sud-est de la Francie. Ensuite, il pourrait étendre ses terres vers le nord de l'Italie et surtout lutter contre l'influence des républiques marchandes locales.

4) Le duc de Bourgogne : grâce à sa position centrale, il pourrait conquérir le milieu de la Francie avant de s'étendre vers la Germanie et aider les joueurs 1 et 3 à tenir toute la façade est du pays. Avec sa position, ce serait logiquement lui qu'on mettrait à la tête de l'Empire si aucun joueur ne prend le 6.

5) Le seigneur de Bretagne : il jouerait le même seigneur que le joueur 6 du départ en Grande-Bretagne, sauf que cette fois après avoir unifié sa péninsule il rejoindrait l'Empire des Francs et pourrait même tenter de s'emparer de la Normandie. Il pourrait aussi intervenir dans les îles britanniques pour éviter l'avènement d'un empire rival à la France, voire même conquérir l'Irlande s'il joue bien son jeu.

6) Le duc d'Aquitaine ? : historiquement l'un des plus puissants vassaux de France, il pourrait s'étendre sur toutes les terres centrales du pays, afin de pouvoir ensuite soutenir tous les autres joueurs. Puisque le duc d'Aquitaine est quand même très puissant au début du jeu, le joueur pourrait plutôt commencer par jouer l'un de ses vassaux et essayer de le renverser pour que ce soit un peu plus corsé. Vue sa position centrale, ce serait lui qui deviendrait probablement Empereur de France.

Mon avis :

> Ce serait marrant de jouer en France et de voir ce qu'on arrive à faire
> L'objectif clair : s'emparer de l'empire de Charlemagne
> Une position centrale en Europe qui nous permettrait de participer à beaucoup de conflits et de voir beaucoup de choses
> La conquête de la Francie peut s'avérer assez difficile et intéressante
> Des possibilités de conquête et d'expansion, même une fois qu'on aurait pris la Francie

> La succession à Charlemagne peut s'avérer assez chaotique et hasardeuse
> Si le joueur 1 tient pas son poste on va se faire éclater par les païens
> Si le joueur 2 tient pas son poste on va se faire éclater par les Musulmans
> Si le joueur 3 tient pas son poste on va se faire éclater par le Pape

> Mais quand même, ça peut être vraiment marrant de foutre le bordel en France



Idée 3 : För Scandinavia i tiden !
Spoiler: MontrerCacher



Ici, fini les gentils catholiques : on joue des vrais hommes du nord !

1) Le chef de Svitjod : le joueur serait à la tête d'une sorte d'embryon de Suède et aurait pour but de soumettre le centre de la Scandinavie pour en devenir le futur empereur. Historiquement, c'est la patrie de la dynastie de Munsö, contrôlée à cette époque par Sigurd l'Anneau, père de Ragnar Lodbrok.

2) Le chef de Sjaeland : le joueur ici serait l'ancêtre du Danemark actuel. Il serait l'un des plus puissants mais il en aurait bien besoin puisqu'il devrait à la fois conquérir l'ouest de la Scandinavie et résister aux assauts des peuples saxons qui peuvent être assez brutaux. Si la Saxe tombe, il faudra ensuite faire face à Charlemagne. A cette époque le pays est tenu par Harald à la Dent Bleue, lui aussi assez célèbre (et qui a d'ailleurs donné son nom au système Bluetooth, instant culture !  jvhap ).

3) Le chef de Gotland :
le joueur sur cette île pourrait se défendre facilement et serait en position idéale pour former une république marchande, devenant là encore une pompe à fric inépuisable.  stknota

4) Le chef de Jamtaland :
ce joueur aurait beaucoup de travail puisqu'il devrait conquérir le nord de la Scandinavie et ensuite résister aux attaques des païens romuva venus de Finlande. Ça peut être assez hardcore de jouer dans cette région.

Éventuellement, on pourrait ajouter un ou deux joueurs vers le centre ou l'ouest de la Scandinavie, chacun pouvant tenir une partie de l'empire ou encore partir à la conquête de l'Islande et de l'Ecosse.

Mon avis :

> L'objectif clair : former la Scandinavie
> Jouer viking peut être très sympa, surtout en multi
> Jouer païen est intéressant, on pourrait intégrer les loges guerrières et même réformer la religion germanique
> On aurait une république marchande
> Beaucoup d'action et de conquêtes possibles

> Charlemagne peut s'avérer dangereux
>L'âge des Vikings finira par prendre fin et on ne sera plus de taille face à nos voisins si on joue mal notre jeu
> On peut finir en cible pour les Croisades, et si on se fait évangéliser de force on va moins rigoler
> Si on arrive pas à propager notre religion, on sera assez seul au monde


Idée 4 : Renovatio Imperii
Spoiler: MontrerCacher



Jouer dans l'Empire Byzantin peut-être à la fois assez dépaysant pour être intéressant et assez classique pour que même un débutant ne soit pas perdu.

1) Le seigneur d'Anatolie : grâce à sa position centrale, il pourrait s'emparer du milieu de l'Empire puis être élu Basileus (Empereur) par les autres joueurs.

2) Le seigneur de Thessalie : la Thessalie n'est pas, au début du jeu, vassale de l'Empire Byzantin. Mais le joueur pourrait rapidement jurer fidélité au Basileus, puis conquérir et régner sur la Grèce en son nom.

3) Le seigneur d'Andrinople : il tiendrait le nord de l'Empire et pourrait étendre ses frontières vers la Bulgarie.

4) Le seigneur de Trébizonde : il pourrait conquérir l'est de l'Empire et s'étendre vers l'Arménie ou Antioche, en comptant sur les autres joueurs pour l'aider à résister aux Musulmans.

5) Le seigneur de Crète : le joueur commencerait petit mais pourrait débarquer sur le continent pour conquérir le sud de l'Empire, voire s'étendre vers la Sicile ou encore lancer la reconquête de l'Egypte quand l'Empire sera assez puissant.

Mon avis :

> Beaucoup de conquêtes et d'ennemis différents, que ce soient les Catholiques, les Musulmans, les Slaves...
> La possibilité de réparer le Grand Schisme entre catholiques et orthodoxes
> La possibilité de RAMENER L'EMPIRE ROMAIN !
> La possibilité de FAIRE RENAÎTRE L'ANTIQUE FOI HELLÉNIQUE !  

> Ça peut être assez hardcore de faire subsister l'Empire Byzantin
> Les Croisades peuvent finir sur notre gueule


C'est clairement mon idée de départ préférée, faire renaître l'Empire Romain demande de conquérir une bonne partie de ses anciennes possessions, et ça peut être cool à faire si on est plusieurs joueurs. Ajoutez à cela qu'on a une position de choix pour faire revivre la foi hellénique. Ça peut être épique.


J'ai aussi quelques questions techniques :

-Est-ce que cette date de départ convient à tout le monde ? Je pense qu'on peut en choisir une autre et trouver d'autres seigneurs sympas à jouer si vous voulez.
-Pour les règles, j'avais prévu de tout laisser en mode par défaut/ historique, mais est-ce que quelqu'un a des modifications à suggérer ?
-Est-ce qu'on active l'invasion aztèque ou pas ? C'est un événement de fin de partie où les Aztèques découvrent l'Europe et débarquent depuis l'Atlantique avec des armées immenses. Ils s'emparent d'un gros territoire et sacrifient des gens à leurs dieux. Ça force en quelque sorte les grands empires à s'allier pour lutter contre eux. Ça peut être marrant, mais ça demande des efforts pour repousser les Aztèques et ça peut dégénérer voire ruiner la partie si on échoue.
-Est-ce qu'on autorise l'usage de Ruler Designer ? C'est un DLC qui permet de créer sa propre dynastie et son propre dirigeant pour commencer la partie. D'un côté ça peut-être sympa de jouer avec des dynasties historiques comme les Munsö, de l'autre ça peut l'être tout autant de fonder notre propre dynastie et de la voir prospérer.

Voilà, j'attends vos retours. N'hésitez pas à m'envoyer chier si ça tente personne, je m'en remettrais.  jvhap
"She was a fighter, that girl. I don't remember her name.  Something starting with an A, I think ?  Something pretty.  I wish I could remember her name."

Notaproblem

OH ! OH ! OH ! DES BARRES !

Alors dans cet ordre : Idée 1

Jouer là-bas, c'est toujours. Je corrigerai un détail :

Le duc de Mumu C'est mort moi je deviens marchand a partir des îles féroé. Mumu c'est trop simple. Ça, ou l'ile de Man. Mais une république marchande qui ne commence pas sur une île, ça n'a pas de classe !

> Un départ avec des seigneurs catholiques classiques dans un pays qui nous est familier

> L'Empire se trouverait un peu loin pour participer aux Croisades En fait... On est en Saxe. En Saxe, on a de bons bateaux. Les croisades, on a jamais été aussi proches !

> Un départ peut-être trop classique et trop simple Attends que la Sardaigne s'en mêle.

> Un harcèlement incessant de pillards vikings pendant une période du jeu Renifle bruyamment

Idée 2 :

C'est que des féodaux, ces trous du culs-là ! Au secours ! Et en plus ils sont tous catholiques !

Idée 3 :

C'est LE easy mode par défaut. Les marchands sont surbaisés en scandinavie a un point que vous trouverez scan-da-leux ! Si vous la prenez, je réserve, comme Cody me le fait si bien subtilement remarquer, le Gotland !

> Jouer viking peut être très sympa, surtout en multi "PUTAIN LES MECS LÂCHEZ VENISE WESH !" "V'nez, on se rassemble à Constantinople, on fore les murs théodosiens et on pille les coffres du basileus !"

> Charlemagne peut s'avérer dangereux Vous inquiétez pas, il pousse rarement plus loin que la Poméranie.

> On peut finir en cible pour les Croisades, et si on se fait évangéliser de force on va moins rigoler Évangéliser des vikings réformés ? Avec l'ajout des sectes secrètes ?
stkoah

> Si on arrive pas à propager notre religion, on sera assez seul au monde Plus de raisons de PILLER LE MONDE !

Idée 4 :

Elle me botte aussi, surtout que Byzance dispose d'une république marchande en l'existence d'Amalfi et que l'homme que sa daronne Venise rencontre en secret chaque nuit, c'est Constantinople au point d'en avoir une revendication de jure !

> La possibilité de RAMENER L'EMPIRE ROMAIN !
> La possibilité de FAIRE RENAÎTRE L'ANTIQUE FOI HELLÉNIQUE !  


> Ça peut être assez hardcore de faire subsister l'Empire Byzantin
> Les Croisades peuvent finir sur notre gueule
Nomades. Nomades. Nomades. Arabes. Djihad. Croisades. Nomades réformés. Guerre sainte. Mongols. Aztèques. Chine. OUI PUTAIN C'EST TELLEMENT CHIANT OMG !
Quelque-chose ne va pas ? jvhap

Cody

Ah oui si on joue Byzantin ça peut être intelligent que quelqu'un prenne Amalfi tiens, j'y avais pas pensé parce que j'étais resté concentré sur la Grèce et alentours.

Du coup je vois que le 4ème start te botte bien aussi. C'est vrai que ça peut être assez difficile de faire survivre l'Empire, mais en 769 il est encore très puissant, et en cas de problème on peut compter sur les autres joueurs donc ça facilitera légèrement la tâche.  jvhap
"She was a fighter, that girl. I don't remember her name.  Something starting with an A, I think ?  Something pretty.  I wish I could remember her name."

Kait

Je vous rejoindrais probablement d'ici un mois si je ne suis pas trop occupé avec RDR2.  jvnoel

En haut